sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

Peut-on réellement lire dans les pensées des gens? Qu'en pensez-vous?
ideacogito
Messages : 38
Inscription : 05 déc. 2014, 10:17
Localisation : Bordeaux
Contact :

sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#1

Message par ideacogito » 05 déc. 2014, 11:21

Bonjour,
Depuis 2011 les sciences cognitives ont posé le topique « faut-il tenir compte d'un mind reading ? »
pour cela il faut que le corps soit considérer être un capteur/émetteur tout entier en plus de l'acheminement allant des capteurs sensoriels aux aires corticales.
En 2014 plusieurs pays ont voulu vérifier s'il y a ou non une transmission et réceptivité des percepts psychiques quelque soi la distance.
http://www.plosone.org/article/info%3Ad ... ne.0111332
http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/sc ... thie.shtml
Peut-on considéré qu'il s'agit d'une découverte scientifique publiée ?
https://www.youtube.com/watch?v=4tPB5i-sg20 n'est pas un numéro de cabaret !?!
Si nous doutons, c'est qu'il n'y avait pas eu de publication de découverte scientifique sur la « télépathie » ou plutôt à propos de la synchronicité et interaction intellective de nos vie psychique en plus des habituels percepts sensoriels.

Il ne s'agirait plus d'interpréter des  "hallucinations" mais "une ouverture à une réceptivité de percepts psychiques inter individualité".
Se contenter alors des interactions (sans prière envers autrui comme seul moyen de communication, d’apprentissage, etc.) et garder les modalités de réflexion et de communication basées sur les 5 sens (audiovisuel) les premières années.
L'avenir reste ouvert.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20456
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#2

Message par Jean-Francois » 05 déc. 2014, 12:03

Bonjour ideacogito et bienvenue sur le forum.
En 2014 plusieurs pays ont voulu vérifier s'il y a ou non une transmission et réceptivité des percepts psychiques quelque soi la distance
Ce genre d'études est le fait de chercheurs de différents pays. La technique utilisée par ces chercheurs est d'enregistrer l'activité cérébrale lors de tâches cognitives chez des personnes grâce à des interfaces électroniques, d'envoyer le signal (i.e., les enregistrements) numérisé à d'autres labos, qui utilisent ce signal pour produire une stimulation transcrânienne chez d'autres personnes. (Vous pouvez voir la figure méthodologique sur la page que vous proposez, c'est la 2e à partir de la gauche.)

Il y a effectivement des articles scientifiques publiés sur ce genre d'études de "télépathie assistée par ordinateur". D'ailleurs, le journal PlosOne est un journal scientifique reconnu avec révision par comité de pairs.

Pour le reste de vos propos, c'est plutôt confus amha.

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
Wot
Messages : 655
Inscription : 14 oct. 2014, 17:16

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#3

Message par Wot » 05 déc. 2014, 17:21

ideacogito a écrit : https://www.youtube.com/watch?v=4tPB5i-sg20 n'est pas un numéro de cabaret !?!
Bien sur que si.... Voulez vous que je vous le démontre FORMELLEMENT sans RIEN expliquer de la méthode utiliser pour produire cet effet qui vous a tant impressionné ? Etes vous prêt à cela ?
Et bien oui, la foi soulève des montagnes...

...des montagnes de sottises.

ideacogito
Messages : 38
Inscription : 05 déc. 2014, 10:17
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#4

Message par ideacogito » 12 déc. 2014, 12:32

l ne s'agit pas de télépathie pour communiquer et se coordonner de pensée à pensée dans les modalités d'organisation sociale, y compris dans les modalités d'apprentissage.
Il s'agit seulement de démontrer que les vies psychiques sont en interaction et qu'heureusement l'individualité et l'autonomie existeront toujours.
http://www.youscribe.com/catalogue/tous ... ie-1918108
à suivre.

