Orgone

... contrairement à Sir Isaac Newton, Reich ne désirait pas se tenir sur les épaules de géants. Il n’a fait que grimper aussi haut que le lui permettait ses propres expériences, et, de son modeste perchoir, il s’est vu comme un aigle solitaire planant au-dessus de tout ce que n’importe quel autre homme avait jamais atteint.
Roger M. Wilcox
 
Wilhelm Reich

Supposée énergie vitale cosmique découverte à la fin des années 1930 par le Dr Wilhelm Reich (1897-1957), médecin, psychiatre et psychanalyste de l’école freudienne né en Autriche, mais émigré aux États-Unis.

Reich prétendait que l’orgone était omniprésente et qu’elle expliquait, entre autres choses, la couleur du ciel, la gravité, les galaxies, l’orgasme et l’échec de la plupart des révolutions politiques. Chez les êtres vivants, l’orgone s’appelle bio-énergie ou énergie vitale. Il croyait qu’on pouvait en constater la présence «de façon visuelle, thermique, électroscopique et à l’aide de compteurs de Geiger-Müller»* Malheureusement, seuls ceux qui y croient vraiment (soit les orgonomistes, qui pratiquent la science de l’orgonomie) ont pu en démontrer l’existence.

Reich affirmait avoir créé une nouvelle science et découvert de nouvelles entités, comme les bions, que jusqu’à présent seuls les orgonomistes ont pu détecter. Les bions seraient des vésicules d’orgone, à mi-chemin entre le vivant et le non-vivant.

Reich est décédé le 3 novembre 1957 au pénitencier fédéral de Lewisburg, en Pennsylvanie, où on l’avait envoyé pour outrage au tribunal. En effet, il avait refusé de respecter une injonction lui interdisant de vendre des appareils médicaux bidon comme l’accumulateur d’orgone et la «tuyère» à orgone, appareils censés accumuler et distribuer l’énergie vitale, de façon à guérir à peu près n’importe quel problème médical à l’exception, peut-être, de la mégalomanie et des idées délirantes.

Non seulement la Food and Drug Administration a déclaré que l’orgone n’existait pas, mais elle a fait brûler les ouvrages de Reich – une excellente façon d’attirer l’attention sur leur auteur.

Malgré le peu d’intérêt qu’on leur a accordé dans la communauté scientifique, les idées de Reich ont été reprises et transmises par un certain nombre d’adeptes dévoués en tête desquels se trouvaient Elsworth F. Baker, M.D., fondateur de l’American College of Orgonomy, et le Dr James De Meo, de The Orgone Biophysical Research Laboratory, Inc., situé à Ashland, en Oregon. Les successeurs de Baker (qui est mort en 1985), tout comme De Meo, continuent de défendre Reich et l’orgonomie. Reich lui-même se voyait comme un génie persécuté et considérait les critiques qui le ridiculisaient comme des sots et des ignorants.

 

Voir également: Pseudoscience et Science pathologique.

 

  • Site web de Québec Orgone, où l’on trouve de tout, tout, tout...

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)