Loi de Poe

Formule humoristique proposée par Nathan Poe dans Christian Forums:

En l'absence d'une binette complice ou de tout autre signe clair qu'un ton humoristique est employé, il est absolument impossible de distinguer le discours créationniste comme tel de sa parodie.

Largement diffusée dans Internet, la loi a pris valeur d'aphorisme.

La loi de Poe explique en partie comment je me suis déjà fait avoir par mon éditeur en ligne, John Renish. John m'avait envoyé un hyperlien accompagné d'un bref commentaire: «Je n'aime pas le passage où on décrit la différence entre les sexes». Le site Web auquel renvoyait le lien contenait un article sur la Foire du créationnisme scientifique 2001 de la Fraternité baptiste. Dans la section qui m'intéressait se trouvait un essai de Jonathan Goode (septième année) qui lui avait apparemment valu la deuxième place de la division Écoles intermédiaires. L'essai s'intitulait «Conçues pour rester au foyer».

  • La physique nous apprend que les femmes possèdent un centre de gravité plus bas que celui des hommes, ce qui les rend plus aptes au transport des sacs d'épicerie et des paniers à lessive.
  • La biologie nous apprend que les femmes ont été conçues pour porter les bébés à naître en leur sein, ainsi que pour nourrir les bébés venus au monde de leur lait, ce qui fait d'elles un choix naturel pour l'éducation des enfants.
  • Les sciences sociales nous apprennent que le salaire des femmes au travail est plus faible que celui du travailleur normal, ce qui signifie qu'elles sont incapables de travailler aussi bien, et par conséquent d'obtenir un salaire égal.
  • L'exégèse montre que Dieu a créé Ève pour qu'elle serve de compagne - et non de collègue de travail - à Adam.

Étant donné ce que je sais à propos des créationnistes fondamentalistes, je pouvais facilement trouver crédible qu'un petit malheureux, quelque part, croie de telles sornettes et soit encouragé de le faire par ses parents et enseignants. D'un autre côté, quelle meilleure façon d'enseigner aux enfants que la foi nécessite de se soumettre à l'impossible ou à l'inconnaissable qu'en leur montrant à défendre des absurdités devant leurs condisciples? Ainsi, ils peuvent apprendre l'humilité et se cuirasser contre les moqueries qui les attendent dans le monde réel.

Patricia Lewis

Sous la photo de la gagnante du premier prix, on pouvait lire: «Patricia Lewis expose fièrement son bocal de matière inerte, toujours inerte après trois semaines».

Même l'idée qu'une telle expérience serait considérée pertinente par des gens qui croient que la vie ne peut être issue de la matière inerte n'a rien d'exagéré quand on songe à certains des autres enseignements que les créationnistes balancent à leurs enfants. En outre, en parodiant ceux qui se moquent de Jésus, Patricia incarne à la perfection le guerrier chrétien qui, un jour, sera capable d'expliquer sa foi en termes simples, compréhensibles de tous: l'Être le plus puissant qui soit a créé des gens qui ont désobéi à Ses commandements, si bien qu'Il les a éradiqués. Leurs successeurs ne valant guère mieux, Il est descendu les voir sous forme humaine et s'est fait assassiner pour toutes les abominations commises par Ses créatures.

Saint Jean Baptiste

En creusant un peu, un athée pourra finir par trouver dans ce site Web des indices qui lui feront croire qu'il est en présence d'un canular particulièrement bien ficelé. Par exemple, on conseille au lecteur de se déguiser en saint Jean Baptiste le soir de l'Halloween pour effrayer les petites enfants qui font leur tournée, et les renvoyer sans bonbons, mais munis de dépliants sur la Bible. Bien sûr, un vrai chrétien serait susceptible d'agir ainsi, s'il pensait faire œuvre pie. Aucun chrétien digne de ce nom n'irait donner des bonbons à un mioche portant un costume de démon ou de sorcière, surtout à l'Halloween, qui est une fête païenne.

La personne responsable de ce faux site Web est Chris Harper, qui a même inclus dans sa création une page qui attaque le site Web de l'Église baptiste Landover, dans lequel on s'adonne à «l'un des usages les plus malintentionnés qui soient du Web: se moquer de Notre Seigneur Jésus Christ, de Ses enseignements et de Ses disciples». Harper en parle en connaissance de cause: c'est lui qui a créé le site Web de l'Église baptiste Landover, où il tourne en dérision la Bible et ses vérités infaillibles, comme celle qu'on peut lire dans Ézéchiel, 23:20.

