Nous sommes actuellement le 30 Oct 2014, 13:40

Heures au format UTC - 5 heures [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiollaz
MessagePublié: 09 Avr 2013, 16:01 

Inscrit le: 26 Aoû 2012, 15:08
Messages: 21
Bonsoir à tous,

Je me permets de poster ce message car je viens de tomber sur une vidéo qui m'a complètement interloquée.
Il s'agit d'un documentaire suisse sur les OBE et on y entend le témoignage d'un jeune homme (Nicolas Fraisse) qui déclare pouvoir sortir de son corps à volonté. Or, les dires de ce jeune homme sont confirmés par une certaine Sylvie Dethiollaz (docteur en biologie moléculaire et fondatrice d'une association à but non lucratif: le Centre de recherche Noêsis) qui dit avoir fait des expériences avec lui et avoir obtenu des résultats très surprenants. Elle appelle d'ailleurs la communauté scientifique à réitérer les tests avec un protocole en double aveugle (comme elle dit l'avoir fait elle même fait).
Dans ce même reportage, les journalistes ont également tenté une expérience avec ce jeune homme et le résultat semble concluant. Je dis "semble" car, évidemment, le montage peut biaiser énormément la réalité.

Bref, je ne sais pas du tout quoi penser de tout cela. Je ne connais pas Sylvie Déthiollaz et ne sais pas ce que vaut le Centre Noêsis, mais je trouve incroyable que - vraie ou fausse - cette histoire (et ces expériences) ne fassent pas plus de bruit. Connaissez-vous ce centre? Avez-vous une opinion sur le sujet?

Je vous mets en lien la vidéo (qui dure 1/2 heure), au cas où vous seriez intéressés et pourriez m'en dire plus.

https://www.youtube.com/watch?v=61OhgrtN3nE


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 09 Avr 2013, 17:04 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Juil 2005, 17:49
Messages: 2568
Merci pour le partage, j'attends aussi l'avis de nos zézés de compétition là dessus!

_________________
«Un présomptueux scepticisme, qui rejette les faits
sans examiner s'ils sont réels, est, à certains égards, plus blâmable que la crédulité irraisonnée.»

A. De Humboldt


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 09 Avr 2013, 17:45 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Déc 2012, 19:11
Messages: 156
Voici l'adresse de leur site :
http://www.noesis.ch/

Et voici une page qui fait la promotion d'une intervention de la dame :
http://www.paranormal-info.com/+Interve ... llaz+.html

je n'ai pas le courage de regarder une vidéo pour le moment, peut-être à une prochaine...

PS : ah ben et puis là elle intervient dans la même conférence qu'un docteur Charbonnier dont je crois avoir déjà vu figurer le nom sur ce forum...
http://www.s17production.com/fr/Lesblousesblanches.asp


Dernière édition par lau'jik le 09 Avr 2013, 19:16, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 09 Avr 2013, 18:09 

Inscrit le: 05 Déc 2012, 08:18
Messages: 42
Ce que j'adore le plus dans cette histoire c'est qu'à CHAQUE fois que cette personne, Sylvie Déthiollaz, est mentionnée, on accolle "docteur es sciences", ou "docteur en biologie moléculaire", comme si c'était un gage de qualité. C'est n'importe quoi. Etre docteur en sciences ne fait pas de soi un expert... Pour étudier les OBE, il faut etre expert dans les moyens par lesquels ont peut se tromper dans ce genre d'évaluations, ce qu'un doctorat en biologie moléculaire ne donne pas. Mme Déthiollaz est probablement une experte en ADN d'e.coli, mais son avis sur un guérisseur de lyon (cherchez le nom de nicolas fraisse dans google) prétendant se décorporiser a autant de poids que l'avis du concierge.

S'il avait réellement ce don, ce serait TRIVIAL de le prouver, sans l'ombre d'un doutes. Pourquoi il ne veut pas le faire ? Surtout que ce reportage commence à dater, ils veulent faire croire qu'ils n'ont pas eu le temps de bouger 2s, et faire la découverter scientifique du millénaire ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 09 Avr 2013, 19:37 
Modérateur
Modérateur

Inscrit le: 03 Sep 2003, 02:39
Messages: 16161
Arcadia a écrit:
[...] mais je trouve incroyable que - vraie ou fausse - cette histoire (et ces expériences) ne fassent pas plus de bruit. Connaissez-vous ce centre? Avez-vous une opinion sur le sujet?


Mon opinion est que si ça ne fait pas beaucoup de bruit, c'est que c'est fort probablement un pétard mouillé.

