Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Marshall Vian Summers

Marshall Vian Summers

9220 pages, 843 rencontres avec des anges et 31 ans - oui, c'est ça l'argument de vente.*

 

Marshall Summers

Prophète autoproclamé d'un dieu anonyme, qui lui envoie des messages par ce qu'il appelle la « présence angélique ». Summers se dit prophète depuis 1982. Il a écrit plus de 9000 pages de niaiseries « spirituelles », sans cesse mises à jour pour refléter leur époque, et qui vont de la nécessité de sauver la planète d'un désastre écologique à la menace d'une invasion d'ovnis pilotés par de méchants extraterrestres. Dans le langage typique des pythies nouvelâgeuses, Summers déclare

Des Grandes Ténèbres fondent sur le monde. La menace est sans pareil dans l'histoire de l'humanité. Un Contact a eu lieu, mais dans un noir dessein. En outre, nous faisons face à des vagues convergentes de grands changements - les changements climatiques, la détérioration de l'environnement, l'amenuisement des ressources alimentaires et énergétiques, et la menace croissante de conflits et de guerres.
 
Mon message vient des Anges du Créateur, qui tentent de façon pressante d'amener l'humanité à reconnaître ces menaces, et de se préparer à affronter ces nouvelles réalités avec sagesse et sobriété. Les événements les plus importants de l'histoire humaine s'en viennent, mais l'humanité n'est pas prête.*

L'humanité ne semble jamais préparée à faire face à ce qui va lui tomber dessus. Dommage... En revanche, elle semble plus que prête à ouvrir tout grand son cœur et son portefeuille aux prophètes de malheurs qui se disent en lien avec quelque chose de « grand et de mystérieux ». Leurs messages, apparemment, touchent particulièrement ceux et celles qui ne se sentent pas à l'aise dans ce monde, qu'ils jugent livré au mal et dépourvu de compassion. Il faut changer la vie, sinon nous sommes condamnés. Heureusement, avec la conscience vient le merveilleux Nouvel Âge :

Le Nouveau Message de Dieu est une révélation authentique du Créateur, qui nous arrive au sein d'une ère de grands changements, de conflits et de bouleversements. Transmis sur une période de 30 ans par le Messager Marshall Vian Summers, elle ne se fonde sur aucune tradition religieuse existante ni sur aucun enseignement spirituel. Le Nouveau Message englobe les vérités éternelles de tous les grands Messages que le Créateur a envoyés au monde, mais il est différent de tout ce qui a été dévoilé à l'humanité auparavant. C'est une nouvelle révélation sur la nature réelle de la spiritualité humaine, le grand changement qui va bientôt se produire, de même que sur l'avenir de l'humanité, son destin au sein de la Grande Communauté de la vie intelligente dans l'univers.*

Ça ne vous plairait pas de faire partie de la Grande Communauté? N'oubliez pas : il s'agit d'une révélation « authentique ». Et comment sait-on que ce n'est pas du toc? Parce que Summers le dit, et qu'il n'en doute pas. Va pour lui, mais peut-être que le reste de la planète aimerait bien avoir un signe montrant qu'il ne tire pas tout ce baratin d'une imagination trop fertile. Pour comprendre l'authenticité de son message, dit-il, il suffit de le lire. On y reconnaîtra tout de suite la « Connaissance », et l'on constatera la « sincérité » de celui qui la transmet. Oui, mais si on ne se donne pas la peine de le lire, le fameux message, parce qu'on est convaincu que Summers n'est qu'un autre escroc du monde de la spiritualité, ou le dernier représentant d'une longue lignée de bizarroïdes qui affirment entendre des voix venant du Grand Indicible? Ou alors, qu'arrive-t-il si on se tape ses 9000 pages, et qu'on en retire simplement l'idée que Summers n'est qu'un fêlé qui mêle ses élucubrations personnelles à des messages que des personnes religieuses aiment entendre, surtout celles qui s'inquiètent de l'existence des ovnis et des conspirations gouvernementales pour nous les dissimuler? Rien à faire, ceux d'entre nous qui refusent de croire Summers seront maudits à jamais. Peut-être que les méchants extraterrestres vont venir nous chercher, nous tout spécialement. Chose certaine, en tous cas, pas de place pour nous dans la Grande Communauté, réservoir inépuisable de tout ce qui est grand, bon, lumineux, et à faible teneur en matières grasses.

