Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Peut-on réellement lire dans les pensées des gens? Qu'en pensez-vous?
viddal26
Messages : 1278
Inscription : 23 févr. 2006, 18:02

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar viddal26 » 28 mai 2009, 12:29

Vilib a écrit :Viddal26 a écrit :
Il ne reste qu'à mesurer ces fameuses capacités du cerveau humain à la télépathie par exemple et ensuite on pourrait essayer de comprendre ce qui se passe...ou ne se passe pas.

Pour ce faire, il faudrait un élément mesurable (comme les phéromones dans l'exemple de Poulpeman) qui puisse être explicatif. Sans cet élément mesurable on ne peut scientifiquement parler de phénomène.

Vilib


L'élément mesurable serait les informations pensées transmises d'une personne à une autre. Les phéromones on verra après s'il y a besoin de les chercher non?

Vilib
Messages : 135
Inscription : 20 août 2007, 20:31

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar Vilib » 28 mai 2009, 16:20

Poulpeman a écrit :
Evidemment que ma position est tranchée

A ce jour, au regard de la science, il est tout a fait cohérent d'avoir un avis tranché sur le sujet.
Cela dit, rien ne prouve que notre connaissance de notre cerveau et de ses capacités ne soit pas infime a coté de celles que nous pourrions avoir dans 50 ou 100 ans. Auquel cas pourquoi ne pas emettre l'hypothèse que notre cerveau puisse emettre une energie particulière (dont nous n'aurions pas encore la connaissance) lorsque nous avons une pensée concrète avec la volonté de transmettre cette pensée et que cette meme energie puisse etre alors perçue par une tiers personne ?

Vilib

Avatar de l’utilisateur
embtw
Messages : 3939
Inscription : 19 juin 2008, 09:51
Localisation : Somewhere someone in summertime

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar embtw » 28 mai 2009, 17:12

Vilib a écrit :Poulpeman a écrit :
Evidemment que ma position est tranchée

A ce jour, au regard de la science, il est tout a fait cohérent d'avoir un avis tranché sur le sujet.
Cela dit, rien ne prouve que notre connaissance de notre cerveau et de ses capacités ne soit pas infime a coté de celles que nous pourrions avoir dans 50 ou 100 ans. Auquel cas pourquoi ne pas emettre l'hypothèse que notre cerveau puisse emettre une energie particulière (dont nous n'aurions pas encore la connaissance) lorsque nous avons une pensée concrète avec la volonté de transmettre cette pensée et que cette meme energie puisse etre alors perçue par une tiers personne ?

Vilib


Pourquoi ? Parce que cela a autant de sens que de penser que nous pourrons nous déplacer par téléportation entre les cités construites par l'homme dans le système solaire d'ici 100 ans. Ni plus, ni moins !

Bref, ça n'a aucun sens, il n'est point ici question de spéculation, de science-fiction ou de rèveries mais d'hypothèses vérifiables par l'expérience*, les calculs et les faits. Les protocoles concernant la télépathie sont relativement connus, et aucun ne marche, étrange, non. Mais peut-être que l'homme dans 20 000 ans mesurera 50 mètres de haut et sera capable de péter si fort que cela régulera les courants atmosphériques, hein qui sait ( Quoi, mon hypothèse n'est pas pareil que la votre, tiens donc et pourquoi cela :mrgreen: )

* expérience au sens "sur la paillasse"
Loi de mauricemaltais : Quand on vient de prendre x minutes pour lire un texte de mauricemaltais, on vient de perdre x minutes.
Théorie d'affabulation gattienne : Pour ce qui concerne les DAHUS la physique exotique prévoi la matérialisation de particules imaginaires

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3317
Inscription : 11 juin 2007, 03:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar Poulpeman » 29 mai 2009, 04:34

Vilib a écrit :Cela dit, rien ne prouve que notre connaissance de notre cerveau et de ses capacités ne soit pas infime a coté de celles que nous pourrions avoir dans 50 ou 100 ans. Auquel cas pourquoi ne pas emettre l'hypothèse que notre cerveau puisse emettre une energie particulière (dont nous n'aurions pas encore la connaissance) lorsque nous avons une pensée concrète avec la volonté de transmettre cette pensée et que cette meme energie puisse etre alors perçue par une tiers personne ?

