Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Hommes en noir

Hommes en noir

(Men in black)

Homme en noir

Créatures étranges que l’on croit être soit des extra-terrestres, soit des agents gouvernementaux, et qui cherchent à intimider les témoins d’apparitions d’ovnis afin qu’ils gardent le silence sur ce qu’ils ont vu.

Aux États-Unis, John Keel parle d’eux dans The Mothman Prophecies (1975) comme l’a fait avant lui Gary Barker dans They Knew Too Much About Flying Saucers (1956). On dit d’eux qu’ils roulent dans de vieux modèles de Cadillac aux couleurs sombres, qu’ils n’aiment pas qu’on les photographie, et qu’ils se vêtent uniquement de noir. L’aura de mystère qui les entoure devrait se dissiper, éventuellement, puisqu’ils ont fini par faire l’objet d’un film, d’une série télévisée, d’un magazine et d’un jeu vidéo.

John Sherwood (alias le Dr. Richard H. Pratt) a fini par cracher le morceau au sujet du rôle qu’a joué Gray Barker, directeur de Saucerian Publications, dans la perpétuation du mythe. «They Knew Too Much About Flying Saucers a instauré la crainte des hommes en noir dans les cercles ufologistes, à la fin des années 1950 et durant les années 1960», explique-t-il, mais le livre tenait bien davantage de la fiction que de la réalité. On l’avait écrit uniquement dans le but de faire de l’argent, sans trop s’inquiéter des faits. C’est Barker qui a publié le récit écrit par Sherwood quand il n’avait que 17 ans, Flying Saucers are Watching You, que son auteur décrit aujourd’hui comme «une expérience de journalisme pas très honnête», autrement dit, faite sans tenir compte de la différence entre imaginaire et réalité. Sherwood a reconnu avoir fait perdurer le canular en jouant le jeu lorsque des ufologistes ont prétendu que des hommes en noir l’avait forcé à se taire.

 
 
 
Voir également: Mothman.

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)