On ne semble rien trouver d'intéressant sur la vie de Summers avant qu'il ne se proclame prophète. Un certain Bret Lueder a mis en ligne une entrevue non datée qu'il a faite avec Summers. Le seul élément biographique qui en ressort, toutefois, c'est que le prophète est né le 28 janvier 1949, et qu'il a été élevé dans une famille épiscopalienne de Berkeley, en Californie. Plus tard, il est allé vivre au Colorado.

Il dit qu'il menait une vie paisible en Californie, en tant que guide spirituel, pionnier du mouvement Inner Guidance Training. C'était un époux aimant, bon père de famille, qui enregistrait des disques de musique, jusqu'à ce qu'il entre en contact avec ce qu'il appelle la Présence angélique. Depuis, il a déménagé au Colorado, où il a écrit 20 livres en relation avec cette présence. Son premier ouvrage, Steps to Knowledge, lui a été dicté au cours d'une période de douze jours en décembre 1989.

Le mouvement Inner Guidance Training en question a fait l'objet d'une demande de marque déposée de la part de Summers en 1990. Il s'agit d'une espèce de service éducatif qui offre « des conseils de nature spirituelle, de même que des textes et des manuels à utiliser en conjonction avec eux ».

Le reste de l'entrevue traite de la Voie de la connaissance (des enseignements spirituels anciens portant sur l'intelligence supérieure que nous possédons tous, enfouie sous notre pensée analytique et notre réflexion) et son livre sur les ovnis et les extraterrestres, les bons comme les méchants. On peut se poser des questions sur une « intelligence supérieure » cachée quelque part sous nos capacités analytiques. Le titre de son ouvrage, Allies of Humanity, décrit les extraterrestres gentils comme des alliés de l'humanité. De quoi retourne-t-il?

On croit de façon générale que les extraterrestres sont des êtres éclairés, qu'ils veulent nous venir en aide, améliorer notre constitution génétique, nous élever, nous mener, d'une certaine façon, à un état supérieur. Les Alliés nous disent clairement qu'il s'agit là d'un mensonge.

Summers est-il un escroc ou un pauvre type? Étant donné le zèle avec lequel il répand son message depuis des années, on retiendrait plutôt la seconde hypothèse. Mais qu'en est-il de la possibilité qu'il reçoive réellement des messages d'une divinité quelconque par l'intermédiaire d'une espèce de présence angélique? La possibilité que des dieux ou des anges existent est au mieux ténue, malgré la superstition quasi universelle à propos des esprits et des êtres invisibles, bons ou mauvais. Ce que raconte Summers est donc aussi probable que ce que tout un tas de « médiums » et de « spirites » comme James Van Praagh et John Edward nous disent à propos de messages confiés par l'esprit de disparus.

Est-ce que certaines personnes trouveront du réconfort et de la consolation dans les messages de Summers? Bien sûr. Certains y puiseront même de l'inspiration. Doit-on en conclure que ces messages sont vrais? Non. Est-ce que la Society for the New message from God, fondée par Summers en 1992, peut être considérée comme une secte? Impossible à dire, mais ceux et celles qui songeraient à se joindre à la société devraient chercher les éléments suivants : Les encourage-t-on à quitter tous ceux, famille et amis, qui ne reconnaissent pas l'authenticité des messages du prophète? Si c'est le cas, il faut se précipiter vers la sortie de secours. Peu importe le réconfort, la joie, l'amour et la chaleur reçus de Summers ou de types de son genre, toujours à la recherche d'adeptes, tous ces sentiments sont appelés à disparaître, et l'on finit par regretter le jour où l'on s'est livré pieds et poings liés à des gourous.

D'ailleurs, il faut toujours se méfier des gens qui vous disent que tout se déroule selon le grand plan divin, mais qu'il y a tout de même des prophètes envoyés sur Terre pour ramener les égarés dans le droit chemin. Si tout est conforme aux désirs intimes de Dieu, pas besoin de révélation, non? Et puis, pourquoi choisir un épiscopalien de Berkeley comme messager? Dieu a-t-il pigé au hasard? Ce choix est-il révélateur de Son sens de l'humour? Faut-il lire ses messages à l'envers pour en tirer la « vérité » véritable? Y a-t-il un code caché dans ses messages, que seuls les initiés peuvent comprendre? En fin de compte, on ne peut que se sentir attristé en songeant au genre de vide que M. Summers doit combler pour s'attirer ainsi des adeptes partout dans le monde.

 

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)