Avatar de l’utilisateur
Wot
Messages : 655
Inscription : 14 oct. 2014, 17:16

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#5

Message par Wot » 12 déc. 2014, 13:53

ideacogito a écrit :l ne s'agit pas de télépathie pour communiquer et se coordonner de pensée à pensée dans les modalités d'organisation sociale, y compris dans les modalités d'apprentissage.
Il s'agit seulement de démontrer que les vies psychiques sont en interaction et qu'heureusement l'individualité et l'autonomie existeront toujours.
http://www.youscribe.com/catalogue/tous ... ie-1918108
à suivre.
... démontrer en se basant sur un numéro de cabaret ? Z'étes mal barré...

Avant de chipoter sur la couleur fluo ou pastel des rideaux de la fenêtre du 4éme étage de votre maison, feriez bien déjà de vous assurer que vous êtes sur un terrain constructible et de vous pencher avant tout sur les fondations...
Et bien oui, la foi soulève des montagnes...

...des montagnes de sottises.

ideacogito
Messages : 38
Inscription : 05 déc. 2014, 10:17
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#6

Message par ideacogito » 13 déc. 2014, 04:11

Bonjour,
je demande un droit de reformulation en ne considère pas comme définitif des essais de formulation sur tout sujet et ce sujet. Être confus sur ce sujet est inévitable et si vous pouviez rassembler toutes les formulations sur ce sujet cela ferait une belle synthèse.

Je considère, depuis mon adolescence, l'idée d'avoir un regard sur la vie psychique d'autrui comme une indiscrétion que j'assimilais à regarder sans être vu. Ma démarche n'est pas d'utiliser cette capacité non plus que de faire la chasse à des usages à l'insu sans l'intention d'être décelé.

En 1972 mon frère m'a dit, ce que je ne compris pas sur le moment, « Il n'y à pas d'axone et de dendrite reliant les fonctions psychiques d'un individu à un autre, il ne peut y avoir de transmission de pensée, l'on ne peut connaître de la pensée d'autrui que ce qui est dit et écrit. »

En 1985 cette formulation refit surface et induisit les premières ébauches de mon document "T.R.I.P, garantie morale".

En 2011 l'éventualité d'une réceptivité et transmission psychique est posé en sciences cognitives.
En même temps l'Inde révéle aux pays occidentaux le principe de "synchronicité" des percepts psychique inter-individualité.

En 2014 le site http://fr.wikipedia.org/wiki/PLOS_ONE " http://www.plosone.org/article/info%3Ad ... ne.0105225 ) mentionne une expérience visant à vérifier s'il y a une interaction, transmission et réceptivité psychique des percepts psychiques en plus des percepts sensoriels.

"En d'autres termes, cette expérience démontre qu'il est possible de transmettre une pensée ou une image mentale simple à une autre personne, sans jamais avoir recourir à un quelconque système sensoriel (donc sans parler, sans faire de gestes, sans utiliser le toucher). Pour le dire autrement, il est possible de communiquer directement de cerveau à cerveau, sans jamais avoir à transmettre d'informations sensorielles. Ce qui correspond effectivement à la stricte définition de la télépathie. Et ce sans pour autant, on le comprend bien, faire appel à une quelconque dimension mystérieuse ou surnaturelle."
Les expressions Francophones tel que "rassembler vos esprits" ou "aller vers de nouveaux cieux", etc., ne serait pas sans lien.
peut-on aborder ce sujet avec Skype !?! ideacogito - luc-chausse@hotmail.fr

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18662
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

La télépathie et la lévitation assistées

#7

Message par Denis » 13 déc. 2014, 05:00


Salut Ideacogito,

Ta référence ne mène pas où elle devrait mener, c'est-à-dire, à la citation que tu présentes dans ton message. Celle-ci convient mieux.

Parler de télépathie est abusif. Mieux vaut parler de "télépathie assistée par ordinateur".

De la même façon, il serait abusif de parler de "lévitation" dans le cas d'un voyage en avion. Au mieux on pourrait admettre qu'il s'agit de "lévitation assistée par la technologie".

Dirais-tu que ceux qui vont de Montréal à Paris en avion démontrent que la lévitation est une réalité? Moi pas.

