Accueil » Ressources » Dictionnaire sceptique » Créationnistes de la Terre jeune

Créationnistes de la Terre jeune

Note: Il n'est pas facile de traduire l'expression anglaise « Young Earth Creationist », encore moins la contraction qu'on en fait en « YEers », littéralement, les Terrejeuneurs. En fait, cette appellation de « Young Earth » (Terre jeune) n'est nécessaire que parce qu'il existe aussi des créationnistes qui acceptent l'âge de la Terre tel qu'établi par la science, soit, 4,6 milliards d'années. Dans ce texte nous appellerons les premiers : créationnistes de la Terre jeune, abrégé en créationnistes Tj ou, encore plus court, cTj.
 

Les créationnistes de la Terre jeune croient que la Terre et tout ce qui est dessus, vivant ou non, a été créé il y a quelques milliers d'années par le dieu de l'ancienne mythologie hébraïque, le dieu d'Abraham aussi appelé Yahvé dans la Bible chrétienne. Les histoires racontées dans les chapitres 1 et 2 de la Genèse sont vues par les créationnistes Tj comme la parole même du dieu Yahvé révélant aux humains qu'il a créé la planète et tous les organismes vivants il y a moins de 10 000 ans. Toutes les formations géologiques que nous connaissons aujourd'hui sont le résultat d'un grand Déluge auquel Noé et ceux qui étaient à bord de son arche ont survécu. Cette façon de voir exige des cTj qu'ils ignorent et rejettent plusieurs découvertes scientifiques importantes en géologie, en archéologie, en physique ainsi qu'en biologie. De plus, plusieurs créationnistes Tj sentent l'obligation de s'opposer à la science elle-même qu'ils voient comme un instrument du mal. Ceci saute aux yeux lorsqu'on constate que les créationnistes anti-évolution attribuent tous les problèmes du monde au fait que la théorie de l'évolution soit généralement acceptée tout en travaillant avec ardeur à l'élimination d'une société laïque.

Les scientifiques ont découvert que notre système solaire et la Terre se sont formés il y a environ 4,6 milliards d'années et que la vie est apparue sur notre planète il y a 3,9 milliards d'années. Nous avons des preuves de l'existence d'organismes multicellulaires aussi vieux que 1,2 milliards d'années. Il existe des preuves soutenues par plusieurs disciplines scientifiques que toutes les espèces sur la Terre ont évolué à partir d'un ancêtre commun ; l'espèce humaine y compris, il y a environ 100 à 150 mille ans. (Pour une fascinante chronologie des découvertes de la Science, voyez ici)

Comme les créationnistes Tj croient que leur récit de la création est la parole même d'un dieu omniscient et tout-puissant, ils voient la science comme un ennemi et le progrès scientifique comme une chose contre laquelle ils doivent lutter, probablement parce qu'il en va du salut même de leur âme. Ils croient aussi que s'ils échouent à promouvoir la parole de Yahvé, ils souffriront dans des tourments éternels voulus par Yahvé pour punir ceux qui ne suivent pas ses commandements. D'un autre côté, s'ils suivent la parole de Yahvé en combattant vigoureusement la science, ils croient que Yahvé les récompensera dans un autre monde après leur mort.

