Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Sceptiques du climat

Sceptiques du climat

La planète Terre

Les sceptiques du climat sont des réactionnaires, c'est-à-dire, des contestataires qui aiment être à contre-courant, qui remettent en question toute preuve indiquant que des activités anthropiques puissent, en accroissant la concentration des gaz à effet de serre dans l'atmosphère, provoquer des changements climatiques terrestres qui pourraient s'avérer dévastateurs et irréversibles. Le déboisement est un exemple de ce type d'activités.

La base formant le consensus de la communauté scientifique au sujet du rôle des activités humaines dans les changements climatiques a été énoncée par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) dans quelques rapports, dont le dernier s'intitule "Changements climatiques 2007". Cette base affirme, entre autres, qu'un réchauffement global est en train de se produire et que les activités humaines y contribuent de façon importante. Des répercussions sont prévues notamment sur l'intensité des cyclones tropicaux et sur l'élévation des niveaux marins.

Il serait évidemment absurde de prétendre que le reste de la communauté scientifique soit en accord parfait avec tout ce que rapporte le GIEC. D'ailleurs les scientifiques qui ont travaillé sur ces rapports ne sont pas systématiquement d'accord, entre eux, sur chaque point. Mais à toute fin pratique, le consensus scientifique sur le changement climatique importe peu, puisque ce sont surtout les politiques des gouvernements puissants qui comptent.  Ces gouvernements choisissent souvent d'ignorer la science, et quand ils ne peuvent le faire, ils trouvent parfois des contestataires qui sauront rappeler que le consensus scientifique actuel n'est pas total, et tenteront ainsi de conclure que nous pouvons continuer à vivre en bonne conscience selon notre train actuel. Les gouvernements puissants ont l'habitude d'écouter les scientifiques seulement quand le consensus scientifique est en accord avec leurs politiques ou quand ils n'en ont pas le choix vu les catastrophes qui se sont produites ou qui sont imminentes.

Le réseau britannique BBC News a publié dix des arguments qui sont les plus souvent énoncés pour contredire le consensus du GIEC, ainsi que des contre-arguments apportés par les scientifiques en accord avec le GIEC. L'article est disponible en anglais : Climate Skepticism: the Top 10.

 

Climatiser la Terre, par Alain Bonnier.
(Conférence du mercredi 13 février 2008.)

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2017 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)