Pareil pour la télévision. Est-ce qu'elle démontre que la vision à distance (paranormale) est une réalité?

Même pattern dans les trois cas.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20456
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: La télépathie et la lévitation assistées

#8

Message par Jean-Francois » 13 déc. 2014, 09:03

ideacogito a écrit :Je considère, depuis mon adolescence, l'idée d'avoir un regard sur la vie psychique d'autrui comme une indiscrétion que j'assimilais à regarder sans être vu. Ma démarche n'est pas d'utiliser cette capacité non plus que de faire la chasse à des usages à l'insu sans l'intention d'être décelé
Pensez-vous pouvoir lire les pensées d'autrui? Si non, rassurez-vous sur un point: les techniques comme celles employées dans l'article de PlosOne demandent l'entière coopération des sujets. En plus de ne pas être très discrètes, évidemment.
En même temps l'Inde révéle aux pays occidentaux le principe de "synchronicité" des percepts psychique inter-individualité
Est-ce que vous pourriez reformuler, svp? Je comprends les mots pris individuellement mais absolument rien de ce que la phrase pourrait vouloir dire.

-------------
Denis a écrit :Ta référence ne mène pas où elle devrait mener, c'est-à-dire, à la citation que tu présentes dans ton message. Celle-ci convient mieux
Pas sûr qu'il se soit trompé. Pour être aussi confus sur une question qui le turlupine depuis 40 ans, il faut qu'il ait des dispositions.

Ajout: As-tu lu son manifeste? Ça donne envie de militer pour d'autres grandes causes essentielles... contre le fait qu'aucune loi n'interdit nommément aux licornes d'uriner sur la pelouse des particuliers, par exemple, ou aux petites fées invisibles de voler les clés.

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
Wot
Messages : 655
Inscription : 14 oct. 2014, 17:16

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#9

Message par Wot » 13 déc. 2014, 09:55

Denis a écrit :Ta référence[/url] ne mène pas où elle devrait mener
J'ai été troublé aussi, mais en fait, si.

Quand il nous dit :
... DEUX liens sont accolés, celui-ci : http://fr.wikipedia.org/wiki/PLOS_ONE et, directement après, celui-là : http://www.plosone.org/article/info%3Ad ... ne.0105225

Cela ne saute pas aux yeux à la premiére lecture, c'est le moins que l'on puisse dire...

-----------------------------------

Je reviens sur le tout premier message :
ideacogito a écrit : https://www.youtube.com/watch?v=4tPB5i-sg20 n'est pas un numéro de cabaret !?!
Je repose ma question, pour laquelle je n'ai pas eu de réponse :

ideacogito, pensez-vous VRAIMENT que ce que vous nous présentez dans le lien, n'est PAS un numéro de cabaret ? En d'autres termes, considérez-vous que nous sommes là en présence d'une démonstration probante de télépathie réelle ?
Et bien oui, la foi soulève des montagnes...

...des montagnes de sottises.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18662
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Prends-en soin

#10

Message par Denis » 13 déc. 2014, 11:03


Salut Wot,

Tu dis :
... DEUX liens sont accolés, celui-ci : http://fr.wikipedia.org/wiki/PLOS_ONE et, directement après, celui-là : http://www.plosone.org/article/info%3Ad ... ne.0105225

Cela ne saute pas aux yeux à la premiére lecture, c'est le moins que l'on puisse dire...
Merci pour l'explication.

Ton sens de l'observation m'épate. Prends-en soin, c'est précieux.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

ideacogito
Messages : 38
Inscription : 05 déc. 2014, 10:17
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#11

Message par ideacogito » 13 déc. 2014, 13:12

Bonjour à vous tous !
Ma 3e oreille c'est ouverte dès que l'hypothèse c'est formée, mettant en évidence des phrases qui allait être dites avant d'être dites ou un mode impératif de dirigisme induisant parfois une impulsivité.
Je ne veux pas être télépathe, bien sûr.

