Sarcognomie

Système thérapeutique métaphysique dans lequel son inventeur, Joseph Rodes Buchanan (1814-1899) voyait la solution à la question de la dualité corps-esprit. D'après Buchanan, l'âme habite le corps comme le maître du logis occupe son chez-soi. L'âme quitte le cerveau «lorsque l'y invite gracieusement un épisode de plaisir» et va habiter «le corps, négligeant en apparence le cerveau». Un lien télépathique avec le corps non seulement établit une sympathie entre le cerveau et les différents organes, mais répète au sein du tronc et du torse les emplacements phrénologiques identifiés par Gall et Spurzheim, en ajoutant quelques points à la liste. Ainsi, Buchanan identifie 166 facultés, contre seulement 32 pour Gall. Par exemple, l'amabilité se trouve dans le sein droit, tandis que l'intellect appartient au sternum. L'héroïsme se loge dans l'épaule gauche (Jastrow, p 317). La connaissance de l'emplacement occupé par chaque trait de caractère était capitale, selon Buchanan, dans le diagnostic et le traitement de la maladie. Tout cela figure dans son ouvrage: Sarcognomie thérapeutique: Application de la sarcognomie, science de l'âme, du cerveau et du corps, à la philosophie thérapeutique et au traitement de maladies physiques et mentales à l'aide de l'électricité, du nervaura, de la médecine et de l'hémospasie, accompagnée d'une revue des auteurs sur le magnétisme animal et le massage, et présentation de nouveaux instruments d'électrothérapie.* On trouve de nos jours l'ouvrage sous le titre: Sarcognomy: A Scientific Exposition of the Mysterious Union of Soul, Brain et Body.

Plus encore que par l'imagination capable de pondre un tel système, on est impressionné par le fait que Buchanan s'est attiré des disciples, qui le considéraient comme un génie et suivaient ses tournées de conférences.

 

Voir également: Psychométrie.

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)