Pyramidiotie

Tout ce dans quoi on retrouve une théorie absurde ou tirée par les cheveux sur l’origine, la nature ou l’utilisation des pyramides d’Égypte. Ces théories reposent toutes sur des «preuves» aussi solides que des châteaux de cartes, et illustrent de façon magistrale les culs-de-sac où peuvent mener la spéculation débridée et l’imagination un peu trop active.

Des pyramidiots comme Erich von Däniken et Zecharia Sitchin déclarent tout net que les Égyptiens de l’Antiquité étaient trop primitifs pour ériger les pyramides sans l’aide d’extraterrestres. Pour sa part, Edgar Cayce affirme que ce sont les Atlantes qui ont donné ce coup de main aux Égyptiens, en leur montrant les secrets de la lévitation. Selon Charles Berlitz, l’Atlantide se situait dans le triangle des Bermudes et possédait un monument semblable à la Grande Pyramide de Gizeh*. Les pyramidiots croient que l’Atlantide constitue le lien entre les pyramides de l’Égypte ancienne et celles du Mexique, même si les premières servaient surtout de tombeaux et les deuxièmes, d’autels sacrificiels, souvent pour des sacrifices humains. Montrer à ces gens que les Égyptiens et les Mexicains avaient l’intelligence et les ressources nécessaires à la construction de tels monuments est parfaitement inutile.

Tout un clan de pyramidiots accordent des pouvoirs paranormaux ou d’extraordinaires connaissances technologiques aux Égyptiens de jadis. Ils rejettent toute explication traditionnelle au sujet des pyramides – monuments religieux, tombes pharaoniques, croyances en l’immortalité, travail effectué par des esclaves ou des ouvriers rémunérés, rampes inclinées, canaux – en faveur de l’insolite ou de l’improbable: les pyramides étaient des centrales électriques ou des stations de pompage.

On entend parfois raconter que les pyramides ont été construites d’après une espèce de numérologie mystique, afin qu’y soient inscrits certains messages codés. Certains croient que la Grande Pyramide de Gizeh constitue le centre du monde. D’autres pensent que les pyramides forment une carte de cieux. Les notions mathématiques mystiques au sujet des pyramides abondent, et un tel mystère numérologique ne peut venir que de Dieu, affirme-t-on. Ah oui... une lame de rasoir placée sous une construction présentant les mêmes proportions que la Grande Pyramide rasera toujours de près (grâce à une concentration de l’énergie cosmique qui réaligne les cristaux du métal!) Le fait qu’à peu près n’importe quoi dans l’univers comporte des proportions intéressantes du point de vue des mathématiques, ou peut être rattaché à plusieurs formules mathématiques ne dit pas grand-chose aux pyramidiots.

Certains croient que les pyramides sont des foyers d’énergie spirituelle et qu’elles possèdent des pouvoirs curatifs. Curieusement, l’absence totale de preuves à ce sujet semble encourager plutôt que décourager les pyramidiots.

 

Autres lectures :

 


 

Le mythe des aliens de l’antiquité, par D-Mystif.

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2016 Les Sceptiques du Québec (version française)