Rien n'empêche ce prétendu champion de l'OBE de postuler pour le prix Randi. Même s'il ne veut pas d'argent pour lui ( :roll: ), il pourra toujours financer les recherches sur ses capacités.

------------
leskeptic a écrit:
Mme Déthiollaz est probablement une experte en ADN d'e.coli


Effectivement, elle semble avoir publié 3 articles à la fin des années 90 sur la transcription chez e. coli dans de bonnes voir excellentes revues (mais comme les publications issues du doc dépendent beaucoup du labo, donc du patron, difficile de connaitre ses compétences réelles). Mais ce n'est pas particulièrement une qualification pour discuter neuroscience.

Citer:
mais son avis sur un guérisseur de lyon (cherchez le nom de nicolas fraisse dans google) prétendant se décorporiser a autant de poids que l'avis du concierge


Du moins, en l'absence de toute publication sur les fameux tests qu'elle dit avoir effectué.

Ajout: voici le site web à ce thérapeute (?) énergéticien (sic).

Jean-François

_________________
“This sums up the general approach of homeopaths to research: they are not out to investigate the properties of a system but rather to show that a system has the needed properties to justify their pre-ordained conclusions” (Ars Technica)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 10 Avr 2013, 04:13 

Inscrit le: 26 Aoû 2012, 15:08
Messages: 21
Je vous remercie pour ces réponses.

En substance, j'ai pensé à peu près les mêmes choses que vous.

En fait, j'aimerais surtout savoir ce que pense la communauté scientifique (c'est vague, j'en conviens) de ces expériences, et de Sylvie Déthiollaz et Noêsis en particulier.

Tout ça semble quand même bien nébuleux.

Citer:
Ce que j'adore le plus dans cette histoire c'est qu'à CHAQUE fois que cette personne, Sylvie Déthiollaz, est mentionnée, on accolle "docteur es sciences", ou "docteur en biologie moléculaire", comme si c'était un gage de qualité. C'est n'importe quoi. Etre docteur en sciences ne fait pas de soi un expert...

C'est certain. Mais si c'est vraiment son titre, elle ne peut pas vraiment se présenter autrement. Quelque part, ça a le mérite d'être honnête dans le sens où elle ne s'improvise pas experte en neurologie. Et puis on peut imaginer que, du coup, elle a quand même une bonne idée de ce que peut être un protocole scientifique sérieux et rigoureux.

Citer:
S'il avait réellement ce don, ce serait TRIVIAL de le prouver, sans l'ombre d'un doutes. Pourquoi il ne veut pas le faire ? Surtout que ce reportage commence à dater, ils veulent faire croire qu'ils n'ont pas eu le temps de bouger 2s, et faire la découverte scientifique du millénaire ?

Là-dessus, je vous rejoins entièrement et c'est bien ce qui me pose problème. D'autant que le reportage reste (volontairement?) très vague sur ces questions. Déthiollaz déclare qu'elle n'a, à ce jour, pas de preuve formelle car il faudrait pouvoir reproduire plusieurs fois cette expérience en double aveugle. D'accord, alors qu'attend-elle? Par ailleurs, je n'arrive pas à trouver une quelconque publication à ce sujet? Je ne parle pas nécessairement d'une grande revue à comité de lecture, mais elle pourrait au moins diffuser quelques documents sur ces travaux? (A moins que je n'ai juste pas cherché au bon endroit?)
Après, et pour nuancer un peu, le temps de la recherche n'est pas le temps des médias. Je veux dire par là que concevoir un protocole, le mettre en place, le tester et enfin publier, tout ça ne se fait généralement pas en 2 mois. Peut-être faut-il être patient?

Quant au fait que Nicolas Fraisse pourrait prouver son don très facilement, c'est évident. Du coup, s'il ne le fait pas, c'est qu'il y a probablement anguille sous roche. Remarquez, si on s'adressait à lui, il nous dirait surement que c'est précisément ce qu'il est en train d'essayer de faire avec S. Déthiollaz. Toutefois, j'ai peut-être un début d'explication à ce sujet. Dans une autre vidéo que j'ai regardé hier (un reportage de France 24) le même Nicolas déclarait qu'il ne pouvait pas toujours se rendre exactement là où il voulait et qu'il pouvait difficilement anticiper l'endroit exact où il atterrit... Déjà, ça n'a tout à coup plus l'air aussi simple que dans le premier documentaire... Et, bien sûr, ça rend sceptique. Si on le met face à Randi, il dira surement que c'est là la cause de son échec mais que ça ne remet pas ses capacités en cause. :?

Citer:
Mon opinion est que si ça ne fait pas beaucoup de bruit, c'est que c'est fort probablement un pétard mouillé.

