Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Lecture à chaud

Lecture à chaud

Technique par laquelle les spirites, médiums, chiromanciens et autres font croire qu'ils lisent dans les pensées ou l'avenir de leurs clients tout en leur soutirant des renseignements de façon subreptice. Par exemple, le médium qui prétend recevoir des messages de l'au-delà peut facilement faire la conversation avec ses clients avant sa prestation et apprendre ainsi sur eux des choses qu'il pourra utiliser par la suite. Lorsqu'il dira entrer en communication avec la défunte mère d'un des membres de son auditoire, il y a de bonnes chances que la personne à qui il s'adresse en fait ne se souvienne plus avoir précisément révélé au médium qu'elle voulait parler à sa mère. Le médium peut demander à un complice d'inviter des gens de sa connaissance à son spectacle, par exemple, un couple dont l'enfant s'est suicidé, et quand le médium va établir un «contact» avec l'esprit d'une jeune fille qui s'est donnée la mort, toute la salle va lui attribuer un véritable «don» (Voir le premier épisode de la série américaine Bullshit! de Penn et Teller, ici). Un complice de notre fraudeur peut lier conversation avec des membres du public avant le spectacle, ou tendre l'oreille et recueillir les propos qu'ils échangent entre eux... Les moyens sont très variés.

Au moins un guérisseur religieux, Peter Popoff, obtenait des renseignements sur ses fidèles par l'intermédiaire de sa femme, qui les lui transmettait par un écouteur qu'il portait à l'oreille (Randi 1989, chap. 9). Madame Popoff, quant à elle, faisait la moisson de renseignements grâce à des fiches qu'elle faisait remplir aux spectateurs avant la séance de prière.

Certains chiromanciens vont jusqu'à faire le sac à main de leurs clientes, ou chargent un complice de cette besogne. Pour une description détaillée de la façon dont les fraudeurs s'y prennent, voir The Psychic Mafia, de Lamar M. Keene (1977). Il y décrit, entre autres, un réseau de pseudo médiums qui s'étaient constitué un véritable fichier sur leurs clients, et qui se refilaient les renseignements utiles entre eux.

 

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2016 Les Sceptiques du Québec (version française)