Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Sophisme de la pente glissante

Sophisme de la pente glissante

Forme de pétition de principe consistant à affirmer, sans offrir la moindre preuve à l'appui, que poser un certain geste déclenchera une chaîne d'événements tous plus funestes les uns que les autres.

Le plus souvent, la personne qui l'emploie ne se gêne pas pour agiter des épouvantails. Plus les conséquences évoquées sont horribles, plus le sophisme fera son effet sur les esprits non critiques.

On dévale très souvent la pente glissante en politique, lorsqu'on s'oppose à une mesure quelconque. Par exemple:

  1. Voilà qu'ils remettent ça. Les autorités veulent contrôler nos vies. Aujourd'hui, c'est la cigarette; qu'est-ce que ce sera demain, la liberté de parole? Jusqu'où iront-ils? Ils vont vouloir tout réglementer, et nous pourrons dire adieu à la liberté. Opposez-vous à la proposition 10. Ne les laissez pas réglementer l'usage du tabac, ou ils recommenceront encore, et encore...

  2. (John Briggs, ancien sénateur de Californie, a déclaré ce qui suit avant un référendum au sujet d'une mesure visant à interdire aux homosexuels d'enseigner dans les écoles publiques de l'État.)

« Si la mesure est rejetée, ils [les homosexuels] vont tous se mettre à afficher leur orientation sexuelle, et nous confierons alors nos enfants à des gens qu'ils vont prendre pour modèles, et qu'ils vont chercher à imiter. Il va s'en suivre chez nous une période de décadence morale qui fera en sorte que va se réaliser la prédiction du général MacArthur, qui a dit qu'aucune civilisation n'a survécu à une période de déclin économique et moral. Sans aucun doute, nous traversons maintenant ces deux périodes... Le but visé par le mouvement de libération gai est de faire en sorte que les hommes préfèrent les hommes plutôt que les femmes, et que les femmes choisissent les femmes au détriment des hommes. Poussons la chose jusque dans ses derniers retranchements logiques et, puisque chaque groupe cherche à se multiplier, à long terme notre pays va se dépeupler jusqu'à l'extinction. »

Le dernier exemple nous est aimablement fourni par George Kollitides, ancien associé de Cerberus Capital Management. À ce titre, Kollitides a supervisé l'acquisition de la dizaine de fabricants d'armes et de munitions qui sont devenus le Freedom Group, dont il est maintenant le PDG. Dans une baladodiffusion faite pour la National Rifle Association avant les élections présidentielles américaines de 2012, Kollitides s'inquiète d'une victoire de Barack Obama, qui nommerait ensuite des juges plus à gauche à la Cour suprême du pays.

C'est assez inquiétant. Je m'en fais pour l'avenir de mes enfants et petits-enfants. Ce sont nos libertés qui sont en jeu. Les tribunaux libéraux et les politiciens libéraux croient qu'ils savent ce qui vaut mieux pour les Américains. Ils vont nous dire qu'il nous faut une assurance santé. Ils vont nous dire à quelle heure il faut se lever chaque matin. Ils vont nous dire où aller travailler. Ils vont nous prendre notre argent et le redistribuer. C'est là une question dont doivent se soucier tous les Américains, en particulier ceux à qui le second Amendement tient tellement à cœur.

L'une des choses dont Kollitides ne se souciait pas assez, c'est que l'une des armes fabriquées par sa compagnie, le semi-automatique Bushmaster .223, servirait à tuer 20 enfants et six enseignants d'une école élémentaire quelques mois après l'élection.

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2017 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)