Âme

L'âme est une entité immatérielle capable de perception et de conscience de soi.

Si jamais on avait voulu inventer une entité qui puisse combler les humains, l'âme serait cette entité. Thomas Hobbes a souligné que le concept d'une substance immatérielle repose sur une contradiction. Il est impossible d'imaginer une entité immatérielle qui soit dotée de vie et de perception. Même ceux qui croient en l'âme imaginent toujours celle-ci sous la forme d'un nuage ou d'une brume ayant forme humaine. C'est une illusion de croire que le concept d'âme est concevable. Cependant, des milliards de personnes ont cru en ce genre d'entités intangibles qui peuvent se déplacer dans l'espace tout en percevant et en interprétant des vibrations et des émissions d'énergie dans l'air, sans être dotées d'organes sensoriels.

Les travaux effectués par des philosophes et des psychologues, se fondant sur l'hypothèse d'une entité immatérielle qui, d'une façon ou d'une autre, cohabiterait et interagirait avec le corps humain, n'ont pas permis de mieux comprendre le fonctionnement de l'intelligence. Au contraire, ce genre d'approche a plutôt favorisé la superstition et l'ignorance, tout en empêchant le développement d'une réelle et utile connaissance de l'intelligence humaine. On peut fonder de meilleurs espoirs dans le travail de ceux qui perçoivent l'intelligence comme un mode de fonctionnement du cerveau et qui traitent la maladie 'mentale' comme un problème fondamentalement physique. Cette croyance en l'existence d'une entité immatérielle, qui aurait besoin des traitements d'experts en entités immatérielles, a donné lieu à deux grandes industries particulièrement lucratives : la religion et la psychologie. On peut dire qu'une troisième industrie s'épanouit aussi grâce au concept d'âme : la philosophie. En effet, un grand nombre de philosophes produisent des livres et des articles qui sont fondés sur l'hypothèse de l'existence des esprits, cependant que d'autres gagnent leur vie en développant des réfutations et des critiques portant sur ces livres et articles. On pourrait dire que le sceptique et le croyant ont besoin l'un de l'autre !

 

 

Traduit par Robert Robert

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2017 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)