Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Aleister Crowley (1875-1947)

Aleister Crowley (1875-1947)

Aleister Crowley

Satyre et toxicomane (comme il le disait lui-même), alpiniste et poète, auteur de plusieurs ouvrages sur l'occultisme et la magie publiés à son propre compte, leader d'un groupe appelé Ordo Templi Orientis (OTO), dont il avait énoncé la doctrine dans un de ses nombreux ouvrages, Le Livre de la Loi. Ce dernier ouvrage renferme sa version de la Loi de Thélème, que Crowley prétendait avoir obtenu en canalisant une «intelligence surhumaine» nommée Aiwass. Thélème est aujourd'hui considérée comme une religion.

Fais ce que tu voudras sera le tout de la Loi* était la devise qu'il avait trouvée pour l'OTO. En pratique, pour Crowley, la chose signifiait le rejet de la morale traditionnelle au profit d'une vie passée à prendre de la drogue et à soulever les jupons. (Dans un de ses poèmes, il écrit: «Je délire et je viole et je déchire et j'arrache»; un de ses livres s'intitule Journal d'un drogué.) Selon certains membres de l'OTO, par contre, la règle prend un sens moins sinistre.

On ne doit pas interpréter la «Loi de Thélème», comme on l'appelle, comme le droit de faire comme bon nous semble en toutes circonstances, mais plutôt comme le mandat divin de chacun de découvrir sa Volonté Véritable, ou d'atteindre son vrai but dans la vie, laissant à autrui le soin de faire de même de sa propre façon.

Crowley disait s'identifier à la Bête de l'Apocalypse et aimait qu'on l'appelle «l'homme le plus vilain au monde». Le fait d'avoir touché un gros héritage lui permettait de consacrer beaucoup d'énergie à paraître étrange. Il semblait plaire particulièrement aux femmes quelque peu perturbées (Gardner 1992, p. 198).

Le livre de Crowley, Magick in Theory and Practice, conserve une grande popularité parmi les occultistes. Étant donné la réputation de l'auteur, il était inévitable qu'il attire l'attention de certains musiciens rock de la fin du vingtième siècle. Jimmy Page, guitariste de Led Zeppelin et adepte de l'occulte, a acheté Boleskine House, le manoir de Crowley, près de Foyers, en Écosse, et possède une importante collection d'objet lui ayant appartenu. Le visage de Crowley apparaît également dans la foule qui figure sur la pochette du disque Sergeant Pepper's Lonely Hearts Club Band des Beatles.

Au cours d'une enquête menée par la BBC en 2002, Crowley est arrivé en soixante-treizième place dans la liste des cent Britanniques les plus célèbres.

 

 

* Note d'un traducteur : Cette loi a été influencée par un passage du Gargantua de François Rabelais (1534), lequel décrit une utopique abbaye de Thélème portant la devise suivante : FAY CE QUE VOULDRAS

 

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)