C'est un peu ce que je pense aussi. Mais j'avoue que j'aimerais être agréablement surprise.

Citer:
Ajout: voici le site web à ce thérapeute (?) énergéticien (sic).

Oui, j'avais vu ces informations également et ça m'a bien refroidie. Mais ça ne peut pas suffire en soi à discréditer ce jeune homme. Bien que je pense le plus grand mal de ces bêtises, je dirais même que c'est presque cohérent, au vue de sa supposé capacité.


Dernière édition par Arcadia le 10 Avr 2013, 05:06, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 10 Avr 2013, 04:32 

Inscrit le: 05 Déc 2012, 08:18
Messages: 42
Arcadia a écrit:
Je vous remercie pour ces réponses.

En substance, j'ai pensé à peu près les mêmes choses que vous.

En fait, j'aimerais surtout savoir ce que pense la communauté scientifique (c'est vague, j'en conviens) de ces expériences, et de Sylvie Déthiollaz et Noêsis en particulier.

Tout ça semble quand même bien nébuleux.

Citer:
Ce que j'adore le plus dans cette histoire c'est qu'à CHAQUE fois que cette personne, Sylvie Déthiollaz, est mentionnée, on accolle "docteur es sciences", ou "docteur en biologie moléculaire", comme si c'était un gage de qualité. C'est n'importe quoi. Etre docteur en sciences ne fait pas de soi un expert...

C'est certain. Mais si c'est vraiment son titre, elle ne peut pas vraiment se présenter autrement. Quelque part, ça a le mérite d'être honnête dans le sens où elle ne s'improvise pas experte en neurologie. Et puis on peut imaginer que, du coup, elle a quand même une bonne idée de ce que peut être un protocole scientifique sérieux et rigoureux.

Citer:
S'il avait réellement ce don, ce serait TRIVIAL de le prouver, sans l'ombre d'un doutes. Pourquoi il ne veut pas le faire ? Surtout que ce reportage commence à dater, ils veulent faire croire qu'ils n'ont pas eu le temps de bouger 2s, et faire la découverte scientifique du millénaire ?

Là-dessus, je vous rejoins entièrement et c'est bien ce qui me pose problème. D'autant que le reportage reste (volontairement?) très vague sur ces questions. Déthiollaz déclare qu'elle n'a, à ce jour, pas de preuve formelle car il faudrait pouvoir reproduire plusieurs fois cette expérience en double aveugle. D'accord, elle qu'attend-elle? Par ailleurs, je n'arrive pas à trouver une quelconque publication à ce sujet? Je ne parle pas nécessairement d'une grande revue à comité de lecture, mais elle pourrait au moins diffuser quelques documents sur ces travaux? (A moins que je n'ai juste pas cherché au bon endroit?)
Après, et pour nuancer un peu, le temps de la recherche n'est pas le temps des médias. Je veux dire par là que concevoir un protocole, le mettre en place, le tester et enfin publier, tout ça ne se fait généralement pas en 2 mois. Peut-être faut-il être patient?

Quant au fait que Nicolas Fraisse pourrait prouver son don très facilement, c'est évident. Du coup, s'il ne le fait pas, c'est qu'il y a probablement anguille sous roche. Remarquez, si on s'adressait à lui, il nous dirait surement que c'est précisément ce qu'il est en train d'essayer de faire avec S. Déthiollaz. Toutefois, j'ai peut-être un début d'explication à ce sujet. Dans une autre vidéo que j'ai regardé hier (un reportage de France 24) le même Nicolas déclarait qu'il ne pouvait pas toujours se rendre exactement là où il voulait et qu'il pouvait difficilement anticiper l'endroit exact où il atterrit... Déjà, ça n'a tout à coup plus l'air aussi simple que dans le premier documentaire... Et, bien sûr, ça rend sceptique. Si on le met face à Randi, il dira surement que c'est là la cause de son échec mais que ça ne remet pas ses capacités en cause. :?

Citer:
Mon opinion est que si ça ne fait pas beaucoup de bruit, c'est que c'est fort probablement un pétard mouillé.

C'est un peu ce que je pense aussi. Mais j'avoue que j'aimerais être agréablement surprise.

Citer:
Ajout: voici le site web à ce thérapeute (?) énergéticien (sic).

Oui, j'avais vu ces informations également et ça m'a bien refroidie. Mais ça ne peut pas suffire en soi à discréditer ce jeune homme. Bien que je pense le plus grand mal de ces bêtises, je dirais même que c'est presque cohérent, au vue de sa supposé capacité.


