Spiritisme

Le spiritisme est la croyance selon laquelle la personnalité d'un humain survie à la mort de son corps et peut communiquer avec les vivants via certaines personnes que l'on appelle des médiums.

Le mouvement spirite a débuté en 1848 à New York avec les sœurs Fox qui déclaraient que des esprits communiquaient avec elles en frappant sur les tables (en réalité, elles produisaient le bruit en craquant leurs jointures d'orteils). Après un temps, les sœurs admirent leur fraude.

Trente ans plus tard, il y eut dix milles médiums tenant des séances où les esprits divertissaient avec nombre de tours magiques tels que faire des sons, matérialiser des objets, faire briller des lumières, léviter des tables ou bouger des objets à travers la pièce. Les médiums démontrèrent toute une variété de pouvoirs psychiques de la clairvoyance et la clairaudience à la télékinésie et la télépathie.

Les quelques poursuites pour fraude n'ont eu que peu d'effets pour arrêter le mouvement spirite. Jusqu'à 1920, quand des magiciens tels que Houdini exposèrent les techniques et les méthodes de tromperies utilisées par les médiums pour duper même les plus sages et les plus saints des hommes et des femmes.

La version hollywoodienne des séances est assez proche de la réalité : les gens s'assoient autour d'une table, tenant leurs mains dans une pièce sombre, le médium feint une transe et retransmet au groupe toutes les informations que lui donnent les esprits, en s'accompagnant souvent de tours comme la lévitation d'une table, des bruits mystérieux ou la matérialisation d'objets, etc.

Pour beaucoup de gens, le spiritisme est une « preuve scientifique » de la vie après la mort, qui n'utilise aucune des superstitions insensées de la religion.

 

 
 

Traduit par Feel O'Zof

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)