Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Thérapie florale de Bach

Thérapie florale de Bach

La « thérapie florale de Bach » est une aromathérapie homéopathique développée dans les années 30 par le médecin britannique Edward Bach (1886-1936). Bach prétendait avoir découvert les propriétés thérapeutiques de 38 fleurs par des moyens psychiques ou intuitifs. Il arrivait à ses « découvertes » par « inspirations. » Par exemple, alors qu'il se promenait il eut l'idée que les gouttes de rosée sur une plante, chauffées par le soleil, absorberaient le pouvoir guérisseur de la plante. D'après lui, il lui suffisait de tenir une fleur ou de goutter un pétale pour connaître intuitivement le pouvoir de la plante. C'est à partir de ces intuitions qu'il prépara des « essences » à base d'eau pure et de plantes.

Dossier de l'Observatoire Zététique

Pour Bach, ces fleurs sauvages ont une âme ou énergie avec une affinité pour l'âme humaine. L'énergie spirituelle de la fleur peut être transferée à l'eau. Les adeptes boivent une concoction homéopathique d'essence de fleur, d'eau minérale et d'alcool afin que l'âme florale s'harmonise avec l'énergie de leur âme. D'après l'uruguayen San Felipe y Santiago de Montevideo, les remèdes floraux « fonctionnent réellement. » Bach pensait que la maladie est la conséquence d'une « contradiction entre le but de l'âme et le point de vue de la personnalité. » Ce conflit interne provoque des humeurs négatives et un blocage d'énergie qui cause un manque d'« harmonie » qui mène aux maladies physiques. « Chacune des 38 fleurs du système de Bach est utilisée pour équilibrer des douleurs émotionnelles ou, dans le cas d'un déséquilibre avancé, guérir les symptômes physiques » [correspondance personnelle]. Je n'ai aucune idée de ce qui est compris en disant que cette thérapie « fonctionne », mais je ne vois pas comment elle pourrait être testée, puisque ses revendications sont métaphysiques et non empiriques.

Le Dr. Bach semble bien terne comparé au travail de pionnier de ceux qui ont suivi ses pétales. En Californie, on a découvert que l'humble myosotis est propice à « améliorer votre sensibilité aux relations karmiques au-delà du seuil limite. » Et l'armoise commune est bénéfique pour « la sensibilité des rêves et le contrôle conscient de votre vie psychique. »

 

Voir aussi: Aromathérapie.

 

 

Traduit par Guillaume Tourrette.

 

Fleurs de Bach - Quintessence d'une illusion, par Richard Monvoisin
( Dossiers de lObservatoire Zététique)

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)