Oui, et on peut aussi émettre l'hypothèse que notre cerveau peut matérialiser des lutins à partir du vide quantique.
Quitte à spéculer sur quelque chose qui n'a jamais été observé, autant y aller à fond :mrgreen:

Tu tournes un peu en rond au niveau des arguments...

Et dans 50 ou 100 ans, l'homme n'aura pas pu évoluer au point de voir apparaître de nouvelles capacités cérébrales. Ou alors faut revoir la théorie de l'évolution en profondeur.

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Vilib
Messages : 135
Inscription : 20 août 2007, 20:31

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar Vilib » 29 mai 2009, 05:59

Viddal26 a écrit :
L'élément mesurable serait les informations pensées transmises d'une personne à une autre

Il semblerait que se ne soit pas si facile puisque malgré qu'il suffise d'un protocole simple et peu couteux, le mystère reste entier.

Vilib

Vilib
Messages : 135
Inscription : 20 août 2007, 20:31

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar Vilib » 29 mai 2009, 06:27

Poulpeman a écrit :
Tu tournes un peu en rond au niveau des arguments...

Très bonne remarque !
Le temps me manque, malheureusement, pour l'instant mais je l'espère à très bientôt.

Vilib

Damien26
Messages : 951
Inscription : 17 déc. 2007, 08:00

Re: Faudrait organiser des sondages

Messagepar Damien26 » 29 mai 2009, 07:14

Hallucigenia a écrit :Saluit Poulpy,

Poulpeman a écrit :99% des personnes qui passent sur le forum sont des zozos.

Pas d'accord. Du tout.

Sur les membres (réguliers) du forum, je dirais plutôt 70% zézé et 30% zozo, à la louche.
Si je devais répondre à cette question (et bien me faire comprendre) je serais un peu embêté. Je vois plus le concept zézé/zozo comme un continuum que comme un indice booléen. Je trouve qu'il y a des intervenants profondément zozos, d'autres juste un peu, que des zézés dérapent dans le monde zozo à l'occasion, etc...
Si on applique la même politique de désignation que la couleur de peau "noire" aux zozos, alors je suis d'accord avec le 99% de zozo (et peut-être même que je ferais partie de cette grosse majorité, je sais pas à cause de quoi encore, mais je ne désespère pas de me découvrir un coté zozo un jour :)).

Du coup la frontière entre les zozos et les zézés que j'utilise est assez floue et ne serait pas forcément partagée par tous...
Petit jeu : selon vous richard est-il zozo ou zézé?
(je prédis que les réponses seront pas mal partagées, moi je le "range" dans la catégorie des "plus zézé que les zozos et plus zozo que les zézés" :| )

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20296
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar Jean-Francois » 29 mai 2009, 07:40

Vilib a écrit :Cela dit, rien ne prouve que notre connaissance de notre cerveau et de ses capacités ne soit pas infime a coté de celles que nous pourrions avoir dans 50 ou 100 ans


Vous illustrez encore ce que je veux dire par "allers-retours du trivial à l'absurde". Plus schématiquement:
vous dites généralement des trivialités du genre "la science n'a pas tout découvert", "il reste des capacités du cerveau à découvrir"*, puis vous sautez à l'absurde "la télépathie est possible". Et pour défendre que la télépathie est possible, vous retournez à vos trivialités en un raisonnement circulaire (mâtiné d'argument par l'ignorance). Mais, entre les deux, il n'y a rien: aucun fait, aucun argument, juste des sous-entendus non-rationnels. Ce que vous ne niez pas vraiment puisque vous admettez que rien n'indique la réalité de la télépathie. L'absurdité tient, partiellement, en la manière dont vous proposez des hypothèses que vous êtes incapable de soutenir (quand vous n'avouez pas vous-même que tout indique qu'elles sont fausses) et qui sont de toute évidences fausses (actuellement); un autre part est que vous défendez l'existence de quelque chose dont rien n'ndique l'existence. En fait, sans votre manière de défendre la télépathie, vous inversez les choses: vous dites qu'il sera éventuellement possible de donner des explications, donc on devrait considérer le phénomène comme avéré.

