Bunyip

Illustration by Bronwyn Bancroft taken from Stradbroke Dreamtime (1993) by Oodgeroo Noonuccal/used without permission

Esprit ou créature des légendes aborigènes australiennes. Le bunyip fait régner la terreur, la nuit, près des rivières, marécages et autres points d'eau, en dévorant les bêtes ou les hommes qui osent s'y aventurer. Leur cri, aussi terrifiant que puissant, avait parfois un effet tel sur les aborigènes qu'ils refusaient de s'approcher d'un endroit où un bunyip était à l'affût.

Comme il existe aussi beaucoup de récits de colons blancs à propos du bunyip, il est encore possible que des cryptozoologues soient à la recherche de ces créatures. Malheureusement pour eux, la description de l'animal varie grandement selon les sources. Certaines tribus aborigènes disent qu'il ressemble à un énorme serpent doté d'une barbe et d'une crinière, d'autres, qu'il s'agit d'une grande bête poilue, à moitié humaine, possédant le long cou et la tête d'un oiseau. La plupart des Australiens considèrent maintenant le bunyip comme un mythe, mais certains scientifiques établissent un lien entre lui et le diprotodon, éteint depuis 20 000 ans, qui aurait terrifié les premiers habitants des antipodes.

Selon Oodgeroo Noonuccal (Kath Walker), auteur de Stradbroke Dreamtime, le bunyip est un esprit malin ou vengeur du temps des rêves des aborigènes. De nos jours, on ne le voit plus guère que dans les livres australiens pour enfants, et parfois, dans des publicités télévisées.

 

Voir aussi: Bunyip, dans l'Encyclopédie du paranormal.

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)