Délusion

Une délusion est une croyance qui perdure malgré des preuves incontestables que celle-ci soit fausse.

Dans le Dictionnaire Sceptique, cette expression n'est pas utilisée pour désigner les symptômes d'un trouble psychiatrique. De manière générale, les croyances que j'appelle délusions sont celles qui sont vigoureusement défendues grâce à la pensée sélective et la production de preuves contraires (qu'elles soient qualitatives ou quantitatives), par des personnes qui y adhèrent pour des raisons émotionnelles primaires. Bien évidemment, ces personnes s'opposent catégoriquement aux preuves incontestables, et de ce fait, lorsque je fais référence à la délusion à propos d'un dieu, d'un esprit, de la Scientologie, etc., j'exprime par cela un jugement de valeurs en ce qui concerne les preuves "empiriques" et supposées "logiques" de ces croyances. En revanche, je n'insinue pas que les personnes qui y croient sont atteints de maladie mentale ou sont psychologiquement instables.

Traduit par Julien Devaux



Note du relecteur:

D'origine latine, le
mot « délusion » signifie étymologiquement tromperie, sens qu'il avait en ancien français, et que l'on retrouve dans l'adjectif dérivé délusoire, destiné à induire en erreur.

Ce terme a été repris en français dans le vocabulaire de la psychologie et de la psychiatrie, sous l'influence de l'anglais, où il appartient à la fois à la sémiologie psychiatrique (recouvrant la notion de conviction délirante) et au langage courant ; dans cet usage, on pourrait le traduire par illusion dans l'une des acceptions que le Dictionnaire Alphabétique et Analogique de la Langue Française (le "Grand Robert") fournit à la définition de ce mot : "Opinion fausse, croyance erronée que forme l'esprit et qui l'abuse par son caractère séduisant".
Livre conseillé:


The God delusion, par Richard Dawkins
The God delusion, de Richard Dawkins.
(Traduction française: Pour en finir avec Dieu)

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2017 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)