Pour faire comme vous, on pourrait dire "la lévitation est possible" et défendre cette affirmation en disant "nous ne connaissons pas tout de la physique, il reste des choses à découvrir"... avec le sous-entendu: "rien ne prouve que notre connaissance de la physique ne nous rendra pas capable de nous élever en générant notre propre anti-gravité": comme si découvrir des choses allait rendre, magiquement, l'humain capable de flotter de lui-même dans les airs**.

Et parce que vous les aimez bien, vous aussi: on pourrait dire aussi "les petites fées sont possibles" en défendant "il reste des choses à découvrir en biologie" :lol:

Jean-François

* Ce qui dépend beaucoup de ce que vous entendez par "capacités"; parce qu'à mon avis ce sont moins les capacités générales du cerveau qu'il reste à découvrir que le fonctionnement détaillé de son activité qui permet les capacités connues. Il y a une ambiguité dans votre formulation (c.f., 9e leçon de "L'imposture scientifique en 10 leçons"l: "des pièges du langages, tu abuseras"). C'est un peu comme si vous disiez qu'il y a des régions du cerveau qu'on ne connait pas: c'est vrai si on pense la phrase dans le sens "dont on ne connait pas bien le fonctionnement", mais c'est parfaitement faux si cette phrase laisse supposer qu'il y a une région anatomique ou cytoarchitectonique du cerveau cachée, qu'on pourrait ne pas connaître.
** Je ne parle pas de "prothèses" technologiques.
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Vilib
Messages : 135
Inscription : 20 août 2007, 20:31

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar Vilib » 02 juin 2009, 11:28

Bonjour à tous,

D'un point de vue historique, mes hypothèses n'ont rien de farfelues et je suis loin d'être la première a envisager que le cerveau puisse émettre des énergies mal connues.
Si au départ le tout n'est qu'un, il est évident qu'il faut faire preuve de discernement pour arriver à une compréhension de la réalité et c'est ce que fait la science avec les disciplines et les clivages entre les disciplines qui mènent à la confrontation des idées.
Einstein, parmi tant d'autres, s'est aussi intéressé à la télépathie et pourtant on aurai pas l'idée de le taxer de zozo.
Grossièrement, on distingue le monde physique du monde psychique (la réalité matérielle de la perception de la réalité).
Historiquement le glissement se fait d'un ancrage du tout physique vers le tout psychique.
C'est avec cet état d'esprit que je considère les choses, d'où ce recul permanent que j'exprime en revenant à des généralités.
Mais ceci n'est que mon point de vue, que je n'impose à personne (soit dit en passant).
Mais on s'éloigne du sujet... Cela dit, il est vrai que j'avais déjà écris que si j'avais ouvert une discussion sur ce forum elle aurait concerné la définition de la science.

Pour ce qui concerne la télépathie mon point de vue se rapproche assez de celui de l'auteur de ce texte (petit rappel historique) http://gerp.free.fr/PA7_HistoireSciences.htm.
(Il est inutile de reprendre des phrases de l'auteur pour me les attribuer, c'est l'idée générale que je relate).

Vilib

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar BeetleJuice » 02 juin 2009, 11:53

http://gerp.free.fr/PA7_HistoireSciences.htm.


Bof, beaucoup de blabla pour essayer maladroitement et à tord de:

-justifier scientifiquement le fait qu'à coté d'un sceptique il ne se passe rien. L'article appel ça élément psychologie, d'autres ont appelé ça ondes négatives, le fait est qu'au final, quand il ne se passe rien, il ne se passe rien, sceptique ou pas. Même en considérant que les croyances influe, on ne peut pas influencer une absence de résultat, ce qui est le cas de l'immense majorité des tests pratiqués sur les phénomènes paranormauxx.
Bref, beaucoup de babillage scientifique pour donner continuer de rêver.

-lier le parapsy et la physique quantique en essayant de lié n'importe quelle particule pas trop connu avec un quelconque phénomène parapsy. Le tout est maladroit et relativement risible pour qui connait un minimum les propriétés connu des particules proposés.

