Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Naturopathie

Naturopathie

Système de thérapie préconisant l’utilisation exclusive de remèdes naturels, comme le soleil, le grand air et l’eau pure, conjointement à un régime sain et à des traitements comme les massages. Il arrive cependant que certains naturopathes recommandent des traitements non naturels comme l’irrigation du côlon dans le cas de maladies comme l’asthme et l’arthrite.

La naturopathie est fondée sur la croyance que le corps peut se guérir lui-même, qu’il se rétablit spontanément lorsqu’il est placé dans un milieu sain. Les naturopathes multiplient recommandations et traitements à ce sujet.

Les naturopathes se disent holistes; ils croient que le corps ne fait qu’un avec l’âme (qui est surnaturelle), et l’esprit (qui est immatériel). Selon eux, il faut traiter ces trois éléments comme un «tout», quoi que la chose puisse vouloir dire. La naturopathie affectionne des termes comme «équilibre», «harmonie» et «énergie», et plonge ses racines dans le mysticisme, et le vitalisme (Barrett).

Les naturopathes vont souvent vanter les vertus miraculeuses de plantes ou de remèdes capables de renforcer le système immunitaire. Pourtant, seul un médecin est en mesure de procéder aux examens permettant de déterminer si les défenses immunitaires de son patient sont déprimées ou non (Green). Les naturopathes affirment que nombre de maladies, y compris le cancer, ont pour origine un mauvais fonctionnement du système immunitaire. (Expliqué simplement, le système immunitaire est l’ensemble des mécanismes que met en œuvre l’organisme pour détruire tout corps étranger nocif. Il arrive parfois, malheureusement, qu’au lieu de s’en prendre à des virus, des champignons ou des bactéries, le système immunitaire s’emballe et se retourne contre l’organisme qui l’abrite, comme dans le cas du lupus ou de la sclérose en plaques.) Ils croient également que l’être humain peut renforcer son système immunitaire et améliorer sa santé à l’aide de son esprit. «Pourtant, aucun ouvrage scientifique crédible ne montre l’intervention d’un mécanisme immunitaire quelconque dans les traitements que la médecine «parallèle» applique au cancer ou à toute autre maladie.» (Green). En outre, il n’y a pas de preuve que des maladies comme le cancer se déclarent principalement chez des gens dont le système immunitaire présente une déficience. Les naturopathes présument ici de l’existence d’un lien que la science n’a tout bonnement pas constaté. Au contraire, des immunologistes ont montré que les formes les plus communes de cancers se retrouvent chez des hôtes dont le système immunitaire est parfaitement fonctionnel (Green). L’idée que les vitamines, les minéraux colloïdaux, les plantes, les lavements au café, l’irrigation du côlon, le Laetrile, la méditation, etc. peuvent renforcer le système immunitaire et par conséquent ramener la santé relève de la fraude. D’un côté, rien n’indique que la maladie résulte systématiquement d’une affaiblissement du système immunitaire, et de l’autre, il n’existe aucune preuve scientifique qu’un des remèdes proposés par la naturopathie peut renforcer le système immunitaire ni permettre au corps de se guérir lui-même.

La plupart du temps, sinon toujours, la naturopathie est pratiquée conjointement avec d’autres formes de pratiques médicales «parallèles». La Bastyr University, célèbre établissement de formation dans le domaine depuis 1978, offre également des cours en acuponcture et en «spiritualité». Bien des conseils donnés par les naturopathes sont empreints de bon sens, par exemple, faire de l’exercice, cesser de fumer, manger des fruits et légumes frais, suivre un régime sain, etc. Mais prétendre que de telles pratiques, jointes à l’irrigation du côlon et aux lavements au café, «désintoxiquent» le corps et renforcent les capacités immunitaires, ou favorisent l’«homéostasie», l’«harmonie», l’«équilibre» et la «vitalité» sont des exagérations que ne corroborent pas la recherche scientifique.

 

 

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2014 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2014 Les Sceptiques du Québec, inc. (version française)