Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Triangle des Bermudes

Triangle des Bermudes

Le Triangle des Bermudes, alias le Triangle du Diable, est une région triangulaire située dans l'océan atlantique ayant pour pointes Miami, les Bermudes et Puerto Rico. Selon la légende, de nombreux navires et avions y seraient mystérieusement disparus; le nombre exact varie allégrement selon la personne qui fait le compte et la localisation. La dimension du triangle va de 500 000 milles carrés à plus de trois fois cette taille, selon l'imagination de l'auteur consulté (certains incluent les Açores, le Golfe du Mexique et les Antilles Françaises dans le triangle). Certains font remonter l'origine du mystère à l'époque de Colomb, mais estiment le nombre d'incidents à 200 ou au plus 1000 dans les dernières 500 annés.

Triangle des Bermudes

Howard Rosenberg prétend qu'en 1973, la Garde Côtière américaine a répondu à plus de 8000 appels de détresse dans le secteur et que plus de 50 navires et 20 avions y sont disparus dans le dernier siècle.

Plusieurs théories ont été avancées pour expliquer l'extraordinaire mystère des navires et avions disparus. Les extraterrestres, des cristaux venus de l'Atlantide, des appareils anti-gravité, et des tourbillons issus de la quatrième dimension sont parmi les explications favorites fournies par les auteurs fantastiques. D'étranges champs magnétiques et des flatulences océaniques (hydrate de méthane venu des fonds marins) sont suggérés par les auteurs plus techniques. La météo (tempêtes, ouragans, tsunamis, vagues gigantesques, courants, etc), la malchance, les pirates, les cargaisons explosives, les navigateurs incompétents et d'autres causes naturelles ou humaines font partie des explications avancées par les enquêteurs plus sceptiques.

Certains sceptiques soutiennent pourtant que les faits sont insuffisants pour appuyer la légende et qu'il n'y a aucun mystère à résoudre, ni rien à expliquer. Le nombre d'épaves dans cette zone n'est pas extraordinaire, étant donnée sa superficie, son emplacement et le niveau de traffic qui y passe. Plusieurs des navires ou avions qu'on dit être disparus dans le Triangle des Bermudes n'étaient en fait pas du tout dans le triangle. Jusqu'à maintenant, les enquêtes n'ont produit aucune évidence scientifique de l'implication de phénomènes inhabituels dans les disparitions. Donc, toute explication, y compris celles supposément scientifiques, est inutile. Le vrai mystère, c'est de savoir comment le Triangle des Bermudes a pu devenir un tel mystère.

La légende moderne du Triangle des Bermudes a commencé peu après la disparition, en 1945, de cinq avions de la Marine amécaine [Le Vol 19] pendant une mission d'entraînement. La théorie la plus logique veut que le compas du pilote-instructeur, le Lt. Charles Taylor, se soit détraqué. Les appareils des élève-pilotes n'étaient pas équipés d'appareils de navigation opérationnels. Le groupe, désorienté, aurait, malheureusement mais tout simplement, épuisé son carburant. La seule force mystérieuse impliquée fut celle de la gravité, appliquée sur des avions en panne sèche. Il est vrai qu'un des avions de secours a explosé peu après son décollage, mais il faut probablement blâmer un réservoir d'essence défectueux plutôt qu'une force étrange.

By the book

Au cours des ans, des douzaines d'articles, de livres, et d'émissions ont fait la promotion du mystère du Triangle des Bermudes. En étudiant ces documents, Larry Kushe a trouvé que peu d'entre eux sont le résultat d'enquêtes sur le mystère. Plutôt, chacun se fait l'écho des spéculations de ses prédécesseurs comme s'il s'agissait de se transmettre le flambaux de la vérité. Parmi ces nombreux documents créateurs du mythe du Triangle des Bermudes, aucun n'a joué un rôle plus important que le bestseller de Charles Berlitz, en 1974. Après avoir examiné les 400+ pages du rapport officiel de la Commission d'enquête de la Marine sur la disparition des avions en 1945, Kushe a trouvé que la Commission n'était pas du tout mystifiée par l'incident et n'avait pas fait mention de supposées transmissions radio citées par Berlitz dans son livre. Selon Kushe, ce que Berlitz n'interprète pas de travers, il l'invente. Kushe écrit : Si Berlitz devait affirmer qu'un bateau est rouge, la probabilité qu'il soit d'une tout autre couleur est presque une certitude. (Berlitz, en passant, n'a pas inventé le nom du Triangle; c'est Vincent Gaddis qui a créé l'expression dans The Deadly Bermuda Triangle , publié dans le numéro de février 1964 du magazine de fiction Argosy).

En d'autres mots, le mystère du Triangle des Bermudes s'est développé par une espèce de renforcement réciproque entre des auteurs peu critiques et une presse à sensation trop heureuse de promouvoir leurs spéculations sur ces supposés phénomènes mystérieux au coeur de l'Atlantique.



Voir aussi : Triangle du Dragon, et le site du CZ (en français).

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2014 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2014 Les Sceptiques du Québec, inc. (version française)