Chiromancie

(lecture des lignes de la main)

Chiromancie

La chiromancie ou palmisterie est l'art de dire la bonne aventure à partir des lignes, marques ou motifs apparaissant sur les mains, particulièrement sur leurs paumes. La chiromancie fut pratiquée dans de nombreuses civilisations anciennes, en Inde, Chine et égypte, par exemple. Le premier livre sur le sujet apparaît au 15e siècle. Le terme chiromancie vient du mot grec cheir, qui signifie main. Le chiromancien le plus célèbre du 19e siècle se faisait d'ailleurs appeler Cheiro.

La chiromancie fut utilisée durant le Moyen-âge pour identifier les sorcières. L'on croyait que certaines marques de la main indiquaient que quelqu'un avait fait un pacte avec le diable. La chiromancie fut condamnée par l'église catholique, mais était cependant enseignée dans plusieurs universités allemandes au 17e siècle (Pickover, 64). La Grande-Bretagne a rendu la pratique de la chiromancie illégale au 18e siècle. Elle fut assez populaire en Amérique du Nord au cours du 20e siècle pour mériter son propre livre dans la série de Manuels pour les nuls.

Selon Ann Fiery (The Book of Divination), si vous êtes droitier, votre main gauche indique les traits de personnalité que vous avez reçus à la naissance alors que la main droite indiquerait votre individualité et potentiel de réalisation. Les palmistes prétendent pouvoir lire les différentes lignes de votre main. On les a baptisées ligne de vie, ligne de tête, ligne du coeur, ligne de Saturne. La ligne de vie est censée indiquer la vitalité physique, celle de la tête les capacités intellectuelles, celle du coeur la nature émotionnelle, etc.

Une certaine forme de chiromancie imite la métoposcopie ou étude des rides et la physiognomie ou morphopsychologie. Elle prétend que l'on peut savoir comment est une personne par la forme de ses mains. Les personnes créatives auraient les mains en éventail, les sensibles des doigts étroits et pointus ainsi que des paumes charnues, etc. Il existe à peu près autant de preuves scientifiques pour ces prétentions que pour la personnologie ou la phrénologie. Toutes ces formes de divination semblent basées sur la magie par similitude et l'intuition.

Les auteurs de The Complete Idiot's Guide to Palmistry (La Chiromancie pour les nuls), Robin Giles et Lisa Lenard, déclarent que " la chiromancie fonctionne parce que votre main change avec vous ". Ils prétendent avoir des anecdotes à l'appui de cette thèse, mais ne fournissent pas de preuves scientifiques de cette affirmation. Ils pensent aussi que le clonage nous facilite la compréhension de la chiromancie. " La chiromancie est possible parce que vous êtes représenté dans votre main. Il n'existe pas deux mains pareilles parce que vous - et vos cellules - êtes uniques. " Ceci est vrai, mais ils sont autant à même de découvrir si je vais épouser une femme riche ou obtenir le travail idéal en analysant mes cellules ou la paume de mes mains.

Même si vous pouvez tirer des conclusions sur une personne en examinant ses mains, il n'existe pas de preuve scientifique à l'appui de la prétention que l'on peut prédire des choses comme un héritage ou l'amour à partir des lignes ou marques de vos mains. Je soupçonne que de nombreuses personnes qui croient avoir des preuves que la chiromancie fonctionne sont coupables d'un biais de confirmation et les ont trouvées sous la forme d'anecdotes.

Le désir de connaître l'avenir semble être à la base de la chiromancie et des autres formes de divination à l'aide de révélations paranormales. Les diseurs de bonne aventure nous soulagent ainsi de l'obligation de rassembler des preuves et de les analyser. Nos chiromanciens et graphologues, etc., nous évitent aussi la tâche difficile d'évaluer les conséquences de différentes actions et décisions. Ils sont donc d'un grand réconfort pour les personnes souffrant d'insécurité, de paresse ou d'incompétence. Ils peuvent n'être qu'une donnée de plus lors de la prise de décision. Certains écrivains utilisent des techniques de divination tels le Tarot ou le Yi King qui leur donnent des idées pour leurs personnages ou leurs intrigues (Pickover, 40-41). Ils pourraient tout aussi bien se servir de la Bible, du journal, d'une anthologie, d'une encyclopédie ou du Dictionnaire Sceptique.

Lecture des lignes de la main (The Skeptiseum)

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2017 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)