Je me suis posé la question : s'il existe une interaction due à une réceptivité et transmission elle doit se faire à la vitesse de la lumière.
Puisque aucune découverte scientifique ne mention cette capacité, que nos formations ne la mentionnent pas alors pour nous cette capacité n'existe pas, même s'y elle existe.
L'on pourrait dire que nous sommes où étions inhibé car nous sommes des sensoriels pour les modalités de communication.
Pour nous les [S.R] si cette capacité existe nous en serions influencé sans nous en apercevoir.
:)
Pour compenser le risque de ne penser qu'à cela je me suis intéressé aux sciences cognitives en cogniticien avec l’avantage d'avoir conservé dans mon isolement mes structures Bayésiennes.

Avatar de l’utilisateur
Wot
Messages : 655
Inscription : 14 oct. 2014, 17:16

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#12

Message par Wot » 13 déc. 2014, 13:48

ideacogito a écrit : Je me suis posé la question 
Et moi, ça fais déjà deux fois que je vous en pose une, que vous ignorez superbement.

Je vais donc essayer une troisième fois :

ideacogito, pensez-vous VRAIMENT que ce que vous nous présentez dans le lien, n'est PAS un numéro de cabaret ? En d'autres termes, considérez-vous que nous sommes là en présence d'une démonstration probante de télépathie réelle ?

P.S. : Je dois vous dire, ideacogito, que je pense (pour l'avoir souvent constater) que quand un interlocuteur commence à ignorer les questions, quand il est parti pour pour considérer qu'un forum a pour fonction d'être un blog personnel, et qu'en sus il démarre en discutaillant de la couleur des rideaux du 4éme étage avant même d'avoir sondé le sol pour les fondations de la maison qu'il propose... et bien, je dois vous dire, ideacogito, que, d'une part la crédibilité de l'auteur est déjà largement entamée, et que, par expérience, à plus ou moins long terme, on aboutit sur ces bases à quelque chose d'au mieux stérile, d'au pire inepte (en fonction de l’entêtement de l'auteur à refuser la réalité, la logique, les faits et les biais cognitifs dûs à une volonté d'autopersuasion féroce) et de toute façon totalement branlant de toute part ...
Mais après tout, vous n'en êtes qu'à votre 4éme message, c'est bien volontiers que je vous fais confiance pour redresser dés à présent la barre pour pouvoir repartir sur des bases saines et me donner tort dans un avenir proche)
Et bien oui, la foi soulève des montagnes...

...des montagnes de sottises.

ideacogito
Messages : 38
Inscription : 05 déc. 2014, 10:17
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#13

Message par ideacogito » 13 déc. 2014, 16:00

Je ne peux ni l'infirmer ni l’affirmer je ne peux que gérer le tangible du non tangible sur ce sujet.
Je n'aurais pas dû faire un lien avec ce TED x qui a une apparence de cabaret, considérons que je n'ai pas mentionner ce lien URL ?
Ma réponse est-elle satisfaisante ?

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#14

Message par Pepejul » 13 déc. 2014, 16:13

On ne vous demande pas d'affirmer ce que c'est mais de dire ce que vous en pensez, vous.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Chanur
Messages : 1443
Inscription : 14 déc. 2013, 05:58

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#15

Message par Chanur » 13 déc. 2014, 16:16

ideacogito a écrit :Ma 3e oreille c'est ouverte dès que l'hypothèse c'est formée, mettant en évidence des phrases qui allait être dites avant d'être dites ou un mode impératif de dirigisme induisant parfois une impulsivité.
Je suis le seul à trouver que c'est une façon curieuse de dire les choses ? :fume:
Le fait que je sache que quelque chose est vrai n'est pas une preuve. :chat:

ideacogito
Messages : 38
Inscription : 05 déc. 2014, 10:17
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#16

Message par ideacogito » 13 déc. 2014, 16:38

Bonjour Pepejul.
"On ne vous demande pas d'affirmer ce que c'est mais de dire ce que vous en pensez, vous."
Ce que j'en pense :
Ce serait des interactions des intellections parallèlement aux interactions de discutions sensoriels.
L'on devrait tenir compte d'interaction non consciente influant sur nos inspirations intellectives individuels.
Je faisais référence aux sciences cognitives et leurs progrès.
Il s'agissait d'un document 50 minutes YouTube ayant ce titre "doit-on tenir compte d'un mind reading".
Il s'agit de raisonner de façon neutre sans être pour ou contre que je veux essayer avec tous le groupe des sceptiques du Quebec.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20456
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#17

Message par Jean-Francois » 13 déc. 2014, 16:42

ideacogito a écrit :Ce serait des interactions des intellections parallèlement aux interactions de discutions sensoriels
En français ça veut dire quoi?

