Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Enregistrements de l'au-delà

Enregistrements de l'au-delà

(Phénomène de voix électronique)

Cassette et esprit

Enregistrements, à l'aide de média électroniques, de messages attribués à des esprits. Aux États-Unis, la croyance dans ce phénomène semble avoir été largement répandue par Sarah Estep, présidente de l'American Association of Electronic Voice Phenomena, qui publie un bulletin et prétend compter des membres dans une quarantaine d'états américains. Estep raconte qu'elle a un jour entendu des voix dans les enregistrements faits à l'aide du magnétophone à bobines de son mari. Selon elle, ces voix appartiennent à des esprits et prouvent l'existence d'une vie après la mort. Elle affirme également qu'on peut entendre des voix d'extra-terrestres sur quelques-unes de ses bandes. Mme Estep aurait ainsi enregistré quelque 20 000 fantômes et habitants d'autres planètes. Comme ces derniers ne parlent pas de langue connue, il est malheureusement impossible de comprendre leurs messages.

L'intérêt pour les enregistrements de l'au-delà remonte apparemment aux années 1920. À l'époque, un journaliste du Scientific American avait demandé à Thomas Edison s'il croyait la communication avec les morts possible. Edison, qui n'était pas particulièrement religieux, répondit que personne ne savait si "notre personnalité passait à une autre existence ou migrait dans une autre sphère" après la mort, mais qu'il était possible de concevoir

un appareil si sensible qu'il pourrait permettre à des personnalités vivant une autre existence ou dans une autre sphère que la nôtre, et désireuses de communiquer avec nous de s'exprimer plus clairement que par l'intermédiaire de tables tournantes, de coups frappés, du ouija, de médiums, et de tous ces autres modes de communication primitifs qui semblent les seuls utilisables pour le moment.
(Clark 1997; p. 235).

Rien n'indique toutefois qu'Edison ait créé un tel appareil, ni qu'il en ait conçu les plans, pas plus qu'il n'a sans doute prédit que des esprits pourraient communiquer avec nous par l'intermédiaire de magnétophones et de téléviseurs.

Bien qu'il soit impossible de prouver que tous les phénomènes de cet ordre relèvent de causes naturelles, les sceptiques maintiennent qu'ils sont probablement le fait d'interférences venant d'opérateurs de radio CB ou de bruits d'intermodulation.

 



Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2017 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)