Le reportage date d'il y a deux mois, effectivement, mea culpa. Mais mme déthiollaz sévit depuis 1999 dans le milieu des "OBE" et "états modifiés de conscience". En presque 15 ans elle a largement le temps d'avoir des preuves définitives, si le phénomène est réel.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 10 Avr 2013, 05:13 

Inscrit le: 26 Aoû 2012, 15:08
Messages: 21
Vous avez surement raison. Je pourrais vous rétorquer qu'elle n'a peut-être rencontré ce Nicolas que très récemment et qu’auparavant, elle n'avait jamais eu la chance d'avoir un sujet d'expérience qui soit capable de cela... Mais moi-même je ne crois pas beaucoup à cet argument. :a5:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 10 Avr 2013, 06:38 

Inscrit le: 05 Déc 2012, 08:18
Messages: 42
Arcadia a écrit:
Vous avez surement raison. Je pourrais vous rétorquer qu'elle n'a peut-être rencontré ce Nicolas que très récemment et qu’auparavant, elle n'avait jamais eu la chance d'avoir un sujet d'expérience qui soit capable de cela... Mais moi-même je ne crois pas beaucoup à cet argument. :a5:


Des gens prétendant etre capables (et parfois avec quelques résultats apparemment positifs) de faire ce que Nicolas Fraisse dit etre capable, il y en a eu des tas dans l'histoire, et cela s'est toujour révélé etre du vent.

Un cas célèbre https://en.wikipedia.org/wiki/Project_Alpha où des magiciens se sont infiltrés dans une "expérience" du meme genre, et ont impressionée les expérimentateurs pendant des années. Tant que les expériences faites par Mme Déthiollaz ne sont pas rigoureusement impossible à fausser, ses résultats ne valent rien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 10 Avr 2013, 06:42 

Inscrit le: 26 Aoû 2012, 15:08
Messages: 21
En fait, je n'ai rien à vous objecter. Je suis même d'accord dans l'ensemble.
Mais je n'aime pas dire qu'une chose est fausse simplement parce que j'ai "envie" qu'elle le soit. C'est pourquoi je suis à la recherche d'éléments concrets (positifs ou négatifs) sur S. Déthiollaz et sur le centre Noêsis.
Si quelqu'un en a, ça m'intéresserait beaucoup.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 10 Avr 2013, 06:49 
Modérateur
Modérateur

Inscrit le: 03 Sep 2003, 02:39
Messages: 16161
Arcadia a écrit:
En fait, j'aimerais surtout savoir ce que pense la communauté scientifique (c'est vague, j'en conviens) de ces expériences, et de Sylvie Déthiollaz et Noêsis en particulier


Vu qu'il n'y a aucune publication accessible, les membres de la "communauté scientifique" qui ont entendu parler de Dethioliaz doivent être peu nombreux.

Citer:
Et puis on peut imaginer que, du coup, elle a quand même une bonne idée de ce que peut être un protocole scientifique sérieux et rigoureux


Il faut quand même rester conscient qu'elle n'a pas prouvé de ses qualités de chercheures de manière autonome. En l'absence du moindre protocole, impossible de juger si elle conçoit les choses correctement. Et pour savoir si elle les réalise correctement, il faudrait un compte-rendu d'observateurs indépendants.

Citer:
Par ailleurs, je n'arrive pas à trouver une quelconque publication à ce sujet? Je ne parle pas nécessairement d'une grande revue à comité de lecture, mais elle pourrait au moins diffuser quelques documents sur ces travaux? (A moins que je n'ai juste pas cherché au bon endroit?)


Je n'ai rien trouvé sur son site. Il n'y a peut-être quelque chose dans le bouquin qu'elle a fait paraitre?

Citer:
Je veux dire par là que concevoir un protocole, le mettre en place, le tester et enfin publier, tout ça ne se fait généralement pas en 2 mois. Peut-être faut-il être patient?


"Depuis janvier 2005, le Centre Noêsis a entamé un programme de recherche scientifique sur les OBE (Out-of-Body Experiences), aussi connu sous le nom de « sorties hors du corps » ou décorporation, pour lequel nous recherchons des participants."
Me semble qu'en 8 ans, on peut arriver à sortir quelque chose même en travaillant dessus à temps partiel.

Citer:
Remarquez, si on s'adressait à lui, il nous dirait surement que c'est précisément ce qu'il est en train d'essayer de faire avec S. Déthiollaz. Toutefois, j'ai peut-être un début d'explication à ce sujet. Dans une autre vidéo que j'ai regardé hier (un reportage de France 24) le même Nicolas déclarait qu'il ne pouvait pas toujours se rendre exactement là où il voulait et qu'il pouvait difficilement anticiper l'endroit exact où il atterrit... Déjà, ça n'a tout à coup plus l'air aussi simple que dans le premier documentaire...


