cherche expert en analyse de données audio

Vous en avez rencontré? Racontez-nous cela.
Rosedepassage
Messages : 3
Inscription : 10 sept. 2014, 11:33

cherche expert en analyse de données audio

#1

Message par Rosedepassage » 10 sept. 2014, 12:13

Bonsoir,
Je suis à la recherche d'un expert en analyse de données audio..Je vous joins ici une image du son audio...Le son a été extrait d'une vidéo très étrange filmée par une webcam d'un ordi portable et ce dans un château datant de 1510...Le son étrangement semble venir d'outre-tombe c'est le cas de le dire sourire et a vous donner la chair de poule...Merci pour vos avis..
Bonne soirée..
Pièces jointes
IMAGE17-ConvertImage.jpg
image de données audio

Avatar de l’utilisateur
Chanur
Messages : 1443
Inscription : 14 déc. 2013, 05:58

Re: cherche expert en analyse de données audio

#2

Message par Chanur » 10 sept. 2014, 13:11

Bonjour,

Mon avis, c'est que si quelqu'un est capable de faire l'analyse d'un son à partir de cette copie d'écran il est vraiment fortiche !
Vous pourriez nous donner le fichier audio en question ?
Le fait que je sache que quelque chose est vrai n'est pas une preuve. :chat:

Avatar de l’utilisateur
Talisker
Messages : 897
Inscription : 01 sept. 2014, 22:40

Re: cherche expert en analyse de données audio

#3

Message par Talisker » 10 sept. 2014, 13:58

Aaaaaah.... après avoir eu des questionnements difficiles sur un autre thread, je sens que celui là va me détendre... :mrgreen:

Rosedepassage
Messages : 3
Inscription : 10 sept. 2014, 11:33

Re: cherche expert en analyse de données audio

#4

Message par Rosedepassage » 10 sept. 2014, 14:09

Chanur a écrit :Bonjour,

Mon avis, c'est que si quelqu'un est capable de faire l'analyse d'un son à partir de cette copie d'écran il est vraiment fortiche !
Vous pourriez nous donner le fichier audio en question ?
Bonsoir,

A vrai dire analyse n'est pas le mot approprié j'aurais du dire connaissance...Le fichier audio est de nature privé il n'est donc possible de le partager sur le net...Je vais reformuler ma demande en essayant d'être plus explicite...Je n'ai aucune notion du calcul audio et ma question serait plutôt à quoi peuvent bien correspondre ces fameux chiffres de 21992 Hz et -132dB (le plus bas trouvé est -134dB)...Quels sont les bases de calculs, par exemple une voix correspond à combien de Hz et de dB ?? Comment calcule-t-on ces fameux hertz et décibels ?? Merci à vous d'avoir pris le temps de répondre.

Avatar de l’utilisateur
Chanur
Messages : 1443
Inscription : 14 déc. 2013, 05:58

Re: cherche expert en analyse de données audio

#5

Message par Chanur » 10 sept. 2014, 17:17

Le nombre de Herz, c'est la fréquence du son, c'est à dire le fait qu'il soit plus ou moins grave ou aigu.
L'oreille humaine entend grosso-modo de 16 Hz (le plus grave) à 16000 Hz (le plus aigu). C'est variable selon les individus, et ça change avec l'âge.
21992 Hz correspondent donc à des ultrasons : des fréquences trop aigus pour être entendues par les humains (sauf par des enfants à l'ouïe particulièrement sensible).
ref: http://fr.wikipedia.org/wiki/Spectre_sonore

Le nombre de décibels représente la puissance du son : le fait qu'il soit plus ou moins fort. Ça mesure la puissance par rapport à une référence arbitraire.
-132 dB signifie une puissance 1600 milliards de fois plus faible que la référence.
C'est en gros le rapport entre un son à la limite de la perception humaine, par rapport à un son au seuil de la douleur
Ça ne fait pas beaucoup ... :roll: (Mais il faudrait connaître la référence. En audio on utilise souvent le seuil de perception, mais dans ce cas, -132 dB correspondrait à un silence poussé ...)
ref: http://fr.wikipedia.org/wiki/Niveau_(audio)
Le fait que je sache que quelque chose est vrai n'est pas une preuve. :chat:

