Houris

Les pieux seront dans une demeure sûre, parmi les jardins et des sources. Ils porteront des vêtements de satin et de brocart et seront placés face à face. C'est ainsi! Et Nous leur donnerons pour épouses des houris aux grands yeux.
Le Saint Coran (44, 51-54)
 

Vierges aux yeux noirs d'une grande beauté censées, selon certains musulmans, attendre au paradis, afin de les servir, les fidèles en général et les martyrs en particulier. D'après le Coran, les houris n'ont jamais été touchées ni par l'homme ni par les jinns (55, 56).

Beaucoup de musulmans et de non-musulmans pensent que les terroristes islamistes qui commettent des attentats-suicides au nom de l'islam pêchent de la sorte pour aller au paradis, où ils seront accueillis par des houris. Selon le Sheikh Abdul Hadi Palazzi, spécialiste de l'islam et secrétaire général de l'Association musulmane d'Italie, la croyance en une vie remplie de sensualité après la mort se fonde sur un hadith,

le hadith 2687, rapporté par l'imam Al-Tirmidhi dans le Sunan (volume IV, les chapitres sur «les caractéristiques du royaume des cieux tels qu'ils sont décrits par le messager d'Allah », et le chapitre 21 : «De la plus petite récompense qui attend ceux qui rentreront au royaume des cieux », également cité par Ibn Kathir dans son tafsir (commentaire coranique) de la Sourate Al-Rahman (55), verset 72:
 
Daraj Ibn Abi Hatim mentionne qu’Abou Al-Haytham Abdullah Ibn Wahab a dit tenir d’Abou Saïd Al-Khudri, qui l’a entendu du prophète Mahomet (que la bénédiction et la paix d'Allah soit sur lui), que «la plus petite récompense qui attend ceux qui ont droit au royaume des cieux est une demeure où se trouvent 80 000 serviteurs et 72 épouses, sur laquelle s’élève d'un dôme décoré de perles, d’aigue-marine et de rubis, aussi vaste que la distance séparant Al-Jabiyah de Sanaa.

On dirait bien le ouï-dire d’un ouï-dire, mais de toute évidence la récompense n'est pas exclusivement réservée à ceux qui meurent pour leur foi. Il semble donc qu’une certaine souplesse intellectuelle est nécessaire pour croire, d’après ce qui précède, qu’assassiner sans discrimination avant de se suicider au nom de l'islam donne droit automatiquement, dans l’après-vie, à une armée de serviteurs et un harem de houris.

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)