Il peut être parfaitement sincère mais commencer à s'apercevoir que ce qu'il imagine n'est pas aussi vrai qu'il le pense. Effectivement, face à Randi ou à l'Observatoire de Zététique, il faut prévoir qu'il en arrive à sortir une série d'excuses-en-cas-d'échec assez habituelle.

Citer:
Mais ça ne peut pas suffire en soi à discréditer ce jeune homme


Lui personnellement non*, mais cela jette un fort doute sur ses témoignages sur l'objectivité (et la rationalité) avec laquelle il analyse ce qui lui arrive. Si Dethioliaz le prend au sérieux, c'est qu'elle minimise l'aspect irrationnel des prétentions "énergétiques" de Fraisse.

Jean-François

* Même si je trouve qu'il entretiens des idées superstitieuses et qu'il peut éventuellement et involontairement faire du tort à des personnes qui prendraient trop au sérieux ses dons "énergétiques".

_________________
“This sums up the general approach of homeopaths to research: they are not out to investigate the properties of a system but rather to show that a system has the needed properties to justify their pre-ordained conclusions” (Ars Technica)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 10 Avr 2013, 06:59 

Inscrit le: 26 Aoû 2012, 15:08
Messages: 21
Jean-Francois a écrit:
Vu qu'il n'y a aucune publication accessible, les membres de la "communauté scientifique" qui ont entendu parler de Dethioliaz doivent être peu nombreux.
[...]
Il faut quand même rester conscient qu'elle n'a pas prouvé de ses qualités de chercheures de manière autonome. En l'absence du moindre protocole, impossible de juger si elle conçoit les choses correctement. Et pour savoir si elle les réalise correctement, il faudrait un compte-rendu d'observateurs indépendants.

De tout cela je suis parfaitement consciente. C'est d'ailleurs le pourquoi de mon premier message et de mes interrogations.

Jean-Francois a écrit:
Je n'ai rien trouvé sur son site. Il n'y a peut-être quelque chose dans le bouquin qu'elle a fait paraitre?

Je vais essayer de chercher de ce côté, je vous remercie.

Jean-Francois a écrit:
"Depuis janvier 2005, le Centre Noêsis a entamé un programme de recherche scientifique sur les OBE (Out-of-Body Experiences), aussi connu sous le nom de « sorties hors du corps » ou décorporation, pour lequel nous recherchons des participants."
Me semble qu'en 8 ans, on peut arriver à sortir quelque chose même en travaillant dessus à temps partiel.

Rien à redire. Vous avez tout à fait raison. Ça sent le roussi.

Quant à ceci:

Jean-Francois a écrit:
Il peut être parfaitement sincère mais commencer à s'apercevoir que ce qu'il imagine n'est pas aussi vrai qu'il le pense. Effectivement, face à Randi ou à l'Observatoire de Zététique, il faut prévoir qu'il en arrive à sortir une série d'excuses-en-cas-d'échec assez habituelle.


et ceci:

Jean-Francois a écrit:
Lui personnellement non*, mais cela jette un fort doute sur ses témoignages sur l'objectivité (et la rationalité) avec laquelle il analyse ce qui lui arrive. Si Dethioliaz le prend au sérieux, c'est qu'elle minimise l'aspect irrationnel des prétentions "énergétiques" de Fraisse.

* Même si je trouve qu'il entretiens des idées superstitieuses et qu'il peut éventuellement et involontairement faire du tort à des personnes qui prendraient trop au sérieux ses dons "énergétiques".

Encore une fois, rien à ajouter. Je suis totalement en phase avec tout ce que vous venez de dire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 11 Avr 2013, 00:28 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Mai 2004, 21:42
Messages: 4835
Localisation: Québec
Arcadia a écrit:
Je vous mets en lien la vidéo (qui dure 1/2 heure), au cas où vous seriez intéressés et pourriez m'en dire plus.

https://www.youtube.com/watch?v=61OhgrtN3nE

Ce qui me dérange avec ce genre de clairvoyance c'est que ça me fait penser à un truc de mentaliste genre Gary Kurtz. Pour moi le paranormal et les trucs d'illusionnistes ça ne fait pas bon ménage: généralement quand les deux empiètent sur le même terrain c'est qu'il y a anguille sous roche. Mais peut-être aussi que je me trompe et qu'il a vraiment un don. Seul l'avenir nous le dira.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 11 Avr 2013, 04:00 

Inscrit le: 26 Aoû 2012, 15:08
Messages: 21
Citer:
Mais peut-être aussi que je me trompe et qu'il a vraiment un don. Seul l'avenir nous le dira.

