Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Bradley Nelson

Bradley Nelson

Code émotionnel - Code corporel

Bradley Nelson

Chiropraticien et crâniopathe autoproclamé «médecin holistique et conférencier réputé». Il a baptisé ses secrets de guérison «Code émotionnel» et «Code corporel». Ses traitements se fondent sur un salmigondis de médecine énergétique, de photographie Kirlian, de kinésiologie appliquée, de magnétothérapie, et de croyances à propos de l'inconscient, supposé enregistrer tout ce dont on fait l'expérience, et qui serait la clé de la perfection en matière de bonheur et de santé. Comme bien des guérisseurs chez qui l'imagination semble l'élément moteur, Nelson croit qu'il n'y a qu'une seule et même cause pour toutes les maladies.

Il affirme avoir reçu ses connaissances en matière de guérison d'une «puissance supérieure», grâce à une prière non spécifiée. Il entame tous ses séminaires Web et ses séances de guérison par 15 secondes de prière silencieuse pour invoquer l'aide de quelque chose «là-haut». À l'en croire, ses pouvoirs transcendent les catégories. Il peut mettre fin à la dépression, assainir les relations interpersonnelles et guérir les corps grâce à un seul et même système magique, en quelques minutes à peine, et ce, même à distance.

Petite liste de tout ce que peut accomplir le Code corporel de Nelson: on peut

  • se sentir en lien émotionnel avec autrui plus que jamais auparavant!
  • connaître le sentiment de bien-être que procure la libération du fardeau émotionnel emprisonné en soi.
  • devenir enfin capable de communiquer avec son propre subconscient.
  • apprendre les techniques les plus efficaces pour se brancher à son propre ordinateur interne!
  • acquérir des outils incroyables pour venir en aide à ses amis et à ses êtres chers!
  • découvrir les causes invisibles de la plupart des maladies qu'ignorent la majorité des médecins.
  • faire siennes et appliquer des méthodes de guérison que très peu connaissent.
  • discerner ses propres défis en matière de santé et apprendre ce qu'il faut en faire!
  • apprendre à communiquer avec ses animaux domestiques, de façon à mieux les soigner!

Et vous, est-ce que votre médecin sait comment employer des aimants ou son subconscient pour guérir vos animaux domestiques et «libérer les émotions emprisonnées»?

Bon nombre des affirmations de Nelson sont absurdes. Ainsi, il raconte que nous héritons des émotions emprisonnées de nos parents et ancêtres, et que le subconscient conserve chacune de nos expériences dans les moindres détails. Et malgré tout, bien des gens démunis ou déprimés vont croire ce genre de choses.

La découverte la plus importante de Nelson est sans doute que, prise au piège à l'intérieur de nous, l'énergie émotionnelle enserre le cœur et crée un «mur cardiaque» qui empêche de donner et d'aimer pleinement.

S'il s'agissait d'une métaphore, on pourrait toujours l'accepter, quoique l'idée ne soit pas exactement la découverte du siècle. Le problème, c'est que Nelson voit la chose de façon littérale. L'énergie n'a rien de métaphorique; elle entoure bel et bien le cœur, qui est apparemment l'organe physique permettant de donner et de recevoir de l'affection. Que répondre à cela, sinon: mon vieux Nelson, pourquoi ne pas suivre quelques petites leçons d'anatomie, de physiologie et de neurologie pour en apprendre plus long sur les émotions et les médiateurs chimiques qui s'y rattachent.

Quelques-unes des affirmations de Nelson connaissent une grande popularité auprès des «holistes» anti-scientifiques. Par exemple, il se fait le relais d'un mythe qui circule beaucoup dans le groupe, celui qui veut que les médicaments d'ordonnance soient la troisième cause de décès aux É.-U. Pour ceux à qui la chose importe: c'est un mensonge. Bradley en rajoute une couche en précisant que c'est l'utilisation normale des médicaments d'ordonnance qui est la troisième cause de décès. Les Centers for Disease Control - source bien plus fiable que Nelson Bradley - nous apprend qu'en 2007, la cause numéro trois de décès aux É.-U. a été la crise cardiaque (135 952 décès). La cause numéro un était la cardiopathie (616 067), et la cause numéro deux, le cancer (562 875).

Nul doute que Nelson compte de nombreux clients satisfaits, grâce auxquels il pourrait se créer toute une page de témoignages louangeurs, mais ses méthodes de guérison n'ont rien à voir avec la science. On fait bien de se méfier des gens qui affirment posséder des connaissances que l'ensemble de la communauté scientifique ignore. Quoi qu'il en soit, il n'y a aucune raison de voir à l'œuvre dans la médecine énergétique autre chose que l'effet placebo. Rien ne justifie qu'on croie à la kinésiologie appliquée. La photographie Kirlian ne prouve pas que des champs d'énergie existent autour des êtres vivants. Il n'y a aucune preuve que les aimants peuvent «libérer les émotions», si l'affirmation même possède un sens. En fin de compte, ceux qui cherchent un traitement auprès de Nelson croient à la guérison par la foi. Et d'ailleurs, pourquoi consulter un chiro pour des problèmes d'ordre émotionnel?

 



Voir également: Acuponcture; Photographie Kirlian, Pensée magique, Effet placebo; Toucher thérapeutique; Médecine vibrationnelle.

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2017 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)