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

ideacogito
Messages : 38
Inscription : 05 déc. 2014, 10:17
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#18

Message par ideacogito » 13 déc. 2014, 17:40

"Ce serait des interactions des intellections parallèlement aux interactions de discutions sensoriels"
Je vous propose d'affiner ce topic de formulation en formulation.
Relisez moi et aidé moi, posons ensemble cette hypothèse point par point.
Ce n'est pas le seul sujet de mes cogitations soyez rassuré de ma santé mentale.
Les termes métacognition, intellection, idéation me ont devenu habituelle, j'en ai besoin pour construire de nouveaux raisonnements mais je me demande si ces termes sont suffisamment contemporains ?
à vous :a1:

Avatar de l’utilisateur
Wot
Messages : 655
Inscription : 14 oct. 2014, 17:16

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#19

Message par Wot » 13 déc. 2014, 17:45

ideacogito a écrit : Ma réponse est-elle satisfaisante ?
Non.

Absolument pas.

Je la ressens comme une fuite aisée, un détournement de sujet, une pirouette et une manipulation de l'ordre du fallacieux.

C'est l'impression FORTE que donne votre discours, et dans le fond, et dans la forme.

Bien des personnages sont intervenu sur ce forum avec la même "méthodologie", sur les sujets les plus divers. Aucun n'a réussi, SUR CES BASES, a démontré quoi que ce soit et à avancer ne serai-ce que d'un millimètre, et n'a rien apporté à la connaissance, à l'humanité, malgré leurs promesses fabuleuses. Jamais.


C'est mon avis actuel en ce qui vous concerne, et votre démarche actuelle en matière de réponse semble de plus en plus conforter mon opinion.

Opinion qu'en bon sceptique non scientifique (j'entend par là : affreusement inculte au plan des différents domaines scientifiques, mai sen AYANT CONSCIENCE et sans prétention aucune à ce niveau), je serai prêt à remettre en cause, si on ne tente pas d'abuser un vieux briscard de l'illusion comme moi (là, , j'ai VRAIMENT mes compétences... qui m'ont permis de "roublardiser", dans ma carriére, des gens bien plus intelligent que moi, tel des assistants de Prix Nobel...) avec des "amusettes" rhétoriques telles que celles dont vous venez de faire montre.


Vous semblez vouloir vous inscrire dans une démarche scientifique et rigoureuse.

Le fallacieux, la basse rhétorique, n'y a pas sa place.

Dans ce cas, POURQUOI poster comme une démonstration de votre assertion relative à la télépathie, quelque chose dont vous êtes incapable de déterminer la valeur scientifique, la validité démonstrative ?

Afin que nous comprenions tous quelle est votre position sur l'existence et la réalité de la télépathie, au delà des mesures qu'il faudrait prendre et des réflexions éthiques que son existence impliquerait, (car nous sommes sur un forum, PAS un blog), auriez-vous un lien qui est pour vous probant et démonstratif de l'existence de la chose (qu'elle soit : A. extrêmement précise : mots, nombres, dessins, etc.) ou B. approximativement "diffuse"* : sentiments, émotions, impressions, etc.) ?

Je vous le répète : avant de se pencher sur le "problème" de l'intrusion chaque 25 décembre d'un individu bedonnant (ou non) habillé en rouge (ou vert) alors même que cette violation du domaine privé par un inconnu pose question... il convient simplement de se poser la question de l'existence réelle de ce personnage et des faits relatés.