J'aimerais que vous vous trompiez, mais je pense que, malheureusement, vous avez raison.
D'autant que, sur un autre forum, on m'a fait une remarque très juste et pertinente sur une chose à laquelle je n'avais pas fait attention.
Je vous la copie ici:

Citer:
Il y a un truc qui me turlupine dans cette vidéo :

Le gars, lorsqu'il se rend dans la boulangerie en tant que conscience, parle de trois personnes à l'intérieur.
D'ailleurs, sur la photo, il y a effectivement trois personnes : on les voit de dos.

Mais qui a pris la photo? Ne devrait-il pas y avoir une quatrième personne derrière les trois autres afin de les photographier? D'autant que le journaliste parle d'un complice dans la boulangerie!

Le gars qui s'est projeté n'aurait-il pas du parler de quatre individus ?


Alors d'accord, on peut mettre cette apparente tricherie sur le compte du reportage/des journalistes, et pas forcément de Noêsis. Mais ça rajoute au faisceau d'indices qui tendent à montrer que tout ça est complètement bidon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 11 Avr 2013, 08:54 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Mai 2004, 21:42
Messages: 4835
Localisation: Québec
Arcadia a écrit:
Citer:
Mais peut-être aussi que je me trompe et qu'il a vraiment un don. Seul l'avenir nous le dira.

J'aimerais que vous vous trompiez, mais je pense que, malheureusement, vous avez raison.
D'autant que, sur un autre forum, on m'a fait une remarque très juste et pertinente sur une chose à laquelle je n'avais pas fait attention.


Bien vu; je n'avais pas pensé à cela. Ça tendrait à prouver que ce n'est pas dans la boulangerie qu'il s'est projeté mais dans la caméra. Peut-être que finalement ses OBE's fonctionnent seulement là où il y a des caméras. :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 11 Avr 2013, 10:15 
Modérateur
Modérateur

Inscrit le: 03 Sep 2003, 02:39
Messages: 16161
Arcadia a écrit:
Alors d'accord, on peut mettre cette apparente tricherie sur le compte du reportage/des journalistes, et pas forcément de Noêsis. Mais ça rajoute au faisceau d'indices qui tendent à montrer que tout ça est complètement bidon.


D'accord avec vous: bidon, il y a des indices en faveur; franche tricherie, doutons encore.. Appliquons le rasoir d'Hanlon

-----------
Raphaël a écrit:
Pour moi le paranormal et les trucs d'illusionnistes ça ne fait pas bon ménage


À propos de tours d'illusionnistes, quelqu'un a vu l'émission "Aux limites de l'illusion 2" de Luc Langevin hier? Certains des tours étaient franchement incroyables. (D'autres, comme les tours de cartes, étaient très bien mais moins nouveaux.) En supposant que les invités n'étaient pas complices d'une mise en scène, il faut vraiment se dire que le "vrai" paranormal peut largement être reproduit et même battu par un illusionniste doué.

Mais, peut-être que Langevin est un médium qui s'ignore, qu'il a l'impression de faire des tours mais qu'il fait de la vraie "magie" :lol:

Jean-François

_________________
“This sums up the general approach of homeopaths to research: they are not out to investigate the properties of a system but rather to show that a system has the needed properties to justify their pre-ordained conclusions” (Ars Technica)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Pas de science pour une scientifique ?
MessagePublié: 11 Avr 2013, 12:15 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Sep 2008, 14:54
Messages: 3976
Localisation: France
Salut à tous.

Étrange de mettre en avant son diplôme de docteur en biologie moléculaire et de pouvoir déclarer, à propos de son livre États modifiés de conscience :
Sylvie Déthiollaz a déclaré plutôt qu'elle n' a écrit:
Mais ce n’est pas un livre qui se veut scientifique; d’ailleurs un seul chapitre est consacré au bilan des connaissances scientifiques dans ce domaine, alors qu’il est clair que nous aurions pu y consacrer tout l’ouvrage !

Reconnaître que le sujet de la conscience est assez vaste pour y consacrer un ouvrage scientifique, et se borner à des « observations, de[s] réflexions, de[s] comparaisons à partir des témoignages [...] recueillis » pendant douze ans, voilà qui détonne, quand on s'autorise de la caution scientifique d'une prestigieuse peau d'âne.

