logo
Accueil » Nos activités » Prédictions » Méthode

Méthode appliquée au concours de prédictions

Introduction

Ce document contient la description complète du fonctionnement du Concours de prédictions des Sceptiques du Québec. Il est destiné aux personnes intéressées de connaître la façon dont les Sceptiques réalisent cette activité.

Le lecteur peut prendre connaissance des grandes lignes ou investiguer la méthode d'analyse des prédictions. Le niveau de détail de la méthode est une démonstation de la rigueur qu'imposent les Sceptiques au déroulement du concours.

Objectifs

Les objectifs du concours sont de montrer que :

  1. il n'est pas nécessaire d'être voyant ni astrologue pour prédire avec succès certains événements,
  2. n'importe qui peut faire autant sinon mieux que les prétendus devins,
  3. un peu de chance suffit à expliquer bon nombre de prédictions qui se réalisent,
  4. les astrologues et les voyants ne réussissent pas jusqu'à présent à faire mieux que le hasard.

La démonstration est faite en mesurant le taux de succès des prédictions.

Prix décernés et détermination des gagnants

Afin de vérifier l'hypothèse des sceptiques, des ensembles de prédictions permettant la confrontation de différents groupes sont constitués.

Un groupe doit comprendre au moins 30 prédictions. Ce nombre a pour but de donner une valeur statistique à l'ensemble des prédictions. Au départ, nous définissons deux groupes :

  • le groupe des Sceptiques du Québec,
  • le groupe des Devins en général, regroupant l'ensemble des prétendants à l'art divinatoire sans distinction (ceux qui n'en émettent pas assez pour constituer un groupe).

Le concours permet au public d'émettre leurs propres prédictions et de choisir s'ils s'identifient au groupe sceptique ou à celui des devins en général.

Un ou plusieurs autres groupes sont constitués par les responsables du concours. Certain(e)s astrologues ayant assez de matériel pour constituer un groupe de prédictions risquent de se retrouvent malgré eux(elles) dans le concours!

Au cours d'une année étudiée, les Sceptiques du Québec effectuent une revue des événements de l'actualité à l'aide d'un moteur de recherche sur Internet et en consultant diverses publications.

À la fin de l'année, les résultats seront compilés et deux prix seront décernés :

  1. celui de la prédiction la plus juste. Le participant recevra un certificat d'art divinatoire.
  2. celui du groupe ayant le mieux réussi.

Les devins ont donc une belle occasion de démontrer que leur pseudo-science ou leur art permet bien de prédire l'avenir. Mais attention, dans la section suivante, nous verrons que les prédictions ne sont pas prises à la légère. Elles sont pondérés selon la précision et la prévisibilité de l'énoncé, de même que la précision de l'événement survenu. La façon dont le pourcentage de succès est déterminé y est clairement établie.

Méthode d'analyse

Principes de base

En développant sa méthode d'analyse, les Sceptiques du Québec veulent éliminer tout élément sujet à interprétation.

Afin de couvrir le même éventail de sujets que les devins, les prédictions sont réparties selon les trois catégories suivantes :

  1. Faits divers
  2. Célébrités
  3. Économie

À chacune de ces catégories s'appliquent ou non les paramètres suivants :

  1. Prédiction : la nature de la prédiction
  2. Célébrité : le nom ou la nature de la célébrité
  3. Région : pays, continent, etc.
  4. Date : semestre, trimestre, mois, semaine ou date.
Catégorie Prédiction Célébrité Région Date
Faits divers x   x x
Célébrités x x   x
Économie x     x

Chaque prédiction est quantifiée selon les quatre variables suivantes :

  1. la précision de l'énoncé. Exemple : « une catastrophe impliquant l'eau en Amérique du Sud au printemps » est moins précise que « un ouragan au Brésil le 18 avril ». Variable : PE
  2. la probabilité de réalisation ou prévisibilité. Un tremblement de terre en Californie est plus probable que dans une autre région. Il y a donc moins de crédit à le prédire en Californie. De façon générale, quelque chose de déjà annoncé ou connu est sans valeur. Variable : PP
  3. la précision de réalisation. Elle exprime une pondération qui permet d'éviter d'avoir à trancher entre « s'est réalisée » et « se n'est pas réalisée », lorsque les paramètres de réalisation sont près de ceux de la prédiction. Variable : PR
  4. Le poids final d'une prédiction. Il est déterminé par le produit des variables : PE * PP * PR. Variable : PF

Chaque variable est exprimée sous forme de rapport (valeur comprise entre 0,0 et 1,0). Ce rapport représente le « poids » associé à la variable. Note : étant donné que les variables expriment le poids de la prédiction, PP est le complément à 1 de la probabilité au sens propre de la variable statistique.

