Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Méthode Silva

Méthode Silva

Silva

Auparavant connue sous le nom de Contrôle de l’esprit Silva, la méthode Silva est un programme de croissance personnelle censé montrer, entre autres choses, comment améliorer son quotient intellectuel, développer son aptitude à la clairvoyance et utiliser l’esprit pour guérir le corps et trouver Dieu. On promet à ceux qui s’inscrivent au programme qu’ils vont apprendre à maîtriser la puissance en friche de leur esprit pour accomplir tout ce qu’ils désirent.* La méthode Silva est un fatras de notions abracadabrantes constitué, à coups d’essais et d’erreurs, par José Silva (1914-1999), réparateur d’appareils électroniques féru de lectures sur la psychologie, la parapsychologie et la religion. Il a étudié l’hypnose dans l’espoir de s’en servir pour accroître le QI de ses enfants, mais il s’est rapidement intéressé au développement des capacités extralucides après qu’il s’est convaincu qu’une de ses filles possédait des dons de clairvoyance

Apparemment, Silva a commencé à employer sa méthode en 1944 sur des membres de sa famille et des amis, mais le programme qui porte maintenant son nom est véritablement né en 1960. Il l’avait baptisé «éducation subjective» et psychorientologie, discipline qu’il définissait comme «L’éducation de l’esprit afin qu’il fonctionne de façon consciente au sein de sa propre dimension psychique… et une prise de conscience de l’ampleur du potentiel de l’être humain, ainsi qu'un apprentissage de la façon dont on peut appliquer ce potentiel pour le bien de l’humanité». 

La méthode met l’accent sur la pensée positive, la visualisation, la méditation et l’auto-hypnose. L’un des principaux éléments du cours «consiste en des "consultations" auprès de personnes absentes, imaginées par les étudiants, qui posent des diagnostics à leur propos» (Randi, p. 218). Silva était convaincu que la plupart des problèmes personnels et planétaires étaient dus «à l’utilisation exclusive de moyens logiques, intellectuels et objectifs pour les résoudre».* Toujours selon lui, «seulement 10% des êtres humains pensent avec l’hémisphère droit de leur cerveau», et ce 10% est constitué de génies. Les 90% qui reste «n’utilisent que leur hémisphère gauche pour réfléchir. Ils pensent et agissent uniquement avec cet hémisphère».

Silva semble avoir fondé ses idées à propos des deux hémisphères sur le travail de Roger Sperry et ses collègues. Silva, à l’instar de bien d’autres, semble avoir modifié les résultats de ces recherches à ses propres fins, conformément à ce qu’il voulait bien y voir. Bien d’autres recherches ont été effectuées sur le cerveau depuis. Sans entrer dans les détails, à peu près tout ce que Silva affirme au sujet du cerveau est erroné. Pour un tableau plus exact de ce que pensent les scientifiques de la fonction des deux hémisphères, mieux vaut se tourner vers des ouvrages de biologie de pointe. En fait, personne ne pense ni n’agit à l’aide de son seul hémisphère gauche, à moins que le droit ne se soit mystérieusement volatilisé. Quoi qu’il en soit, Silva s’est apparemment entiché de cette théorie après qu’il eut mis au point son programme d’éducation subjective. Nul ne sait comment il en est arrivé à la conclusion que les génies n’utilisent pas leur hémisphère gauche. 

Ainsi donc, non seulement Silva avait trouvé une méthode qui pouvait rendre les gens plus intelligents, plus heureux et en meilleure santé, mais il avait aussi découvert comment elle fonctionnait: son efficacité venait du fait qu’il apprenait à ses étudiants à utiliser leur hémisphère droit. 

Ceux qui pensent et agissent uniquement avec leur hémisphère gauche jouissent d’une moins bonne santé et souffrent de problèmes psychosomatiques plus souvent. Ils sont davantage susceptibles de subir des accidents et de commettre des erreurs. Ils connaissent le succès moins souvent dans la vie. Les gens qui pensent avec leur hémisphère droit et agissent avec leur gauche représentent tout l’opposé: ils jouissent d’une meilleure santé, subissent moins d’accidents et commettent moins d’erreurs. Ils connaissent davantage de succès dans la vie.*
 Qu'en sait-il au juste? Mystère... Selon lui, les «hémisphères gauches» fonctionnent au niveau des ondes bêta, tandis que les «hémisphères droits» en sont au niveau des ondes alpha. Silva croyait que les ondes alpha étaient nettement supérieures aux ondes bêta. On sait que les ondes alpha se font plus nombreuses chez un sujet quand celui-ci médite où se trouve sous hypnose, ce qui indique non pas une plus grande activité cérébrale, mais plutôt un manque de concentration ou de stimulation visuelle. Les ondes alpha sont produites par les deux hémisphères du cerveau, et les preuves que le cerveau des génies et des artistes fonctionne surtout à coups d'ondes alpha sont tout le contraire de solides. Une accentuation de la présence d’ondes bêta dénote la concentration et une activité mentale plus intense. Trop d’ondes bêta peuvent même indiquer que le sujet subit du stress, mais il serait absurde de chercher à éliminer les ondes bêta, à moins que l’on cherche à se détendre ou à dormir. Dans ce cas, bien sûr, on voudrait moins d’ondes bêta et davantage d’ondes alpha, ainsi que davantage d’ondes delta. 

Selon Silva, l’utilisation de l’hémisphère droit :

  • transforme le niveau subconscient en conscience intérieure, ce qui permet d’utiliser consciemment l’information conservée par le subconscient;
  • nous relie mentalement, par l’intuition (et la perception extrasensorielle), à toute l’information existant sur la planète, ce qui nous permet de l’utiliser pour la résolution de problèmes;
  • nous relie également avec des niveaux d’intelligence supérieure, ce qui permet d’obtenir les conseils et l’aide dont on peut avoir besoin.

C’est cette affirmation à propos d’un accès au subconscient, à des pouvoirs extralucides et à des «niveaux d’intelligence supérieure» (aussi appelés «intelligence christique») qui fait que la méthode Silva se démarque d’autres programmes de croissance personnelle comme le Landmark Forum ou la programmation neuro-linguistique. Parce qu’elle prétend enseigner une façon de communiquer avec des niveaux d’intelligence supérieure, certains critiques parlent de la méthode Silva comme d’un mouvement religieux.

On fait beaucoup dans l’hyperbole lorsqu’il s’agit de promouvoir la méthode Silva, mais il n’empêche que beaucoup de clients satisfaits sont prêts à témoigner en sa faveur. Certains disent qu’ils ont amélioré leur revers au tennis grâce à elle, ou qu’ils ont pu cesser de fumer ou perdre du poids. D’autres affirment qu’ils ne se sont jamais sentis mieux et n’ont jamais été en meilleure santé. La méthode existe depuis plus de 40 ans, et des instructeurs l’enseignent dans 107 pays. Les séances de formation d’une durée d’un week-end coûtent environ 350$ US.*

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2017 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)