Agroglyphes

crop-circle

Figures géométriques parfois très complexes apparaissant au milieu de champs cultivés, surtout de champs de blé, habituellement en Angleterre. La plupart, sinon tous, sont probablement l'oeuvre de mystificateurs comme Doug Bower et David Chorley, qui, en 1991, ont reconnu avoir créé quelque 250 agroglyphes sur un grand nombre d'années. Bien des gens croient que ces formations sont des messages laissés par des vaisseaux spatiaux d'origine extra-terrestre. Certains maintiennent que les occupants de ces vaisseaux tentent de communiquer avec nous à l'aide d'anciens symboles sumériens ou de représentations symboliques de leur ADN. Ceux qui s'adonnent à des études aussi sérieuses et qui multiplient les théories au sujet des agroglyphes s'appellent des céréalogistes (de Cérès, déesse romaine de l'agriculture et de la fertilité).

Même des esprits plus scientifiques sont entrés dans la mêlée. Tout en rejetant sagement l'hypothèse extra-terrestre, ils ont échafaudé des théories à propos de vortex, de foudre en boule, de plasma et d'autres explications moins obscures, mettant en oeuvre des forces naturelles comme le vent, la chaleur ou des animaux. Il est toujours bon, cependant, lorsqu'on cherche une explication naturelle à des phénomènes étranges, de ne pas rejeter la possibilité d'une fraude, comme dans le cas de l'Homme de Piltdown ou du Géant de Cardiff.

Il manque la Terre.
Il manque la Terre.
© 2001 Peter Sorensen

Cet agroglyphe n'est pas un canular. Il a été fait par Matt Williams et des amis de celui-ci pour un film. L'original a été fait à Longwood Warren, près de Winchester en 1995. Certains préfèrent l'original.

S'il y avait eu des agroglyphes au treizième siècle, on les aurait attribués à Satan, à qui l'on imputait tout ce qui était étrange, ou même simplement inusité, comme Stonehenge ou le mur d'Hadrien, construit par les Romains entre l'Angleterre et l'Écosse. On croyait alors impossible, pour les Anciens, d'avoir accompli de telles prouesses. De nos jours, les petits hommes verts ont damé le pion à Satan comme explication de tout ce qui paraît insolite.

 
 
  
Pour en savoir plus:

Skeptik-Crop

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2014 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2014 Les Sceptiques du Québec, inc. (version française)