En me faisant avoir par mon éditeur, je me suis rendu compte que ce sont les personnes en qui on fait le plus confiance qui peuvent vous tromper le plus facilement, justement parce qu'avec elles, on baisse la garde et l'on cesse d'être critique.

Après avoir beaucoup circulé dans Internet, la loi de Poe a fini par renvoyer à toute forme de parodie qu'on ne peut distinguer de son sujet, à moins que l'auteur ne signale son intention de façon très claire. L'explication la plus commune du phénomène veut que plus une position est tranchée, plus il est facile de la caricaturer, et plus il est difficile de différencier la caricature du portrait original. Peut-être, mais on ne saurait sous-estimer le pouvoir trompeur de Satan. Un véritable chrétien devrait pouvoir distinguer le véritable fondamentalisme de sa parodie. Même dans les domaines où il n'est pas question de visions religieuses extrémistes, on devrait toujours pouvoir se fier à d'autres moyens que des binettes ou des avertissements directs.

Par exemple, j'ai été récemment dupé par un message dans le blogue Pharyngula de P.Z. Myers, blogueur dont je suis les écrits depuis quelques années. Le message s'intitulait: Holy crap, Texas, how can you stand your governor? (Bordel de merde, Texas, comment fais-tu pour supporter ton gouverneur?) Myers tourne au ridicule un article du Burnt Orange Report, apparemment un site sérieux se consacrant surtout à la politique texane. L'article, de Libby Shaw, s'intitulait Le Gouverneur Rick Perry incite les électeurs républicains à abandonner l'école publique. Il commençait ainsi:

Lors d'un récent dîner à la Chambre de commerce des É.-U. à Houston, Rick Perry a déclaré que les républicains devraient retirer leurs enfants des écoles publiques élémentaires et secondaires du Texas durant un discours prononcé devant un groupe de leaders conservateurs du monde des affaires.

L'article se poursuit dans le même ton:

Je m'inquiète du fait que certaines des écoles publiques de l'État sont en train de devenir des pépinières de jeunes libéraux. Avons-nous vraiment besoin de services d'autobus scolaires gratuits, d'un Mois de l'Histoire des Noirs, d'un Mois de l'Histoire des Hispaniques, d'un Mois de l'Histoire des Asiatiques, de cours d'anglais langue seconde, de programmes pour les besoins spéciaux et de programmes enrichis comportant des cours de musique et de beaux-arts, ou d'Olympiades des mathématiques? Je pense qu'il faut revenir à la base, soit la lecture, l'écriture et l'arithmétique. Franchement, quand un projet pour une foire scientifique des classes de sixième a-t-il produit un remède pour une maladie grave?

C'était un canular, et Myers est tombé dans le piège. À sa propre décharge, il écrit: «Si je me suis laissé prendre, c'est que le texte n'était que très peu éloigné de la réalité». En outre, ni lui ni moi n'avions lu la mise en garde précédant l'article: «Sarcasme et satire pour égayer votre vendredi... Gracieuseté Phillip Martin».

Il n'y a qu'une seule explication logique au fait que Myers s'est fait duper par Martin, et que je me suis fait duper à la fois par Myers et Martin - l'intervention divine (ou satanique, difficile à dire, car le Malin est un petit malin) qui nous a fait négliger l'avertissement de façon à ce que nous nous ridiculisions aux yeux des créationnistes. Oh, bien sûr, le conseil de l'Éducation du Texas a déjà tenté de réécrire l'histoire des É-U. et de faire passer des enseignements fondamentalistes chrétiens dans son programme. L'ex président du conseil a signé un livre intitulé Les germes de l'athéisme - Le plan sinistre de l'Académie nationale des sciences pour enseigner à nos enfants qu'ils descendent de reptiles. Myers et moi avons de la difficulté à voir la différence entre l'extrémisme de certains Texans et une parodie de leurs positions à cause de récents événements mettant en cause le conseil de l'éducation de l'État, mais il n'en demeure pas moins que la parodie est une forme d'art et que tourner les gens en dérision constitue l'une des grandes joies de l'écriture. Nous aurions dû être sur nos gardes contre un canular aussi évident. Personnellement, j'aime mieux blâmer Dieu que de me croire responsable de ma propre naïveté. Après tout, Dieu est responsable d'absolument tout, et Il s'est envoyé Lui-même afin de mourir pour nos péchés après avoir fait des créatures qui préfèrent pécher que de passer leur existence à Le vénérer. Nous avons dû vraiment faire mal à son ego pour qu'Il se lance dans une telle entreprise auto destructrice.

 

Voir également: Affaire Sokal.

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)