Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Argumentum ad ignorantiam

Argumentum ad ignorantiam

(ou "appel à l'ignorance", ou "présomption favorable")

L'argument d'ignorance est un sophisme logique qui prétend que quelque chose est vrai seulement parce qu'il n'a pas été démontré qu'elle était fausse, ou qu'elle est fausse parce qu'il n'a pas été démontré qu'elle était vraie. La véracité ou la fausseté d'une affirmation dépend des arguments en faveur ou à l'encontre de celle-ci, pas du manque de preuve d'une affirmation incompatible ou contradictoire. (Des affimations incompatibles ne peuvent êtres vraies toutes les deux mais elles peuvent toutes les deux être fausses, à l'inverse des affirmations contradictoires. "Dupont était à Paris au moment du vol" et "Dupont était à Marseille au moment du vol" sont des affirmations incompatibles--à supposer qu'il n'y a pas d'ambigüité sur 'Dupont' et 'vol'. "Dupont était à Paris au moment du vol" et "Dupont n'était pas à Paris au moment du vol" sont contradictoires. Une affirmation est prouvée si son affirmation contradictoire est invalidée, et vice-versa.)

Le fait qu'il soit impossible de prouver que l'univers n'est pas l'oeuvre d'un Créateur Intelligent ne prouve pas qu'il l'est. De même que le fait que l'on ne puisse pas prouver que l'univers est l'oeuvre d'un Créateur Intelligent ne prouve pas qu'il ne l'est pas.

L'appel à l'ignorance paraît plus séduisant lorsqu'il permet de prendre ses désirs pour des réalités. Les gens qui veulent croire à l'immortalité, par exemple, peuvent être plus enclin à penser que le manque de preuve du contraire de leur croyance vient appuyer la leur.

 

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2017 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)