Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Magnétisme animal malfaisant

Magnétisme animal malfaisant

Expression inventée par Mary Baker Eddy (1821-1910), fondatrice de la Science chrétienne. Eddy rejetait le magnétisme animal d'Anton Mesmer, mais acceptait l'idée du guérisseur magnétique et père de la Pensée nouvelle, Phineas Parkhurst Quimby (1802-1866), qui attribuait la guérison à Dieu seul. Elle pensait toutefois qu'on pouvait manipuler le fluide universel qui imprègne toute chose afin de provoquer la maladie chez autrui. Le magnétisme animal malfaisant servirait ainsi à transmettre le mal aux autres. Pour Eddy, c'était là l'explication scientifique du mauvais sort. Si Mesmer avait mal compris la puissance de l'effet placebo, Eddy n'avait pas saisi la puissance de l'effet nocebo.

Eddy pensait que ses ennemis l'empoisonnaient à l'aide du magnétisme animal malfaisant (Randi). Bien que rien n'en prouve scientifiquement l'existence, cette croyance «demeure au cœur de la doctrine de la Science chrétienne» (Williams 2002, p. 203).

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)