Il semblerai que VOUS, d’après ce que j'ai compris de vos messages, choisissiez "très sérieusement" d'examiner ce "cas" d'intrusion dans un propriété privée à l'aune de Code Civil et de divers textes se penchant sur la philosophie, la validité, le questionnement que posent les Lois...

... en posant comme postulat "évident" que le gros bedonnant à barbe existe, que c'est un fait acquis, et qu'on n'en parle plus...

.. ben si, les sceptique sont chiant, désolé pour votre déception : on en parle, on ne se fait pas avoir par ce genre d'entourloupe... comme on ne se fait pas avoir par un numéro de cabaret.


* : Dans ce cas là, vous avez une copine sur le forum : Mireille.
Et bien oui, la foi soulève des montagnes...

...des montagnes de sottises.

ideacogito
Messages : 38
Inscription : 05 déc. 2014, 10:17
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#20

Message par ideacogito » 13 déc. 2014, 18:06

Je me sais sans malice et je n'aime pas faire semblant, mais j'ai acquis plus de discernement.
Mes capacités de raisonnement sont en développement et faire des progrès est une nécessité que j'ai bien compris.
Je ne suis pas déçu car le topique n'est pas éteint.
Je cherche donc un blog ou l'on peut aborder tous les angles ; facettes de tout sujet.

23 h 05 Bordeaux
Luc 1957

ideacogito
Messages : 38
Inscription : 05 déc. 2014, 10:17
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#21

Message par ideacogito » 13 déc. 2014, 18:14

* : Dans ce cas là, vous avez une copine sur le forum : Mireille.

j'attendrais Mireille mais j'aimerais aussi des amis.

Avatar de l’utilisateur
Wot
Messages : 655
Inscription : 14 oct. 2014, 17:16

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#22

Message par Wot » 13 déc. 2014, 18:22

ideacogito a écrit :j'aimerais aussi des amis.
Quelle définition donnez vous au terme "ami" ?
Et bien oui, la foi soulève des montagnes...

...des montagnes de sottises.

ideacogito
Messages : 38
Inscription : 05 déc. 2014, 10:17
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#23

Message par ideacogito » 13 déc. 2014, 18:45

L'amitié est synonyme de fraternité.
http://www.cnrtl.fr/synonymie/fraternit%C3%A9
Je pense surtout à l'article 1/ de la charte universelle, dans un état d'esprit de fraternité, je connais ma nature et je n'en ai pas honte ni ne me sent ridicule. Que dirait Mireille ?
Quel que soit nos différences, d'âge, de connaissance, d'apparence, de difficulté handicapante, etc., l'entraide et la bienveillance désintéressé forme ce que je nomme l'amitié.
En aparté il faudrait faire une évaluation de mes capacités cognitives et m'autoriser à des reformulations et tenir compte de mon auto-analyse.

Avatar de l’utilisateur
Wot
Messages : 655
Inscription : 14 oct. 2014, 17:16

Re: sujet : Doit-on tenir compte d'un mind reading ?

#24

Message par Wot » 13 déc. 2014, 19:13

ideacogito a écrit :tenir compte de mon auto-analyse.
Cette "auto-analyse" implique-t-elle qu'aprés avoir posté un numéro de cabaret très mal exécuté en lui donnant naïvement sur un forum sceptique les "vertus" probantes de la télépathie, vous reconnaissiez dorénavant vous être trompé et vous être fait avoir par un "simple" (notez les guillemets mis en gras) numéro d'illusion ?
Et bien oui, la foi soulève des montagnes...

...des montagnes de sottises.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18662
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Le style "Sokal"

#25

Message par Denis » 13 déc. 2014, 20:17


Salut JF,

Tu dis :
ideacogito a écrit :Ce serait des interactions des intellections parallèlement aux interactions de discutions sensoriels
En français ça veut dire quoi?
Le style postmoderne (?) d'ideacogito me fait furieusement penser au célèbre canular d'Alan Sokal. (autre référence)

Il veut peut-être nous faire une farce.

Le contraire serait bien désolant.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit