Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Technique du chausse-pied

Technique du chausse-pied

La technique du chausse-pied consiste à faire entrer de force une actualité dans un cadre religieux, politique ou personnel. Les soit-disant médiums font souvent appel à cette technique pour faire rentrer des événements dans des affirmations vagues qu'ils ont faites dans le passé. Cette procédure est très sûre, car il est impossible de prouver qu'ils ont tort et beaucoup de gens sont inconscients de la facilité avec laquelle on peut faire ressembler quelque chose, après coup, à la confirmation d'une affirmation, tout spécialement si on donne beaucoup de marge à la chaussure. Par exemple, il est courant pour les partisans de choses telles que le Code de la Bible ou les "prophéties" de Nostradamus d'utiliser le chausse-pied pour faire rentrer des événements dans le texte plutôt que de prédire réellement quoi que ce soit.

Après les attentats du 11 septembre 2001 contre le World Trade Center et le Pentagone, les évangélistes chrétiens fondamentalistes Jerry Falwell et Pat Robertson ont utilisé le chausse-pied pour rentrer les événements dans leur cadre personnel. Ils ont prétendu que les groupes de libertés civiles libéraux, les féministes, les homosexuels et les partisans du droit à l'avortement portaient une part de responsabilité... parce que leurs actions avaient attiré la colère de Dieu contre l'Amérique."* Selon Falwell, Dieu a autorisé "les ennemis de l'Amérique...a nous donner ce que nous méritions probablement." Robertson était d'accord. Le Syndicat Américain des Libertés Civiles doit "endosser une large part de responsabilité pour cela," a dit Falwell et Robertson a approuvé. Les tribunaux fédéraux ont aussi une part de respondabilité, a déclaré Falwell, parce qu'ils ont "poussé Dieu hors de la sphère publique." De même les "partisans de l'avortement doivent porter une part de ce fardeau parce qu'ils se sont moqués de Dieu," a dit Falwell, approuvé par Robertson. [Ecoutez ces démoniaques jeteurs d'anathèmes le dire et le redire en mp3.]

Ni Falwell ni Robertson n'ont aucun moyen de prouver la moindre de leurs affirmations, puisqu'elles sont improuvables par nature. Mais de telles affirmations ne peuvent pas non plus être infirmées. Leur but est simplement d'attirer l'attention sur leurs idées et d'obtenir une publicité gratuite dans les journaux. C'est un moyen de profiter de la peur et de la colère des gens, sans risque de se voir accuser de mensonge. C'est une tactique de guérilla, sans possibilité de réfutation, sauf à dire que s'il existait un être tout-puissant et omniscient qui gouverne l'univers, la probabilité qu'un tel être soit associé à des personnes comme Falwell, Robertson ou des assassins kamikazes paraît absurdement faible, vue de cette façon, et ne méritant pas de discussion sérieuse de la part de gens qui se prétendent des êtres humains. Sauf, bien sûr, si le Tout-Puissant était le Mal Absolu, ce qui est possible selon la logique de Falwell; car, dans le cas contraire, lui et son espèce aurait du être éliminé bien avant cela. Dans certains lieux, au moins, manifester et inciter à la la haine n'est pas considéré comme un bienfait.

Après avoir été fortement critiqué par presque toute la planète pour leur flagrante utilisation du chausse-pied à la Falwell/Robertson, il est classique que les hypocrites émettent des dénégations et prétendent que leurs déclarations ont été prises hors contexte. Falwell a émis la déclaration suivante : "Je regrette sincèrement que les commentaires que j'ai fait hier, pendant une longue discussion théologique dans une émission de télévision chrétienne, aient été pris en dehors de leur contexte et répétés, et que mes pensées --réduites en petits fragments--aient été écartées de l'esprit de ce jour de deuil."* Robertson, néanmoins, n'a pas fait pénitence, et a ajouté la pornographie sur Internet à sa liste de choses qui ont tellement fâché Dieu qu'Il a du tuer des milliers de personnes innocentes pour exprimer Son Tout-Puissant mécontentement. Si nous ne changeons pas de mode de vie, a-t-il dit, Dieu va en tuer beaucoup plus parmi nous. Ainsi, lorsque le carnage augmentera dans les années qui viendront, au fur et à mesure que les U.S.A. et leurs alliés essayeront d'éliminer le terrorisme et que les terroristes continueront d'assassiner des innocents, nous pourrons regarder en arrière et dire que Pat Robertson l'avait prédit.

 

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)