En fait, ce que l'on peut tirer de cette article, d'un point de vue historique, c'est que la parascience à sans arrêt exploiter les phénomènes inconnus pour justifier scientifiquement (mais de façon fallacieuse) des choses qu'elles considéraient extraordinaires mais qui n'étaient, soi pas du tout du à une action humaine, soit des fraudes.
Ca a d'abord été la gravitation qui a servi à justifier l'astrologie, puis le magnétisme, qui a justifié les pouvoirs psy, maintenant la mécanique quantique qui justifie tout et n'importe quoi.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

skeptixmtl
Messages : 58
Inscription : 25 mai 2009, 12:34
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar skeptixmtl » 02 juin 2009, 12:07

Vilib a écrit :Je suppose qu'avant la compréhension de ce que sont les phéromones, quelqu'un émettant l'hypothèse d'une synchronisation des cycles menstruels sans pouvoir l'expliquer serait passé pour un zozo alors qu'aujourd'hui il n'y a plus de mystère.
Pourquoi n'en serait-il pas de même pour le fonctionnement du cerveau ?

Vilib



Tout à fait d'accord avec ca, quoique ca ne veut pas dire qu'il faut rajouter l'explication paranormale à ca.

Le problème des zézés (ok de certains zézés) est qu'ils manquent l'humilité pour apprécier qu'ils ne connaissent pas tout et qu'il y a des domaines que PEUT-ÊTRE il reste des choses SCIENTIFIQUES à découvrir. Incluant tout ce qui a rapport au cerveau et à la conscience.

En fait, en créant les zozos, les zézés se sont peinturés dans le coin du mur. Leur définition très rigide du zézéisme les empêche maintenant de déroger à ca en aucun moment. Un manque de flexibilité qui finira par les discréditer à long terme. Oui ils sont 20% aujourd'hui, 15% demain et 10% après demain.

Manque de flexibilité, sectaire, dogmatique. C'est triste. Mais ils sont responsables de leur propre malheur, ils ont tous les outils pour adopter une position moins rigide et plus nuancée, ils ne le font pas.
"la vie est trop courte pour être petite" - Napoléon

skeptixmtl
Messages : 58
Inscription : 25 mai 2009, 12:34
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar skeptixmtl » 02 juin 2009, 12:23

Vilib a écrit :Poulpeman a écrit :
Tu tournes un peu en rond au niveau des arguments...

Très bonne remarque !
Le temps me manque, malheureusement, pour l'instant mais je l'espère à très bientôt.

Vilib



Tu perds ton temps avec eux, ils ont un petit manuel du zézé pour répondre à un zozo identifié, et à part leur fétiche sur les fées (surement une analogie sexuelle quelque part, oh je ris à peine) leur autre argument est tu tournes en rond.

Ils adoptent la philosophie du sceptique qui ne spécule sur rien en aucun cas. Ce sont juste des debunkers comme on dit dans le jargon, ils ne s'attardent qu'à démolir les prétentions des autres (ce qui est louable, il faut bien que quelqu'un fasse la sale besogne) mais leur intérêt s'arrête là. Et c'est un peu mince comme intérêt dans la vie. Heureusement qu'il y a des chercheurs dans le monde qui découvrent des choses. Si c'était juste de eux, la civilisation s'arrêterait là. Mais comme je dis, ca prend du monde pour faire la sale besogne des sceptiques qui est de démolir les prétentions extraordinaires des zozos sans preuves. Ce sont de bons ouvriers quoi. On ne leur demande pas de penser.

Moi je ne lis plus leur réplique car ils ne sont même pas droles, ils sont insultants, hargneux, et uni-dimensionnels dans leur propos. Il y a des discussions philosophiques très intéressantes sur d'autres fils de discussion et c'est beaucoup plus intéressant de lire ca que de les voir refuser les zozos à la porte.
"la vie est trop courte pour être petite" - Napoléon

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar BeetleJuice » 02 juin 2009, 12:31

skeptixmtl a écrit :Le problème des zézés (ok de certains zézés) est qu'ils manquent l'humilité pour apprécier qu'ils ne connaissent pas tout et qu'il y a des domaines que PEUT-ÊTRE il reste des choses SCIENTIFIQUES à découvrir. Incluant tout ce qui a rapport au cerveau et à la conscience.


Le fait qu'il reste encore des milliards de milliards de choses à découvrir dans l'univers n'est pas pour autant une raison pour spéculer dans le vide comme le font justement les zozos. Aucun sceptiques n'a la prétention de dire que le monde est fini, mais aucun d'entre eux ne va non plus spéculer sur d'éventuelles capacités inconnues du cerveau alors que rien n'indique qu'elles puissent exister.
Ce n'est pas tant faire preuve de fermeture d'esprits que de rigueur. Après tout, je peux très bien spéculer sur l'existence de forme de vie capable de vivre dans le vide spatial, le fait est que je n'ai pas le moindre début de fait qui me permettent de le penser. Dès lors, à quoi bon spéculer sur l'inexistant?