_________________
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 11 Avr 2013, 12:53 

Inscrit le: 26 Aoû 2012, 15:08
Messages: 21
Bah voyons...
En fouillant un peu sur internet, j'ai trouvé des pdf qui expliquent un peu le fonctionnement du centre et qui vont dans le même sens que ce que vous venez de dire. En gros:
- Des expériences ont bien été menées et des publications sont censées être prévues (le document datait d'il y a au moins 2 ou 3 ans, je crois. Et force est de constater qu'en 2013, on a rien vu venir...)
Mais l'explication se trouve surement dans mon 2ème point:
- Si l'expérience n'a pas encore été reproduite, c'est a priori (je dis "a priori" car ça n'est dit qu'à demi-mot dans l'article) parce qu'ils n'ont justement pas réussi à obtenir de nouveau des résultats significatifs... (Comme c'est étrange... :roll: )

Je n'ai plus les sources sous les yeux mais, si cela vous intéresse, je pourrai éventuellement les retrouver. La première source était un mémoire de fin d'études d'une étudiante en je-ne-sais-plus quelle discipline. La deuxième source était un article paru dans la presse locale, en France.

@Jean-François: je vous prie de m'excuser: j'avais oublié mon rasoir, vous avez raison. :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 11 Avr 2013, 19:15 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Déc 2012, 19:11
Messages: 156
En tout cas même si il n'y a pas moyen de mettre la main sur leurs études ça n'a pas l'air de les empêcher de participer à moultes conférences.
Leur agenda présente cette information :

Nouvelle importante !
"...Les activités de Noêsis viennent d'être officiellement intégrées à la Fondation Odier de psycho-physique sous le nom :
« Institut Suisse des Sciences noétiques... »

Et en cherchant à savoir ce qu'était cet institut, wikipédia dit ça :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Institute ... c_Sciences
Les extraterrestres s'invitent au bal.

Et voici un article connexe (voir la fin de l'article) qui donne une idée plus fine de ce qu'est cette science que pour ma part je ne connaissais pas !
http://scepticismescientifique.blogspot ... tique.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 11 Avr 2013, 21:53 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Mai 2004, 21:42
Messages: 4835
Localisation: Québec
Jean-Francois a écrit:
En supposant que les invités n'étaient pas complices d'une mise en scène, il faut vraiment se dire que le "vrai" paranormal peut largement être reproduit et même battu par un illusionniste doué.

Ce n'est pas difficile à battre puisqu'il ne peut pas être reproduit artificiellement d'une façon ou d'une autre. Le vrai paranormal est une expérience qui arrive à l'improviste et dont la réalité s'inscrit dans un contexte émotif intimement lié aux événements. Le "paranormal spectacle" lui n'existe que dans la tête des zozos qui prennent leurs rêves pour des réalités.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Définition large et floue
MessagePublié: 12 Avr 2013, 02:37 
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 03 Sep 2003, 17:22
Messages: 16894
Localisation: Montréal

Salut Raphy,

Tu dis :
Citer:
Le vrai paranormal est une expérience qui arrive à l'improviste et dont la réalité s'inscrit dans un contexte émotif intimement lié aux événements.

Ta "définition" est bien large et bien floue.

Le vrai "étonnant" est aussi une expérience qui arrive à l'improviste et dont la réalité s'inscrit dans un contexte émotif intimement lié aux événements.

Que faut-il de plus (ou de moins) à ce qui est étonnant pour que ça déborde dans le paranormal?

Que ça transgresse ce qu'on sait, concernant les lois de la nature?

:) Denis

_________________
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 12 Avr 2013, 04:48 

Inscrit le: 26 Aoû 2012, 15:08
Messages: 21
J'ai retrouvé les deux sources dont je vous parlais hier.

La première est un article paru le 3 avril 2011 dans le Matin Dimanche, (Lausanne). On peut y lire que:
Citer:
Sylvie Déthiollaz et Claude Charles Fourrier assurent que les personnes qu'ils suivent sont saines d'esprit, que les vérifications qu'ils effectuent montrent que leurs histoires sont la plupart du temps vraisemblables, mais reconnaissent qu'il leur manque encore la possibilité de réaliser une expérience qui soit reproductible. Et prouver que le hasard n'a rien à voir là-dedans.

Que faut-il entendre exactement par "reconnaissent qu'il leur manque encore la possibilité de réaliser une expérience qui soit reproductible"? Je vous laisse juges...

