Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Massothérapie

Massothérapie

Manipulation, avec les mains ou à l'aide d'un instrument, des tissus mous du corps humain à des fins thérapeutiques. La massothérapie peut contribuer à activer la circulation, à stimuler le système nerveux, à détendre les muscles et même à mobiliser les articulations. Comme le dit Stephen Barrett, M.D.:

Le massage conventionnel constitue une pratique légitime en matière de santé, et la massothérapie ne doit pas être rangée du côté du charlatanisme. Un bon massage peut contribuer à la détente, apaiser les muscles endoloris et redonner temporairement un bon moral. Malheureusement, beaucoup de thérapeutes prétendent pouvoir faire des choses qui vont bien au-delà. Pire, les écoles, publications et groupes professionnels de massothérapie font partie intégrante de l'arnaque.

Trop souvent, des massothérapeutes offrent des massages et toutes sortes d'explications métaphysiques s'appuyant sur une «énergie» indéfinie ou une «structure» déséquilibrée, qui doit être débloquée, transférée, harmonisée, mise au point ou alignée...

Massage

Habituellement, le massage détend et laisse une sensation de bien-être. La plupart d'entre nous seraient incapables d'expliquer les mécanismes physiologiques et psychologiques à la source de ce phénomène, mais les attribueraient sans doute au plaisir d'être touché, de même qu'au mouvement des muscles et des membres.

Certains massothérapeutes, cependant, affirment comprendre les raisons métaphysiques derrière l'effet revigorant et relaxant du massage. Ces explications varient grandement. Karen Khamashta invoque l'Ortho-Bionomie, la Polarité et la réflexologie.

L'Ortho-Bionomie tourne autour des zones gâchettes du corps. D'après la théorie, lorsqu'on actionne une zone gâchette, «la douleur diminue immédiatement, et l'équilibre et le rythme naturels du corps se trouvent restaurés» (The Davis Enterprise, 10 janvier 1993, pages C-1 et C-3).

La réflexologie, quant à elle, permet de débloquer les 7200 terminaisons nerveuses de chaque pied, afin qu'elles puissent réagir aux glandes, organes et autres parties du corps, tout en améliorant la circulation sanguine. Le tout est censé aider le corps à retrouver son «état d'équilibre».

La polarité offre un «équilibrage de l'énergie vitale qui passe par toutes les parties du corps... et... circule à l'intérieur de courants ou de canaux au sein et autour du corps». Elle «tente d'éliminer à l'intérieur de ces canaux les blocages qui peuvent causer déséquilibres et maladies». La théorie veut que «si les courants du corps sont en état d'équilibre, le sujet se détend et peut guérir plus efficacement».

Selon le massothérapeute Christy Freidrich: «En bonne partie, je tente d'aider mes clients à retrouver leur équilibre structurel. Avec le temps, ils finissent par en apprendre davantage à propos de leur structure et son fonctionnement».

On dirait bien que l'objectif de ces massothérapeutes ressemble à celui des thérapeutes par le toucher - restaurer l'harmonie et l'équilibre de l'énergie vitale. Le massothérapeute emploie la «palpation pour l'évaluation des blocages d'énergie», tandis que le toucher thérapeutique s'occupe plutôt de manipuler l'énergie de l'aura.

Aux États-Unis, les massothérapeutes certifiés par le National Certification Board for Therapeutic Massage and Bodywork (NCBTMB) doivent suivre 500 heures de cours et passer un examen. Ils doivent connaître l'anatomie et la physiologie de base, de même que quelques notions de premiers soins. Malgré l'accent mis sur l'équilibrage énergétique, aucun des points de pratique dont parle le NCBTMB ne revêt d'aspect métaphysique.

L'American Massage Therapy Association (AMTA) affirme que

La recherche montre que [le massage] ralentit le rythme cardiaque, fait baisser la tension artérielle, active la circulation sanguine et lymphatique, détend les muscles, donne de l'ampleur aux mouvements et accroit le taux des endorphines, analgésique naturel du corps. Le massage thérapeutique accentue les effets du traitement médical et rend les sujets moins anxieux, moins stressés, plus détendus et plus alertes.

On ne mentionne pas qui a fait la recherche à ce sujet et où on peut vérifier ces affirmations; peut-être trouvera-t-on les réponses dans le Journal de l'association. L'AMTA ne mentionne pas que ces effets sont probablement temporaires ni qu'on peut sans doute en obtenir de semblables par la méditation, la promenade, l'exercice, l'acte sexuel ou la lecture d'un bon livre, pas nécessairement dans cet ordre. (Pour une liste d'articles scientifiques sur les effets du massage, voir IntelliHealth [en anglais].)

L'AMTA prétend aussi que le massage thérapeutique «peut aider» dans les cas suivants

  • allergies
  • anxiété
  • arthrite (à la fois l'arthrose et la polyarthrite rhumatoïde)
  • asthme et bronchite
  • blessures sportives, y compris les élongations musculaires et l'étirement des ligaments
  • dépression
  • douleur chronique et temporaire
  • douleurs myo-fasciales (situées dans les tissus périmusculaires)
  • insomnie
  • maux de tête, surtout ceux qui sont dus à la tension musculaire
  • problèmes circulatoires
  • problèmes de l'articulation temporomandibulaire.
  • réduction de l'ampleur du mouvement
  • sinusites
  • stress
  • syndrome du tunnel carpien
  • troubles digestifs, y compris le côlon spastique, la constipation et la diarrhée

Toute pratique pouvant «aider» dans un aussi grand nombre de cas doit être très populaire. Selon l'AMTA, les Américains consacrent deux à quatre milliards de dollars par année à la massothérapie. Mais les mots «peut aider» ne veulent pas dire grand-chose, en fin de compte, et quiconque souffre de problèmes graves, de maladies cardiaques, de dépression ou de sinusite, par exemple, serait mieux avisé de consulter un médecin. Comme le fait remarquer le Dr Barrett: «Il n'y a aucune raison fondée sur des données probantes de croire que les massages peuvent avoir un effet sur le cours d'une maladie quelconque». Affirmer que les massothérapeutes sont qualifiés pour traiter des choses comme les allergies, les maladies infectieuses, les phlébites et ainsi de suite ressemble beaucoup à du charlatanisme, ce qui n'a pas empêché la profession d'étendre son champ d'action au point d'englober les chiens et les chevaux. L'une des plus populaires de ces massothérapies est le «Tellington Touch», inventé par le charlatan animalier Linda Tellington-Jones, qui offre des traitements holistiques aux animaux de compagnie.

C'est sans doute une excellente idée, quand on recherche un massothérapeute, d'éviter ceux qui s'identifient à une forme quelconque de charlatanisme métaphysique ou de manipulation énergétique nouvel-âgeuse.

 

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)