Wooden Ali dans un autre fil à très bien définit la différence entre l'approche zozo et l'approche sceptique, qui n'est pas tant un problème de sujet qu'un problème de méthode.

En gros, il disait à peu près ça:

-Un sceptique est celui qui spécule à partir de faits connu dont l'explication est inconnue, puis, quand c'est possible, en tire des prédictions au sein du modèle d'explication supposant la découverte de nouveau fait qui viendront s'attacher au modèle. C'est dans cette recherche d'élément prédit que se trouve la plupart des découvertes de phénomènes inconnues, ainsi que dans le hasard des recherches.
-Un zozo, lu, va postuler l'existence d'une chose qui lui plait, puis spéculer sur sa nature sans aller plus loin ni se poser la question de savoir si le postulat de départ avait des raisons d'être.

C'est exactement le cas avec la télépathie. Pour parler d'une possibilité de télépathie, il faut partir du postulat que le cerveau peu agir au delà du corps et du visible. Or, rien ne permet de penser cela, aucun fait connus sur le cerveau ne permettent de supposer qu'il en est capable. Dès lors, faire des analyses sur des choses incomprises en parlant de télépathie est biaisé d'avance, puisque chacune de ses analyses se base sur un postulat dont rien ne permet de penser qu'il est vrai, hormis la supposition (croyance) que c'est possible parce que l'on ne sait pas tout.

Heureusement que la science n'avance pas ainsi, sinon elle perdrait beaucoup de temps à faire des recherches idiotes, comme rechercher des lutins du Père Noël ou calculer la vitesse possible des fées (non, spéculer sur la télépathie n'est pas plus rationnel, étant donné que ni les fées, ni l'action du cerveau en dehors du matériel n'ont d'assise factuelle.)

En fait, spéculer sur la télépathie est même plus idiot que de spéculer sur la vitesse des fées, puisque le calcul de la vitesse des fées se base sur un postulat indémontrable de leur existence alors que la spéculation sur la télépathie se base sur le postulat démontrable (et pour le moment réfuté) que le cerveau peut en faire.
Dès lors que c'est pour le moment réfuter, il ne sert à rien de spéculer.

En bref, les parapsys feraient mieux de faire de la neurologie pour aider l'avancement de la compréhension du fonctionnement du cerveaux plutôt que de spéculer dans le vide à partir de l'idée qu'il y a des fonctions cachées que la neurologie doit découvrir.
Mais ils sont responsables de leur propre malheur, ils ont tous les outils pour adopter une position moins rigide et plus nuancée, ils ne le font pas.


Moins rigide ça veut dire moins rigoureux et moins rigoureux c'est une possibilité en plus de faire des erreurs et de se laisser abuser par une idée séduisante mais indémontrable ou erronée. Heureusement que la science est rigide et que le scepticisme l'est aussi.
Quand au malheur, c'est très relatif, pour ma part, je suis plutôt heureux et ça à l'air d'être le cas de la plupart ici. Si par malheur vous entendez de vous avoir contre les sceptiques, c'est un malheur vraiment très très petit.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

viddal26
Messages : 1278
Inscription : 23 févr. 2006, 18:02

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar viddal26 » 02 juin 2009, 12:34

Vilib a écrit :Viddal26 a écrit :
L'élément mesurable serait les informations pensées transmises d'une personne à une autre

Il semblerait que se ne soit pas si facile puisque malgré qu'il suffise d'un protocole simple et peu couteux, le mystère reste entier.

Vilib


Ben voyons.
En quoi ce ne serait pas si facile?

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20296
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar Jean-Francois » 02 juin 2009, 13:41

BeetleJuice a écrit :Bof, beaucoup de blabla pour essayer maladroitement et à tord de


Cet article - daté de 1979 :roll: - fait très "culture google" dans un message plutôt creux et superficiel. Si vilib exprime un "recul permanent en revenant à des généralités", c'est probablement parce qu'elle ne peut pas faire plus précis.

