Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Réflexologie plantaire

Réflexologie plantaire

Massage du pied appliqué au diagnostic et au traitement de maladies. Dans les années 1930, Eunice Ingham (1889-1974) a donné un bon coup de rasoir d’Occam à l’enseignement que donnait le Dr William Fitzgerald dans son Zone Therapy (1917). Elle a éliminé toutes les zones d’énergie de Fitzgerald – selon lui il y en avait dix, reparties dans tout le corps – sauf celle des pieds, en rebaptisant le résultat «réflexologie». La réflexologie se fonde sur l’hypothèse non vérifiée qu’à chaque partie du pied gauche et du pied droit correspond une partie du corps. Au gros orteil, par exemple, correspond la tête. Comme l’iridologie cartographie le corps humain à partir de l’iris, la réflexologie superpose une carte du corps humain sur le pied. Le pied gauche correspond au côté gauche du corps, et le droit, au côté droit. Comme tout le corps est représenté par le pied, les réflexologues considèrent qu’ils pratiquent une médecine holistique, et ne se voient pas comme de simples podologues. Apparemment, on pratiquait la réflexologie dans la Chine et l’Égypte anciennes, et elle est encore très populaire en Europe.

Les réflexologues affirment qu’ils peuvent traiter toute une gamme de maux et de douleurs en massant les bons points réflexe du pied. Ainsi, la réflexologie pourrait guérir la migraine et les affections sinusales. Elle peut remédier aux déséquilibres hormonaux, traiter les maladies respiratoires et guérir les problèmes de digestion. Vous avez mal au dos? Un massage au bon endroit du pied droit (ou gauche, dans certains cas) vous soulagera. La réflexologie promet également un soulagement à ceux qui subissent beaucoup de tension et de stress.

La réflexologie connaît un grand nombre de variantes, qu’on désigne sous toutes sortes de noms comme Zone Therapy, Vacuflex et Vita Flex. Certains podologues sont également réflexologues, bien qu’il n’y ait pas nécessairement de liens entre les deux pratiques. Certains réflexologues nient qu’ils posent des diagnostics ou qu’ils traitent des maladies, mais affirment plutôt qu’ils peuvent «rééquilibrer l’énergie» de leurs patients.

On combine souvent la réflexologie à d’autres thérapies et pratiques comme l’accupression, le shiatsu, le yoga et le taï chi, de même qu’on y intervient souvent sur les mains et autres parties ou zones du corps. En fait, la réflexologie ressemble passablement à l’accupression, dont les praticiens affirment qu’il existe des correspondances entre des points de pression spéciaux et la circulation du chi vers les différents organes du corps. La polarité, autre variante de la réflexologie, remplace l’opposition yin/yang par celle de charges positives et négatives de chaque côté du corps (le côté droit est positif). Les massages sont censés restaurer l’équilibre énergétique. En polarité, le pied n’est le site que d’un seul point de massage important parmi beaucoup d’autres.

L’une des raisons pour lesquelles le massage des pieds plaît autant et contribue souvent à améliorer l’humeur pourrait être que la zone du cerveau reliée aux pieds se trouve adjacente à celle qui correspond aux parties génitales. Peut-être y a-t-il recoupement de neurones. Le chercheur en neurosciences V.S. Ramachandran a rapporté le cas d’une personne dont la jambe avait été amputée, et qui ressentait des orgasmes dans son pied fantôme (1998, pages 36-37). «Les parties génitales sont juste à côté des pieds sur la carte corporelle du cerveau», dit-il, en lançant l’hypothèse qu’on pourrait ainsi expliquer le fétichisme du pied.

 

 

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2017 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)