Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Biais de récence / Biais de nouveauté

Biais de récence / Biais de nouveauté

La locution «biais de récence» désigne la tendance à croire que les mouvements et les "patterns" que nous observons dans le passé récent se perpétueront dans l'avenir. La prévision de l'avenir à court terme en fonction du passé récent marche bien, la plupart du temps, même pour des événements fortement variables comme la météo ou la fluctuation du marché boursier. Par contre, la prévision de l'avenir à long terme à partir d'événements récents ne se montre pas plus efficace que de tirer à pile ou face avec une pièce de monnaie dans la plupart des domaines: météo, économie, finance, changements technologiques, démographie, futurologie, planification organisationnelle (Sherden, The Future Sellers).

Ne vous semble-t-il par étrange qu'avec toute l'intelligence qu'ils affichent, les experts ne soient pas parvenus à prédire des choses telles que la dissolution de l'Union soviétique, l'effondrement du mur de Berlin, la rencontre entre l'ancienne chef du Sinn Fein avec la Reine d'Angleterre, le récent effondrement économique mondial, le "printemps arabe", les attaques sur des ambassades américaines dans plusieurs pays musulmans et combien d'autres événements historiques significatifs? Attendez, dites-vous! Untel a prédit ceci ou cela. Est-ce que c'était seulement un coup de chance ou la prédiction est-elle fondée sur la connaissance et l'habileté de son auteur? Dans le second cas, nous nous attendrions alors à plus qu'une prédiction correcte sur des milliers, en tout cas mieux que l'exactitude d'un tirage à pile ou face avec une pièce de monnaie. Même si vous trouvez un expert qui a raison sur quoi que ce soit de manière consistante, nous avons toujours un problème. Comment peut nous être sûr que ce tireur d'élite n'est pas juste chanceux? Si des milliers des gens font des prédictions, le seul hasard nous apprend que quelques-uns feront une prédiction correcte de temps en temps. Les chances en faveur du succès de prédiction diminuent à mesure qu'augmente le nombre d'événements à prédire, mais même quelqu'un qui semble défier le hasard pourrait être le cas sur un million qui devient chanceux avec une série de prédictions. En effet, si vous lancez la pièce de monnaie assez souvent vous obtiendrez de temps à autre sept faces de suite. On ne s'y attend pas, mais c'est un cas de figue prédit par la simple loi de probabilité. Il en va de même avec la prévision du nombre d'ouragans que nous aurons l'année prochaine ou quels titres boursiers il faut acheter ou vendre cette année.

Des événements et des tendances récentes sont plus faciles à discerner et à se remémorer que des événements d'un passé éloigné ou qui surviendront dans l'avenir. Plutôt que faire le dur travail d'étudier le passé il faut accepter que, malgré nos efforts acharnés à prévoir les événements futurs lointains comme la météo, les avancées techniques ou les tendances démographiques, ceux-ci et beaucoup d'autres domaines intéressant l'humanité dépassent notre capacité de prévision, bien au-delà des résultats aléatoires ou des estimations naïves. (Une estimation naïve de prédiction météorologique utilise la température d'aujourd'hui pour prédire le temps de demain ou elle utilise une moyenne saisonnière pour prédire le temps de cette saison.)

Certains des développements technologiques les plus étonnants qui sont survenus ces dernières années n'ont été prédits par aucun des experts : Internet, l'ordinateur individuel, le téléphone intelligent, la musique numérique, pour n'en nommer que quelques-uns. Et des millions de personnes attendent toujours leur jet-pack!

 

 

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2017 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)