Rosedepassage
Messages : 3
Inscription : 10 sept. 2014, 11:33

Re: cherche expert en analyse de données audio

#6

Message par Rosedepassage » 10 sept. 2014, 19:12

Chanur a écrit :Le nombre de Herz, c'est la fréquence du son, c'est à dire le fait qu'il soit plus ou moins grave ou aigu.
L'oreille humaine entend grosso-modo de 16 Hz (le plus grave) à 16000 Hz (le plus aigu). C'est variable selon les individus, et ça change avec l'âge.
21992 Hz correspondent donc à des ultrasons : des fréquences trop aigus pour être entendues par les humains (sauf par des enfants à l'ouïe particulièrement sensible).
ref: http://fr.wikipedia.org/wiki/Spectre_sonore

Le nombre de décibels représente la puissance du son : le fait qu'il soit plus ou moins fort. Ça mesure la puissance par rapport à une référence arbitraire.
-132 dB signifie une puissance 1600 milliards de fois plus faible que la référence.
C'est en gros le rapport entre un son à la limite de la perception humaine, par rapport à un son au seuil de la douleur
Ça ne fait pas beaucoup ... :roll: (Mais il faudrait connaître la référence. En audio on utilise souvent le seuil de perception, mais dans ce cas, -132 dB correspondrait à un silence poussé ...)
ref: http://fr.wikipedia.org/wiki/Niveau_(audio)
Bonsoir,
Merci beaucoup pour ces éclaircissements précis, c'est incroyable et fascinant, le sujet est passionnant...Ce que je ne m'explique pas, c'est que lors de l'enregistrement de la webcam le son de nos voix et de la chanson paraissaient tout à fait normal et si nous avions entendu ce son en direct nous aurions été effrayés et aurions surement pris nos jambes à nos cous...Qu'est ce qui peut déformer un son à ce point, la saturation micro ?? Lorsque nous avons passé l'enregistrement vidéo, nous avons été très surpris voire décontenancés de ces râles au lieu du morceau de musique et de nos voix...j'essaierais d'en extraire un passage ou il n'y a rien de privé afin de partager avec les membres ainsi ils pourront se faire une idée de ce qu'un son à -134dB et 21992Hz peut produire, attention les oreilles cela donne un effet outre-tombe assez flippant je dois avouer, heureusement ma nature cartésienne me ramène à la raison.
En tout cas merci pour ces informations.
Bonne nuit.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 2777
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: cherche expert en analyse de données audio

#7

Message par Dash » 14 sept. 2014, 00:06

Bonsoir Chanur,
Chanur a écrit :Mon avis, c'est que si quelqu'un est capable de faire l'analyse d'un son à partir de cette copie d'écran il est vraiment fortiche !
Ouais. Et ce n'est même pas une question d'être fortiche ou non, c'est juste impossible de faire autre chose que de dire qu'a tel ou tel moment, il y a telle ou telle fréquence et à quel niveau (même en possédant le fichier). Bien sûr, si l'on a l'habitude de traiter des fichiers audio, et qu'on observe un fichier audio qui ne contient qu'une seule source sonore, on pourra dire, selon l'image spectrale, que ça correspond au range d'une voix d'homme ou de femme, par exemple, mais ça ne nous avancera à rien.

Bonsoir Rosedepassage,
Rosedepassage a écrit :ma question serait plutôt à quoi peuvent bien correspondre ces fameux chiffres de 21992 Hz et -132dB (le plus bas trouvé est -134dB).
À rien d'anormal dans la mesure où l'on peut retrouver ces mêmes données (à certains moments précis) dans pratiquement tous les enregistrements audio qui existent.
Rosedepassage a écrit :Quels sont les bases de calculs, par exemple une voix correspond à combien de Hz et de dB ??
Les dB n'ont aucune utilité pour déterminer quoi que ce soit parce que sur un enregistrement audio numérique, ils sont relatifs au Dbfs. Autrement dit, ils ne représentent pas les « décibels » dont M, et Mme tout le monde ont déjà entendu parler et qui représentes la mesure de la pression sonore et dont le terme exact est le dB SPL. Sur la majorité des tubes du commerce, p. ex., la dynamique du signal audio (compressé au mastering) n'est que de 7 à 15 dB (fluctuations entre 0 à -15dbfs), mais il est impossible de déterminer à quel niveau sonore (dB SPL)les voix et instruments émettaient en situation réelle.