La deuxième source est un mémoire de fin d'études sur Les expériences proches de la mort (NDE) et autres états de conscience modifiés : difficultés, besoins et intégration, rédigé par une certaine Delphine Métrailler en mars 2009 (il y a donc plus de 4 ans). A l’époque, cette dernière expliquait que:

Citer:
Depuis janvier 2005, le centre Noêsis a entamé un programme de recherche scientifique sur les sorties hors-du-corps. Les buts de ce projet sont de vérifier la réalité des perceptions visuelles rapportées au cours de cet état de conscience modifié, ainsi que d'étudier les mécanismes cérébraux qui y sont associés par imagerie cérébrale. Cette recherche fera l'objet d'une publication scientifique et peut- être d'un livre par la suite. Un autre ouvrage est en cours de préparation. Celui-ci sera rédigé à partir d'une recherche non-expérimentale cette fois. Il sera basé sur les rencontres des gens avec qui les professionnels de Noêsis ont travaillé et présentera les réflexions et observations qui en découlent.


Or, force est de constater que, pour l'instant, seul "l'ouvrage rédigé à partir d'une recherche non-expérimentale et basé sur les rencontres des gens avec qui les professionnels de Noêsis ont travaillé" a été publié.

Comme par hasard...

@lau'jik: Merci pour ces précieuses infos!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 12 Avr 2013, 06:12 

Inscrit le: 05 Déc 2012, 08:18
Messages: 42
Une chose à noter dans l'histoire, c'est que publier de manière scientifique sur les "ECM" ou les "OBE", c'est tout à fait possible. Personne parmi les sceptiques ne nie que les gens ont ces expériences. Ce qu'on objecte, c'est l'interprétation que ces expériences représentent une réelle "sortie du corps" d'une conscience dualiste, etc.

Le mémoire de mme Métrailler, par exemple, regarde les implications sociales de ce genre d'expérience, ce qui n'a pas grand chose à voir avec la véracité scientifique de la sortie du corps ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 12 Avr 2013, 06:41 

Inscrit le: 26 Aoû 2012, 15:08
Messages: 21
leskeptic a écrit:
Une chose à noter dans l'histoire, c'est que publier de manière scientifique sur les "ECM" ou les "OBE", c'est tout à fait possible. Personne parmi les sceptiques ne nie que les gens ont ces expériences. Ce qu'on objecte, c'est l'interprétation que ces expériences représentent une réelle "sortie du corps" d'une conscience dualiste, etc.

Je sais déjà tout cela, je vous remercie. Figurez-vous que je me suis même intéressée aux expériences d'Olaf Blanke sur la question.

leskeptic a écrit:
Le mémoire de mme Métrailler, par exemple, regarde les implications sociales de ce genre d'expérience, ce qui n'a pas grand chose à voir avec la véracité scientifique de la sortie du corps ^^

Je le sais bien également. J'ai même pris le temps de parcourir son mémoire et elle est très claire sur le sujet. Elle dit bien que son travail n'a pas du tout vocation à se prononcer sur le phénomène lui-même. Je vous ai juste cité un passage dans lequel il était dit que des publications scientifiques devaient paraître... C'était en 2009... "Sœur Anne ne vois-tu rien venir?" :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les OBE, le Centre de recherche Noêsis et Sylvie Dethiol
MessagePublié: 12 Avr 2013, 07:57 
Modérateur
Modérateur

Inscrit le: 03 Sep 2003, 02:39
Messages: 16161
Raphaël a écrit:
Le vrai paranormal est une expérience qui arrive à l'improviste et dont la réalité s'inscrit dans un contexte émotif intimement lié aux événements. Le "paranormal spectacle" lui n'existe que dans la tête des zozos qui prennent leurs rêves pour des réalités.


Le "vrai paranormal" est donc un "état intérieur", éminemment subjectif. Le faux paranormal est tout le reste... particulièrement tout ce qui fait que des gens croient au paranormal :lol:

------------------
Arcadia a écrit:
Que faut-il entendre exactement par "reconnaissent qu'il leur manque encore la possibilité de réaliser une expérience qui soit reproductible"? Je vous laisse juges...


Je rapprocherais ce propos de l'attitude de certains IDéistes du genre P.A. Nelson qui, même s'ils n'ont toujours rien obtenu en termes de résultats scientifiques en plus de 20 ans, ne désespèrent pas que leurs "intuitions" deviendront des faits scientifiques un jour. Le contexte est certainement différent, mais c'est une manière similaire d'admettre que leur poursuite de chimères (dans le but d'en faire l'élevage) ne s'approche pas encore d'une véritable compréhension de la réalité des choses... tout en suggérant que, si si, les chimères existent.

Jean-François

_________________
“This sums up the general approach of homeopaths to research: they are not out to investigate the properties of a system but rather to show that a system has the needed properties to justify their pre-ordained conclusions” (Ars Technica)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC - 5 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr
phpBB SEO