En plus, elle nous gâte: il y a la presque inévitable (faut croire) allusion fallacieuse à Einstein, qu'elle serait bien en peine de supporter puisque ce dernier ne s'est jamais intéressé sérieusement à la télépathie.

Quand au malheur, c'est très relatif, pour ma part, je suis plutôt heureux et ça à l'air d'être le cas de la plupart ici


Le malheur de "skepticmtl" semble être qu'il ne se sent pas estimé à la hauteur de l'immense estime qu'il se porte. Ça explique peut-être que la majorité de sa production consiste en des jérémiades sur le thème "j'en ai contre les zézés et je vais le décliner sur tous les tons"?

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar BeetleJuice » 02 juin 2009, 13:47

En plus, elle nous gâte: il y a la presque inévitable (faut croire) allusion fallacieuse à Einstein, qu'elle serait bien en peine de supporter puisque ce dernier ne s'est jamais intéressé sérieusement à la télépathie.


Oui, au même titre que les créa citent Gould, il faut croire que les adeptes des capacités mentales tellement inconnues qu'on n'en a aucune trace se doivent de citer Einstein (comme s'il était le seul génie du XXème siècle qui soit fiable...)
De toute façon, quand bien même ça l'aurait intéressé, ce qui n'est pas impossible, la connaissance du cerveau humain étant plus limité à l'époque que maintenant, il faut bien constater que cet intérêt n'a débouché sur rien de tangible et surtout,que rien n'est venu, par la suite, confirmer que le cerveau pouvait faire plus qu'agir sur le corps dont il fait parti.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3317
Inscription : 11 juin 2007, 03:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar Poulpeman » 02 juin 2009, 15:03

Bonsoir Vilib,

Pour supposer que la télépathie est possible, il faut d'abord des résultats d'expérience qui suggèrent que c'est possible.

Or, depuis 1919, l'IMI (Institut Métapsychique International) cherche des preuves mais n'en trouve pas.
Quelle conclusion tires-tu des ces 90 années d'expériences infructueuses ?
Penses-tu qu'on puisse passer à côté de quelque chose d'aussi important malgré des décennies de recherches ?

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3317
Inscription : 11 juin 2007, 03:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar Poulpeman » 02 juin 2009, 15:38

Jean-Francois a écrit :
Poulpeman a écrit :Dans certaines conditions, certaines fonctions physiologiques peuvent se synchroniser. C'est le cas des cycles menstruels des filles vivant en communauté fermée comme dans les couvents. Ce phénomène passe par l'emission de phéromones qui sont percues inconsciemment.


Il me semble que ce point a été remis en question, as-tu une référence?

Je reviens vite fait sur ce sujet :
L'observation de base a été faite par McClintock en 1971 (Ref.). L'article a été publié dans Nature.
Les expériences n'ont pas pu être reproduite par d'autres équipes (Ref.).

Tous les autres articles parlant de "Menstrual synchrony" ont été publié par l'équipe de McClintock, mais dans des journaux bien moins réputés.

Visiblement, il s'agit d'une observation erronée à la base. Donc pas de "Menstrual synchrony" chez les femmes.

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20296
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar Jean-Francois » 02 juin 2009, 17:02

Poulpeman a écrit :Visiblement, il s'agit d'une observation erronée à la base. Donc pas de "Menstrual synchrony" chez les femmes


Merci d'avoir vérifié. Bref, au mieux il s'agit d'une observation qui ne sort pas d'une certaine polémique entre spécialistes. Mais, rien de vraiment clair ni de probant.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

jm1974
Messages : 206
Inscription : 12 août 2008, 17:42

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar jm1974 » 02 juin 2009, 17:31

a encore une synchronicite
renseigne toi sur le 6 eme sens et le chakra du 3eme oeil,tu auras une reponse a tes questions

c'est pas du hasard,point barre,c'est juste que tu t'es gourrer de site pour repondre a tes questions

ici,tu auras une reponse rationnel et tu sauras frustre,eveil ton esprit.........

les pensee sont une energie et tu viens de l'experimenter

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Pourquoi polluer plusieurs fils ?

Messagepar Denis » 02 juin 2009, 18:39


Salut jm1974,

Tu penses vraiment que ta petite idée mérite de polluer plusieurs fils ? (voir ici et )

Si tu tiens à en discuter, un seul fil devrait suffire, non ?