Ainsi, un énoncé de prédiction ayant un poids de 0,0 est sans valeur. Cela correspond à une affirmation comme : il fera beau quelque part dans le monde durant l'année. L'imprécision annule la valeur. Une prédiction ayant un poids de 1,0 correspond à une prédiction très précise (PE), de faible probabilité de réalisation (PP qui est 1 - sa probabilité) et s'étant réalisée exactement comme prévu (PR). Par exemple, un tremblement de terre de magnitude 6,5 prédit à Madagascar le 17 juin et se réalisant selon les mêmes paramètres aura une valeur de 1,0. S'il survenait au Mozambique le 20 juin, avec une magnitude de 6,3, son poids final serait 0,9 et le participant gagnerait peut-être quand même le concours. Par contre, plus les paramètres de réalisation sont éloignés de ceux de l'énoncé, plus le poids final de la prédiction est faible. Il n'y a donc rien de rejeté parce que « pas exactement comme prédit ». C'est le poids final qui détermine le succès.

Note : Pour plus de précision, quatre décimales sont conservées dans les calculs.

Ventilation de la variable PE

La précision de l'énoncé, PE, est ventilée selon chaque paramètre afin de déterminer une valeur juste et précise.

Catégorie Prédiction Célébrité Région Date PE
Faits divers x   x x (p + r + d)/3
Célébrités x x   x (p + c + d)/3
Économie x     x (p + d)/2

Les autres variables, PP et PR, ne sont pas ventilées. PR, la précision de réalisation, pourrait l'être mais on aurait beaucoup trop de variables. Par exemple, voici comment s'exprimerait le produit PE * PR si on ventilait PR :

Catégorie Prédiction Célébrité Région Date PE*PR
Faits divers x   x x (PEp*PRp + PEr*PRr PEd*PRd) / 3
Célébrités x x   x (PEp*PRp + PEc*PRc + PRd*PRd) /3
Économie x     x (PEp*PRp + PEd*PRd) /2

Voyons maintenant quelques exemples de ventilation de PE :

Réf Catégorie Prédiction   Célébrité   Région   Date   PE
1 Faits divers Tremblement de terre 0,8 n/a   Afrique 0,78 en mai 0,92 0,8333
1 Faits divers Tremblement de terre 0,8 n/a   Afrique 0,78 ? 0,00 0,5367
3 Célébrités Réorientera sa carrière 0,7 Vanessa Paradis 1,0 n/a   au printemps 0,75 0,8167
4 Célébrités Choquera son entourage 0,6 Une personalité de la télé québécoise 0,3 n/a   à l'été 0,75 0,5500
5 Économie Baisse du taux de chômage au Canada 0,5 n/a   n/a   en novembre 0,92 0,7100
6 Économie Hausse de la bourse de New York 0,5 n/a   n/a   au printemps 0,75 0,6250

En regardant les valeurs de PE de l'ensemble des prédictions, on peut rapidement discerner les énoncés vagues des énoncés précis. Analysons chacun d'eux.

Réf Commentaire
1

Un tremblement de terre sans amplitude n'est pas assez précis pour avoir tout le crédit et donc, le poids maximum.

L'Afrique occupe 0,22 de la surface terrestre (terre seulement). On lui accorde donc un poids de 1 - 0,22 = 0,78. Plus la surface du lieu est précise, plus la valeur tend vers 1,0. Ce sont surtout les grand pays et les continents qui ont un poids modéré. Pour les catastrophes naturelles, la proportion de la superficie s'applique. Pour les événements humains, la proportion de la population du territoire par rapport à la population mondiale s'applique.

Le poids de la date (ou période) est sa proportion par rapport à une année. Exemple : 1 mois = 0,08 an, d'où la valeur 0,92.

2

On voit que le fait d'omettre de donner une valeur à un paramètre réduit considérablement le poids final de la prédiction.

3

Dans ce cas, « réorientera sa carrière » n'est pas assez précis. Vanessa Paradis peut délaisser la chanson et le cinéma pour devenir animatrice d'une émission de variété à la télévision ou entreprendre des études en médecine. Sa nouvelle carrière peut être près ou éloignée de sa carrière actuelle.

4

Autre exemple montrant l'imprécision des paramètres.

5,6

Tout ce qui concerne la hausse ou la baisse d'un indice de l'économie a une valeur de 0,5. Si on avait donné un ordre de grandeur de la variation, PE aurait eu un poids plus élevé.

On constate donc qu'en « exhibant » tous les paramètres, il est plus facile de justifier la valeur finale d'une prédiction ou d'un groupe.

