Effet Barnum

« Quelque bien qu'on dise de nous, on ne nous apprend rien de nouveau. »
Maximes de La Rochefoucauld

L'effet Barnum est le nom donné à un type de validation subjective dans laquelle la personne trouve une signification personnelle dans un texte pouvant s'appliquer à n'importe qui. Par exemple :

Vous avez besoin que les autres vous apprécient et vous admirent, et vous êtes enclin à être critique envers vous-mêmes. Bien que vous ayez quelques faiblesses de personnalité, vous êtes généralement capable de compenser ces dernières. Vous n'utilisez pas assez le potentiel considérable que vous avez. De temps en temps, vous doutez des décisions ou des actes que vous avez posés.
P.T. Barnum

Si ces citations semblent sortir d'un recueil d'horoscopes, c'est sans doute parce que c'est le cas. De telles formulations sont un élément très important pour quiconque fait des prévisions : astrologues, chiromanciens, voyants, pygomanciens et ainsi de suite.

Si l'individu croit qu'un texte de type Barnum a été écrit spécialement pour lui, il sera plus enclin à y trouver des similitudes avec ses propres traits et donc à croire au pouvoir de celui qui lui aura transmis. Donc si un voyant dit à son client une phrase de type Barnum, la soi-disant véracité de cette phrase lui confirmera que le voyant à vraiment un don.

« Effet Barnum » est une expression qu'aurait créée le psychologue Paul Meehl, en référence à l'homme de cirque P.T. Barnum qui avait la réputation d'être un maître de la manipulation psychologique. [1]

 

Voir aussi: lecture froide et effet Forer.
 

 

Article en ligne:

  L'effet Barnum, une simple curiosité?, François Filiatrault (Le Québec Sceptique, no 49, p.27, été 2002).

 

 

 
[1] Commentaire d'un internaute:

Ce n'est pas l'origine exacte de l'expression.

Les spectacles Barnum étaient composés de plusieurs scènes, de sorte que chacun pouvait y trouver son compte.
C'est dans ce sens qu'il faut comprendre l'expression.



Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2016 Les Sceptiques du Québec (version française)