Chi

(ou Ch’i, ou qi)

Terme chinois décrivant «l’énergie naturelle de l’Univers». Bien qu’on la dise naturelle, cette énergie est de nature spirituelle ou surnaturelle, et fait partie d’un système de croyances métaphysiques. Le chi est censé être présent dans toutes choses, y compris le corps humain. On classe habituellement de tels systèmes métaphysiques dans la catégorie du vitalisme. L’harmonie est l’un des concepts qui va main dans la main avec le chi. Tout problème, que ce soit dans l’Univers ou au sein du corps humain, provient d’un manque d’harmonie, d’un déséquilibre et d’un besoin de restaurer l’équilibre.

Les tenants du chi prétendent en prouver l’existence et la puissance en guérissant des malades par des traitements d’acupuncture ou de chi kung (qigong), à l’aide de tours de magie, quand ils brisent une baguette avec le bord d’une feuille de papier ou ressuscitent une mouche «morte», ou encore par des exploits en arts martiaux, en fendant des briques à main ou à pied nu. Malheureusement, lorsqu’on y regarde de plus près, les exploits paranormaux ou surnaturels des maîtres du chi se révèlent n’être que prestidigitation, duperie ou faits entièrement naturels.

Le vitalisme est une philosophie populaire dans de nombreuses cultures, et le chi possède de nombreux homologues: la prana (chez les Indiens et les praticiens du toucher thérapeutique), le ki (au Japon), l’orgone de Wilhelm Reich, le magnétisme animal de Mesmer, l’élan vital de Bergson, pour n’en nommer que quelques-uns. Le concept est particulièrement populaire dans les milieux nouvel-âgeux, où l’on évoque surtout l’énergie, mais d’une manière qui n’a rien à voir avec ce qu’en dit la physique moderne.

 

Voir également: Énergie; Feng shui; Koro; Yi-king et Yin/Yang.

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2017 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)