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Vilib
Messages : 135
Inscription : 20 août 2007, 20:31

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar Vilib » 03 juin 2009, 09:53

BeetleJuice a écrit :
le fait est qu'au final, quand il ne se passe rien, il ne se passe rien, sceptique ou pas

L’un des propos tenu par l’auteur est justement de pointer le fait que la réussite de ce type d’expérience nécessite une variable essentielle, que je nomme pour ma part « la volonté ».
lier le parapsy et la physique quantique en essayant de lié n'importe quelle particule pas trop connu avec un quelconque phénomène parapsy. Le tout est maladroit et relativement risible pour qui connait un minimum les propriétés connu des particules proposés.

Le fait est, que la physique quantique a été beaucoup plus explorée que lorsque ce texte a été écrit en 1979.

viddal26 a écrit :
Ben voyons.
En quoi ce ne serait pas si facile?

Ce que je constate c’est que malgré que le protocole soit simple et qu’il y a une volonté d’établir un phénomène, ce n’est toujours pas fait !
Pourquoi ce n’est toujours pas fait ?

Jean François a écrit
Si vilib exprime un "recul permanent en revenant à des généralités", c'est probablement parce qu'elle ne peut pas faire plus précis.

C'est sans doute parce que je n’ai pas la prétention d’en savoir plus que ce qui nous ai donné par la connaissance (qui n’est pas précise qu’en à ce qui touche au psychique).
En plus, elle nous gâte: il y a la presque inévitable (faut croire) allusion fallacieuse à Einstein, qu'elle serait bien en peine de supporter puisque ce dernier ne s'est jamais intéressé sérieusement à la télépathie.

S’intéresser à quelque chose ne veut pas forcément dire que l’on accepte cette chose ou qu’on la soutienne mais cela peut tout simplement dire qu’elle a attiré notre attention.

Poulpeman a écrit :
Pour supposer que la télépathie est possible, il faut d'abord des résultats d'expérience qui suggèrent que c'est possible.

Effectivement, pour ma part je rapproche la télépathie de l’hypnose. C’est le même type de transmission d’une personne à une autre. C’est ce qui est transmis qui est plus difficile à déterminer. Quand à savoir de quelle manière c’est transmis (avant de connaître la gravité, on ne savait pas comment les choses tombaient).
Or, depuis 1919, l'IMI (Institut Métapsychique International) cherche des preuves mais n'en trouve pas.
Quelle conclusion tires-tu des ces 90 années d'expériences infructueuses ?
Penses-tu qu'on puisse passer à côté de quelque chose d'aussi important malgré des décennies de recherches ?

Je n’en pense pas grand-chose de plus que de passer des décennies à chercher à définir la composition de la matière (accélérateurs de particules à l’appui).

Vilib

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20296
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar Jean-Francois » 03 juin 2009, 10:26

Vilib a écrit :Le fait est, que est la physique quantique a été beaucoup plus explorée que lorsque ce texte a été écrit en 1979


La physiologie cérébrale aussi. Et, même s'il reste encore plein de choses à découvrir sur le fonctionnement du cerveau et de la conscience*, absolument rien n'est venu appuyé la télépathie ou autre action psychique sans moyens plus "conventionnels".

Pourquoi ce n’est toujours pas fait ?


C'est grandement fait, mais vous ne semblez pas admettre que les résultats soient négatifs. Rien ne semble pouvoir vous faire considérer que la télépathie puisse ne pas être possible. Même un des plus grand défenseur de la télépathie, comme D. Radin prétend que la meilleure évidence en faveur de celle-ci sont les résultats de méta-analyses. Cela revient à dire que celle-ci n'est supportée que par des "effets" ridiculement minimes (e.g., si on calcule 25,1% d'occurence de quelque chose alors qu'on attendait 25%) mais tenus comme probants par des astuces de calculs.

C'est sans doute parce que je n’ai pas la [p]rétention d’en savoir plus que ce qui nous ai donné par la connaissance (qui n’est pas précise qu’en à ce qui touche au psychique)


Les connaissances sur le cerveau sont bien moins lacunaires que vous le pensez. À mon avis, vous prenez surtout votre manque de connaissance pour une généralité au service de votre envie de croire.