Exemples complets

En ajoutant les variables PP et PR, on obtient le tableau suivant :

Réf Catégorie Prédiction / Célébrité / Région / Date Précision énoncé (PE) Probabilité de réalisation (PP) Commentaire Événement réalisé Précision de la réalisation (PR) Poids final
1 Faits divers Tremblement de terre en Afrique en mai 0,8333 0,7 Il y a une petite ceinture de t.d.t. en Afrique(1). Si on avait précisé cette zone, PP aurait été plus faible parce que plus facile à prédire. Aucun 0,0 0,0000
2 Faits divers Tremblement de terre en Afrique (sans date) 0,5367 0,7   2 tremblements de terre de 6,2 et 6,4 en août et octobre. 1,0 0,2684
3 Célébrités Vanessa Paradis réorientera sa carrière au printemps. 0,8167 1,0 On a pas vérifié les potins artistiques. On suppose donc que ce n'était pas prévisible. Vanessa Paradis se lance en affaires dans la mode. Annoncé le 15 septembre. 0,75 0,6375
4 Célébrités Une personnalité de la télé québecoise choquera son entourage à l'été 0,5500 1,0   X se fait arrêter pour possession de stupéfiants le 5 août. X est à la limite d'être considéré comme une personnalité de la télé. 0,7 0,3850
5 Économie Baisse du taux de chômage au Canada en novembre 0,7100 1,0 Les prédictions relatives à l'économie ont toutes PP = 1,0 (2). Il y a eu une légère baisse du taux de chômage en novembre. 1,0 0,7100
6 Économie Hausse de la bourse de New York au printemps 0,6250 1,0   La bourse de New York a subit une baisse pour la période du printemps. 0,0 0,0000

(1) : http://neic.usgs.gov/neis/general/seismicity/africa.html

(2) : Fait partie d'un ensemble de règles définies dans la section suivante

Règles appliquées aux valeurs des paramètres

Règle 1. A moins de cas particuliers, les prédictions relatives à l'économie ont toutes PP = 1,0.

Règle 2. Les énoncés qui pourraient être quantifiés et qui ne le sont pas perdent 0,2.

Règle 3. Le poids de la réalisation décroit de façon linéaire pour atteindre 0 quand la différence de date entre le prédit et le réalisé est de 30 jours. Disons que PR = 1 - (1/30 j).

Regoupement des informations

Toutes les informations requises pour l'analyse et la compilation des résultats sont regroupées dans un classeur (ensemble de tableaux). Chaque édition du concours est dans un classeur spécifique. Sa nomenclature est Tableaux aaaa.htm (ex : Tableaux 2002.htm). Celui-ci est mis à jour de l'inscription des participants à la compilation des résultats.

Le classeur est constitué de plusieurs tableaux :

1. Sceptiques. Contient les prédictions avec leurs liens avec les participants, les valeurs des différentes variables ainsi que les formules appliquées (sommations, produits). Voici quelles en sont les colonnes :

Colonne Remarque
Référence Numéro de référence
Participant  
Pays  
Catégorie  
Prédiction  
Poids prédiction (pp)  
Célébrité  
Poids célébrité (pc)  
Région  
Poids région (pr) =1-(surface du pays / surface de la terre) ou =1-(population du pays / population de la terre)
Date  
Poids date (pd) =1- (période / 1 an)
Poids énoncé (PE) = (pp + pr + pd) / 3 ou = (pp + pc + pd) / 3 ou = (pp + pd) /2
Probalilité de réalisation (PP)  
Poids réalisation (PR)  
Poids final de la prédiction (PF) = PE * PP * PR
Référence événement réalisé  
Référence contre-événement Utilisé pour documenter un événement complètement contraire à ce qui a été prédit.

Les autres groupes ont leur propre tableau. Le tableau Devins en général est toujours présent.

Les tableaux suivants contiennent les valeurs des paramètres référencés par les tableaux précédents :

2. Prédictions. Contient tous les énoncés distincts de prédiction avec leur poids.

3. Célébrités. Contient tous les énoncés distincts de célébrité avec leur poids.

4. Régions. Contient tous les énoncés distincts de région (pays, continent, ville, etc.) avec les poids des superficies et des populations (proportion par rapport à la terre entière).

Suivi des événements

Le suivi des événements est une tâche réalisée par les collaborateurs du concours. Elle consiste à détecter les prédictions réalisées durant l'année. Des outils de recherche sur Internet sont utilisés et certaines publications consultées.

Mode de recrutement des participants et inscription des prédictions

Les participants sont recrutés par le site web des Sceptiques du Québec.

Pour enregistrer leurs prédictions, les participants s'identifient à un groupe (Sceptiques ou autre) et ont le choix entre deux options :

1. Sélectionner des valeurs de paramètres présentes dans les tableaux Prédictions, Célébrités et Régions.

2. Ajouter leurs propres valeurs de paramètres. Dans ce cas, les participants doivent soumettre leur prédiction au responsable du concours en utilisant le formulaire présent sur la page web du concours. L'énoncé sera catégorisé, pondéré puis enregistré.

Le nom de la personne est inscrit dans la colonne prévue à cet effet pour la prédiction qu'elle a choisie.


Copyright © 1999-2017 Les Sceptiques du Québec, inc.