Paréidolie

Le visage d'Obama dans un toast

La paréidolie est un type d'illusion ou de mauvaise perception impliquant un stimulus vague ou  imprécis perçu comme quelque chose de clair et distinct. Par exemple, on peut voir le visage de Jésus dans les décolorations d'une omelette brûlée, ou l'image de Mère Theresa ou de Ronald Reagan dans un petit pain à la canelle, ou le visage d'un homme sur la Lune.

Dans des circonstances ordinaires, la paréidolie fournit une explication psychologique de beaucoup d'hallucinations fondées sur la perception sensorielle. Par exemple, elle explique beaucoup de visions d'ovnis, ainsi que l'audition de sinistres messages sur des disques joués à l'envers. La paréidolie explique Elvis, Bigfoot et les visions de monstre du Loch Ness. Elle explique de nombreuses apparitions religieuses et visions. Et elle explique pourquoi des personnes voient un visage ou un immeuble sur une photographie de la région de Cydonia sur Mars.

Ganesh

Dans un environnement clinique, certains psychologues encouragent la paréidolie comme moyen de comprendre un patient. L'exemple le plus tristement célèbre de ce type de procédure clinique est le test des tâches d'encre de Rorschach.

L'astronome Carl Sagan a affimé que la tendance humaine à voir des visages dans les omelettes, les nuages, les petits pains à la canelle, etc., est un caractère évolutif. Il écrit:

Dès que nourisson peut voir, il reconnaît des visages et nous savons maintenant que cette capacité est câblée dans nos cerveaux. Les nourissons qui, il y a un million d'années, étaient incapables de reconnaître un visage, souriaient moins en retour, étaient moins susceptibles d'attendrir leur parents et moins susceptibles de se développer. De nos jours, pratiquement tous les bébés peuvent identifier rapidement un visage humain et y répondre par une grimace idiote [sic].
(Sagan, 45).

Je pense que Sagan a raison à propos de la tendance à reconnaître des visages mais je ne vois aucune raison de penser qu'il y ait un avantage évolutif à voir des images de peintures, de fantômes, de démons, etc. dans des objets inanimés. Il paraît plus vraisemblable que l'esprit fasse des associations avec des formes, des lignes, des ombres, etc., et que ces associations prennent racine dans des désirs, des intérêts, des espoirs, des obsessions, etc. La plupart des gens reconnaissent les illusions pour ce qu'elles sont mais d'autres font une fixation sur la réalité de leur perception et transforment une illusion en hallucination. Un peu d'esprit critique devrait néanmoins convaincre les personnes les plus raisonnables qu'un petit pain à la canelle ressemblant à Mère Teresa ou une partie brûlée d'omelette ressemblant à Jésus sont des accidents sans signification. Il est plus probable que la Vierge Marie que nous voyons dans le reflet d'un miroir, sur le sol d'un complexe d'appartements ou dans les nuages, ait été générée par notre propre imagination plutôt que de penser qu'une personne morte depuis 2000 ans se manifesterait d'une façon aussi banale et inutile.

Apparition du pape dans un feu

 

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2016 Les Sceptiques du Québec (version française)