Pour ce qui est de la plage de fréquence des voix humaine, de façon générale, les voix d'homme ont une fondamentale près de 200 Hz et les voix de femmes entre 300/400 Hz, mais les deux généreront de toute façon des fréquences sur l'ensemble du spectre sonore (ou presque). Et le problème, c'est qu'une multitude d'autres sources sonores peuvent recouvrir exactement ces mêmes plages de fréquence. :?

Bref, je ne suis pas un pro, mais j'ai l'habitude d'utiliser des DAW et des logiciels comme Adobe Audition, Soundforge, Wavelab, etc., et même en analysant votre fichier audio, on ne pourra rien déterminer ou conclure d'autres que les plages de fréquence utilisées, mais ça ne permettra pas de déterminer quoi que ce soit (à moins de pouvoir comparer 2 sons et de trouver que l'un ne réagis pas aux réverbérations de l'endroit comme l'ensemble des autres sons, ce qui voudrait dire que le son a probablement été ajouté par la suite, p. ex.). Trouver des fréquences au-delà de 20 kHz, p. ex., ne voudra rien dire puisque ces dernières sont présentes dans notre environnement ainsi que, par conséquent, sur plusieurs fichiers audios.

Autrement dit, analyser un fichier audio ne peut pas permettre de déterminer si la source d'un signal est « surnaturelle » ou naturelle (quand le sons n'a pas été ajouté par trucage en post-traitement), sinon que, peu importe ce qui a produit le son, il a bien produit un son bien réel. Et sinon, les micros qui sont incorporés au Webcam sont de qualité médiocre. Bref, seule « l'écoute à l'oreille » permettra d'évaluer si ce qu'on entend est bizarre ou non, selon les circonstances.

Pour une vidéo ou une photo, c'est différent. L'analyse de ces dernières peut révéler si l'image est truquée et si elle a été ajoutée après coup, p. ex., parce qu'on peut comparer avec le backround et les autres trucs ayant également été captés par l'appareil et donc présents sur la photo/vidéo. Pour ce qui est des fichiers audios, on pourra bien sûr déterminer qu'une voix qui a été ajoutée après coup ne semble pas créer les mêmes réverbérations (et autres détails technique) que les autres sons qui sont présents sur l'enregistrement, sauf que, contrairement aux canulars sur vidéo, dont il est aujourd'huis plus simple de truquer en post-traitement (parce que truquer en temps réel devant l'appareil demande plus de ressource et risque de ne pas être aussi convaincant), pour l'audio, c'est tout le contraire! Ça ne demande aucun moyen et aucun effort et c'est même préférable de le faire en direct plutôt qu'après coup, pour s'assurer que le « cadre » (l'environnement sonore, la pièce, etc.) affecte de la même façon tous les sons. Autrement dit, suffit qu'un mec parle à voix très basse pendant l'enregistrement pour qu'il soit à toute fin pratique impossible de relever toute anomalie technique par la suite lors de l'analyse du fichier audio. Idem lorsque le bruit bizarre est en fait produit par un phénomène naturel quelconque (craquements, chaudières, courant d'air, etc.) lors de l'enregistrement. Dans ce cas, analyser le fichier audio ne permet pas de relever aucune anomalie technique autre que celle que l'oreille peut entendre et que nous, nous pouvons juger comme étant bizarre.
Rosedepassage a écrit :Qu'est ce qui peut déformer un son à ce point, la saturation micro ?
Entre autres, oui!

Vous avez terminé l'extrait que vous vouliez nous partager?
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit