Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Dr. Dragan Dabic (D. D. David)

Dr. Dragan Dabic (D. D. David)

Dragan Dabič

Guérisseur de Belgrade qui donnait également des conférences sur la spiritualité. Dans son site Web, il promettait un soulagement efficace de maux comme l'impuissance et l'autisme.* Il affirmait utiliser une énergie non définie pour guérir le diabète, l'asthme, l'épilepsie et la sclérose en plaques.* Sur sa carte d'affaires, on pouvait lire Dabič, explorateur du monde spirituel.* On pouvait lui écrire à dddavid@psy-help-energy.com.

Dabič collaborait régulièrement au magazine «Vie et santé» de Belgrade, selon Goran Kojic, son rédacteur en chef. Le 28 janvier 2008, le guérisseur a assisté à une conférence parrainée par «Vie et santé». La chaîne de télé Kikinda de Serbie a filmé l'événement, qui a été mis en ligne par la BBC. On connaissait Dabič comme «chercheur dans les domaines de la psychologie et de la bio-énergie».* Il a également donné des conférences sur la vie saine, en se présentant comme un expert en quiétude et méditation.*

Dragan Dabič

D'après son site Web, nous sommes programmés pour vivre de 120 à 130 ans, âge qu'on pourrait atteindre grâce à des traitements à l'énergie quantique, dans le cadre du Programme de bien-être David. Selon certaines sources, jusqu'à 400 personnes à la fois allaient l'entendre.*

Dabič était un habitué du bar La Maison de fous, où il aimait prendre son ballon de rouge. D'après Misko Kovijanic, propriétaire de l'établissement, on l'y connaissait comme expert en énergie quantique du corps humain. Un voisin a dit de Dabič qu'il s'agissait d'un homme poli, qui saluait toujours et allait partout vêtu de noir.* On ignore si le propriétaire du bar portait le gris-gris que son client vendait pour harmoniser la bio-énergie et protéger des radiations néfastes.*

Radovan Karadžič

Comme presque toujours dans le cas de gens qui lancent des divagations allant à l'encontre de tout ce que la science nous apprend sur le monde et qui mènent la crédulité jusqu'au bord de l'absurde, personne ne s'est donné la peine de vérifier qui était Dabič ni ce que valaient réellement ses prétentions ridicules. Une petite enquête aurait cependant révélé que le nom véritable de notre homme était Radovan Karadžič, recherché pour génocide et pour sa responsabilité dans certains épisodes particulièrement atroces de la guerre en ex-Yougoslavie, tels le massacre de Srebrenica et le siège de Sarajevo.

On a arrêté Karadžič à Belgrade le 21 juillet 2008. La dernière fois qu'on l'avait vu en public sous son vrai nom, c'était en juillet 1996, dans la ville bosniaque de Han Pijesak. Selon Peter Finn et Kevin Sullivan, du Washington Post, sa formation de psychiatre «semble l'avoir aidé à s'intégrer au monde de la médecine parallèle».

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)