Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Camp Chesterfield

Camp Chesterfield

Un des hauts-lieux du spiritisme où des médiums offrent des séances à des particuliers ou des groupes, qu'il s'agisse de simples touristes ou de gens qui veulent côtoyer les esprits plus longuement. Le camp en question se trouve à Chesterfield, en Indiana. Fondé en 1886 en tant qu'Église spiritualiste, il sert maintenant de siège social à l'Indiana Association of Spiritualists.

En 1977, Lamar Keene, qui a travaillé comme médium à Camp Chesterfield et ailleurs, a décidé de révéler les techniques employées pour faire croire à la communication avec les défunts. Selon Keene, ces braves gens de Camp Chesterfield, mais aussi d'autres endroits comme Lily Dale, colligent des renseignements sur les personnes qui fréquentent les retraites du genre dans l'espoir d'entrer en communication avec des êtres chers disparus. Les renseignements servent à tromper les clients plus d'une fois, car des groupes de spirites se les échangent dans le but de les recycler.

Plus d'un quart de siècle après les révélations de Keene, le spécialiste du paranormal Joe Nickell (2002) s'est présenté à Camp Chesterfield sous une fausse identité. Non seulement les médiums de là-bas ont été incapables de voir qu'il les trompait, mais ils lui ont raconté toutes sortes de bobards à partir des faux renseignements qu'il leur avait fournis.

Camp Chesterfield représente bien ce que Lamar Keene appelait le syndrome du vrai croyant.

 

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2017 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)