Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Erreur de représentation

Erreur de représentation

Application erronée de représentations mentales antécédentes. La plupart des jugements importants se font dans l'incertitude. Dans de tels cas, chacun se fie à l'heuristique, à l'approximation, pour savoir quelle ligne de conduite présente la plus grande probabilité d'être correcte selon les circonstances. Des psychologues sociaux comme Thomas Gilovich, Daniel Kahneman et Amos Tversky ont étudié diverses heuristiques spéciales et ont découvert des erreurs associées à leur usage. L'une de ces heuristiques est celle de la représentation. Porter un jugement, c'est avant tout voir les divers éléments d'une situation comme typiques ou atypiques, selon leur degré de correspondance au modèle choisi.

Le principal inconvénient de l'heuristique de la représentation, c'est que ce qui paraît typique empêche parfois de songer aux possibilités qui entrent en contradiction avec le prototype. Jerome Groopman, m.d., donne ainsi l'exemple d'un médecin qui n'a pas su diagnostiquer le problème cardiaque d'un patient qui ne correspondait pas au modèle des victimes potentielles de ce type d'affections. Le patient, un homme dans la quarantaine, présentait tous les signes de l'angine de poitrine, mais demeurait malgré tout l'image même de la santé. Mince et athlétique, il ne fumait pas et travaillait au grand air, et personne dans sa famille n'avait souffert de problème de cœur ni de diabète. Le médecin en a conclu que les douleurs angineuses venaient d'un excès de fatigue. Le lendemain, son patient faisait une crise cardiaque.

Groopman donne un autre exemple illustrant à la fois l'erreur de représentation et l'erreur de disponibilité. Une patiente semblait présenter un cas type de boulimie, d'anorexie mentale et de syndrome côlon irritable. Pendant quinze ans, une trentaine de médecins ont posé à son égard un diagnostic erroné. Plus il y avait de médecins pour confirmer le diagnostic précédent, plus ce diagnostic devenait disponible pour leurs confrères. Ce n'est qu'auprès du Dr Myron Falchuk qu'elle a trouvé un médecin prêt à aller au-delà du modèle proposé. Falchuck a compris que sa patient souffrait de la maladie cœliaque (une allergie au gluten), maladie auto-immune qui cause une irritation et une distorsion des parois de l'intestin rendant quasi impossible l'absorption des nutriments par le corps.

Afin d'éviter les erreurs de représentation, il faut s'efforcer de demeurer ouvert à la possibilité que le cas devant lequel on se retrouve puisse ne pas être typique. Ce qu'on prend pour un gigantesque aéronef traversant le ciel pourrait bien s'avérer une illusion parce qu'on n'a aucun point de référence pour estimer correctement la distance qui nous séparer des lumières qui se déplacent au-dessus de nous.

Le sophisme du joueur est un type d'erreur de représentation. Ce n'est pas parce que le rouge est sorti quatre fois de suite à la roulette qu'il faut parier absolument sur le noir. Il s'agit d'un modèle de pensée trompeur, car il y a chaque fois autant de chances de voir sortir le rouge que le noir (pour peu que la roulette ne soit pas truquée).

 

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2014 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2014 Les Sceptiques du Québec, inc. (version française)