Visiblement, les créationnistes Tj ne sont pas rationnels quoique leur comportement anti-scientifique puisse s'expliquer par le fait qu'ils sont convaincus de défendre la parole infaillible de Dieu. Toute tentative de raisonner avec eux est donc stérile. On pourrait leur montrer leurs erreurs jusqu'à la fin des temps sans qu'ils changent d'idée. Ils n'admettent pas d'erreur car ils croient qu'ils sont les défenseurs de la révélation même du dieu Yahvé. (Apparemment, la certitude que la Bible est la vraie parole de Dieu, ils la tiennent de la Bible elle-même.) À leur crédit (ou discrédit, selon la façon dont on aborde la chose), les créationnistes Tj de notre époque ont mis au point un ensemble impressionnant de tactiques (quantitativement parlant) visant à confondre ceux qui trouvent leur position intenable face aux connaissances scientifiques. Beaucoup de créationnistes Tj recourent à des montages de rhétorique et de logique spécieuse dans leur tentative de démolir toute découverte scientifique qui leur semble en contradiction avec leurs interprétations aberrantes des anciens textes hébreux. Ces envolées rhétoriques semblent trouver une bonne oreille auprès de leurs adeptes. (Pour plus de détails sur ces tactiques, voir les entrées : Science de la Création et Dessein intelligent. Ou régalez-vous des textes de Henry M. Morris, Ken Ham, ou Duane Gish). Il ne faut pas faire l'erreur de prendre leur interprétation farfelue de la mythologie juive comme une preuve de leur incapacité à raisonner. Les créationnistes Tj sont tout à fait capables de concevoir de nombreux, sournois et malhonnêtes stratagèmes pour atteindre leurs buts, comme en témoigne l'idée de science de la création, leur comportement au procès de Dover (Pennsylvanie) et leur indécente demande d'enseigner la controverse, c'est-à-dire de donner un temps égal d'enseignement aux deux positions, c'est-à-dire la théorie de l'évolution, et la croyance en une création miraculeuse. Ne nous leurrons pas, il s'agit évidemment d'un moyen détourné pour faire entrer la religion dans les classes de science. (Note : tous les partisans du créationnisme scientifique ou du dessein intelligent ne sont pas cTj ; ni tous les cTj ne sont défenseurs du créationnisme scientifique ou du dessein intelligent. On n'a pas besoin d'être un créationniste Tj pour se livrer à des tactiques malhonnêtes et frauduleuses lorsqu'on pense être au service de Dieu.)

Des personnes raisonnables, lorsqu'elles sont confrontées à des histoires mythologiques de la création qui sont en contradiction avec ce que des centaines d'années de découvertes scientifiques nous ont appris vont, soit simplement les rejeter, ou les interpréter au sens figuré. Par exemple, l'histoire d'Adam et Ève dans la Genèse peut être rejetée comme n'étant qu'une légende amusante, inventée pour que les Hébreux-Juifs se sentent, en tant que peuple élu, en contact privilégié avec l'Être le plus puissant de l'univers. Ou alors le récit peut être vu comme une façon de convaincre les Juifs de leur extrême dépendance à l'égard de leur dieu. Compte tenu de ce que la science a découvert sur la nature des choses et l'origine de notre espèce, aucune personne rationnelle ne peut croire qu'un Être invisible a insufflé la vie dans de petites figurines d'argile ou façonné une femme avec la côte d'un homme. De même, aucune personne instruite qui tient en compte les preuves scientifiques ne peut accepter que chaque espèce ait été créée individuellement par la simple volonté d'un esprit tout-puissant.

Ce qui est intéressant à propos des créationnistes Tj (et autres tenants de croyances saugrenues jugées vraies et infaillibles) est qu'ils peuvent compartimenter leur déraison. En effet, dans la plupart des autres domaines de la vie, les cTj peuvent agir tout à fait rationnellement. Par exemple, il n'y a pas de raison, a priori, pourquoi un cTj ne pourrait siéger sur un jury et évaluer les preuves concernant un crime de manière juste et raisonnable. Sans aucun doute, beaucoup de créationnistes Tj peuvent être aussi bons, justes et honnêtes en évaluant une preuve ou un témoignage que n'importe quel non-créationniste.

Ce serait une perte de temps d'étudier les croyances spécifiques des cTj ou de tenter de les réfuter avec des arguments scientifiques. Certains trouveront peut-être intéressant de spéculer sur le genre de conditions sociales ou psychologiques qui peuvent mener à une telle manière de penser, mais cela est en dehors de ma compétence.

 

 

Traduit par Pierre Cloutier.

Source: Skeptic's Dictionary Retour à l'index

Haut de page
© 2016 Robert Todd Carroll (version anglaise)
© 2017 Les Sceptiques du Québec (version française)