logo
Accueil » Nos activités » Prédictions » Édition 1998
Édition 1998 du concours de prédictions

Taux de réalisation : 29%.

Pour le Concours de 1998, chaque participant produisait une prédiction en lançant trois fléchettes sur autant de cibles. La première cible déterminait l'événement, la deuxième le lieu dans le monde et la troisième le moment dans l'année. Malgré cela, nous n'avons pu diminuer significativement notre taux de succès… Hasard ou non, environ un tiers de nos prédictions se réalisent.

Nombre total de prédictions aléatoires faites au jeu de fléchettes: 102.

Nombre de prédictions réalisées: 30.

On peut consulter le détail des prédictions qui se sont réalisées en 1998.

L'analyse complète des prédictions de 1998 est disponible pour quiconque en . Elle vous sera alors envoyée par courrier électronique sous la forme d'un document MICROSOFT WORD 1997.

Pour 1998, nous avons fait mieux que cela avec une prédiction au jour exact, faite au jeu de fléchettes par Véronique Pelletier, alors agée de 9 ans : « tremblement de terre en Amérique du Sud le 23 octobre 1998. » Or, ce jour-là, la terre a tremblé aux frontières de plusieurs pays sud-américains : le Pérou, le Chili, l'Équateur et la Bolivie, avec des magnitudes de 5,3 et 4,2. Pour cette prédiction, Véronique Pelletier a remporté le grand prix du Dard veinard!

De plus, par cette prédiction précise dans le temps, nous battons l'astrologue-vedette Andrée D'Amour qui s'est vantée d'avoir prédit le tremblement de terre de Los Angeles du 17 janvier 1994, alors que sa prédiction de séisme, telle qu'écrite dans son livre (Astrologie 94, p. 137), portait sur deux périodes de temps (1er au 13 janvier et 19 au 22 janvier) excluant le 17 janvier, et ne précisait pas Los Angeles, mais mentionnait plutôt une trentaine de pays ou de régions dans le monde comme « la côte ouest des États-Unis, la Russie, tous les pays du pétrole et de l'Afrique du Nord », etc. En fait, pour tous ces multiples endroits dans le monde, André D'Amour ne prédisait pas précisément un séisme mais « des risques d'affaissements de terrains, de glissements dans la mer, de tremblements de terre et de catastrophes naturelles ». Bravo madame D'Amour pour nous avoir prédit pour 1994 des risques de cataclysmes sur la presque totalité des terres habitées sur notre planète!!!

Copyright © 1999-2016 Les Sceptiques du Québec, inc.