S’intéresser à quelque chose ne veut pas forcément dire que l’on accepte cette chose ou qu’on la soutienne mais cela peut tout simplement dire qu’elle a attiré notre attention


Vous voulez dire que vous êtes prête à dire des choses fausses, juste parce qu'elles ont "attiré votre attention"? Vous avez utilisé la référence à Einstein comme un argument par l'autorité, ce qui est un argument fallacieux. Et, vous êtes incapable (et pour cause) de montrer que Einstein s'est sérieusement intéressé à la télépathie. Maintenant vous rétropédalez, c'est normal mais ça ne vous rend pas plus crédible.

Jean-François

* Et, contrairement à ce que l'excité écrivait, ce n'est pas "peut-être", c'est une certitude. Faut pas s'être beaucoup renseigné pour ne pas savoir qu'il se fait beaucoup de recherche sur le cerveau et la conscience... ou ne pas trop comprendre ce que cela implique :lol:
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Vilib
Messages : 135
Inscription : 20 août 2007, 20:31

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar Vilib » 03 juin 2009, 10:41

Jean François a écrit :
La physiologie cérébrale aussi. Et, même s'il reste encore plein de choses à découvrir sur le fonctionnement du cerveau et de la conscience*, absolument rien n'est venu appuyé la télépathie ou autre action psychique sans moyens plus "conventionnels".

Et pendant longtemps les EMI ont été considérées comme de la folie.

C'est grandement fait, mais vous ne semblez pas admettre que les résultats soient négatifs

Ou peut être n'avons nous pas trouvé le bon moyen de les expérimenter.

Les connaissances sur le cerveau sont bien moins lacunaires que vous le pensez. À mon avis, vous prenez surtout votre manque de connaissance pour une généralité au service de votre envie de croire.

Mes connaissances sur le cerveau sont lacunaires, sans doute. Mais c'est moins l'envie de croire en quoi que se soit que l'espoir qu'il nous reste pour ainsi dire tout a découvrir qui m'anime.

Vous voulez dire que vous êtes prête à dire des choses fausses, juste parce qu'elles ont "attiré votre attention"? Vous avez utilisé la référence à Einstein comme un argument par l'autorité, ce qui est un argument fallacieux. Et, vous êtes incapable (et pour cause) de montrer que Einstein s'est sérieusement intéressé à la télépathie. Maintenant vous rétropédalez, c'est normal mais ça ne vous rend pas plus crédible.

Je veux juste dire que de s'intéresser a quelque chose signifie qu'elle a attiré notre attention et les capacités psychiques sont à même d'attirer l'attention de quiconque cherche à comprendre la réalité.

Et, contrairement à ce que l'excité écrivait, ce n'est pas "peut-être", c'est une certitude. Faut pas s'être beaucoup renseigné pour ne pas savoir qu'il se fait beaucoup de recherche sur le cerveau et la conscience... ou ne pas trop comprendre ce que cela implique


Parce que vous avez compris tout ce que cela implique, vous ?

Vilib

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3317
Inscription : 11 juin 2007, 03:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mes cas de semblant de télépathie sans explications

Messagepar Poulpeman » 03 juin 2009, 11:14

Bonjour Vilib,
Vilib a écrit :
Poulpeman a écrit :Or, depuis 1919, l'IMI (Institut Métapsychique International) cherche des preuves mais n'en trouve pas.
Quelle conclusion tires-tu des ces 90 années d'expériences infructueuses ?
Penses-tu qu'on puisse passer à côté de quelque chose d'aussi important malgré des décennies de recherches ?

Je n’en pense pas grand-chose de plus que de passer des décennies à chercher à définir la composition de la matière (accélérateurs de particules à l’appui).

Les recherches sur la composition de la matière ont énormément progressé ces 100 dernières années.
C'est d'ailleurs le cas dans n'importe quel domaine où il y a quelque chose à étudier.

Vilib a écrit :
JF a écrit :C'est grandement fait, mais vous ne semblez pas admettre que les résultats soient négatifs
Ou peut être n'avons nous pas trouvé le bon moyen de les expérimenter.

Je te mets au défi de me trouver un phénomène pour lequel il a fallu l'intégralité du 20ème siècle en expériences scientifiques pour démontrer son existence.

Bon courage :)

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire


Revenir vers « Télépathie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit