Chamanisme

Système ancien de croyances animistes au sein duquel on attribue au chamane ou sorcier des pouvoirs qui lui permettent de communiquer avec les esprits des ancêtres, les dieux ou leurs homologues infernaux. Le chamanisme est encore pratiqué par les peuples indigènes de la Sibérie.

Le terme «chamane» en est venu à s'appliquer à n'importe quel prêtre ou prêtresse qui utilise la magie pour guérir les malades ou communiquer avec les esprits. On considère que les chamanes possèdent des pouvoirs magiques et des connaissances ésotériques, surtout en ce qui concerne les pouvoirs thérapeutiques de certaines plantes. Les centres de guérison, livres et vidéocassettes chamaniques sont des inventions du Nouvel-Âge, dont le succès s'explique par la complexité et l'indifférence croissantes du monde moderne envers l'individualité humaine. Pour certains, le chamanisme évoque un âge d'or, peut-être illusoire, où les êtres humains vivaient en harmonie ensemble et avec la nature. Pour ces personnes, le chamanisme ne constitue pas seulement une médecine parallèle, mais aussi une réalité parallèle.

Quelques-uns de nos contemporains sont attirés par le chamanisme en raison de son association avec les états altérés de conscience, qu'on obtient par la musique, le jeûne, la quête de visions au sein de la nature, les cabanes à suer, et surtout les plantes hallucinogènes. Pour de telles personnes, le chamanisme offre l'espoir d'une expérience qui non seulement pourra donner un sens à leur vie, mais effacera de leur conscience, ne serait-ce que temporairement, toute l'horreur d'un monde qui, parfois, semble devenu complètement fou.

Ni les religions autochtones d'Amérique ni le chamanisme du Nouvel-Âge ne possède de lien direct avec le chamanisme sibérien.

 

Voir également : Lynn Andrews et Carlos Catenada.

 

Pour en savoir plus

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2014 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2014 Les Sceptiques du Québec, inc. (version française)