Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

Peut-on réellement lire dans les pensées des gens? Qu'en pensez-vous?
Avatar de l’utilisateur
pépé
Messages : 98
Inscription : 26 août 2009, 14:49
Localisation : Limousin, France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#51

Message par pépé » 24 déc. 2009, 18:37

Cartaphilus a écrit :
pépé a écrit :[...] juiverie [...]
Désolé, pépé, mais je vais - encore - souligner l'emploi discutable du terme, à connotation péjorative, au moins dans une de ses acceptions.
Oui mais je persiste et signe, comme pour les autres religions ...

Cela ne doit pas être pris comme un quelconque accord-assentiment de véroleries ayant pu être pratiquées dans le passé.
Dernière modification par pépé le 24 déc. 2009, 18:51, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
pépé
Messages : 98
Inscription : 26 août 2009, 14:49
Localisation : Limousin, France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#52

Message par pépé » 24 déc. 2009, 18:43

A Carta,

Que tu tues un animal comme tu le veux, à condition que cela se fasse dans des conditions évitant une souffrance inutile, cela m'est indifférent. A partir, bien évidemment, du moment où cette tuerie contribue à ta propre subsistance. L'homme est un prédateur et tant mieux, j'aime bien bouffer pas mal de bestioles.

Je profite de cette discussion pour gueuler contre la mode de la pêche "no-kill" fort en vogue chez tous les écolos de tous poils qui polluent nos campagnes : un poisson n'est pas un jouet. Si on le pêche, c'est pour le bouffer ! Sinon, c'est quoi à part de la torture ?

Alors, ton bestiau, que tu lui tournes la tête vers la Mecque, Moscou ou St Tropez, que lui importe ?

Avatar de l’utilisateur
pépé
Messages : 98
Inscription : 26 août 2009, 14:49
Localisation : Limousin, France

Re: Énormo modo

#53

Message par pépé » 24 déc. 2009, 18:49

Denis a écrit :Je ne suis pas d'accord. Je pense que la gravité du crime est fonction (entre autres facteurs) de la taille de l'âme détruite.
Bonsoir Denis, content de te retrouver ce soir.

Alors tu vas me dire selon tes critères de gravité, tu classes :
Ma mort,
la tienne
celle de mon chien
celle de ta chatte
celle du poisson rouge de ma concierge
celle de Raphaël qui a un tipeu tendance à m'énerver
?

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18664
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

De 1 à 6

#54

Message par Denis » 24 déc. 2009, 19:53


Salut pépé,

Tu demandes :
Alors tu vas me dire selon tes critères de gravité, tu classes :
Ma mort,
la tienne
celle de mon chien
celle de ta chatte
celle du poisson rouge de ma concierge
celle de Raphaël qui a un tipeu tendance à m'énerver
Si je disposais de 6 boutons (1 à 6) tels que, en appuyant sur un de ces boutons ça provoquait la mort instantanée (et sans douleur) de l'un des 6 individus de ta liste, je les ordonnerais comme suit (en ordre croissant de "gravité") :

1 - Mort du poisson rouge de la concierge de pépé
2 - Mort du chien de pépé
3 - Mort de la chatte de Denis
4 - Mort de pépé
5 - Mort de Raphaël qui a un tipeu tendance à énerver pépé
6 - Mort de Denis

C'est chaud entre (4) et (5). J'ai l'impression que Raphy est un peu plus jeune que toi. En le tuant, je détruirais plus de HA (hommes*années). C'est aussi un peu tiède entre (3) et (4).

J'admets ne pas avoir tenu compte que des 3 critères "objectifs" évoqués dans mon message d'avant (intensité du psychisme détruit, absence de douleur, âge). J'ai aussi tenu compte d'un critère subjectif (proximité socio-émotive par rapport au "juge").

Je pense que le seul individu auquel je tiens plus qu'à moi-même, c'est mon fils. Ça serait chaud avec mes 3 jeunes neveux et nièce.

Entre ma chatte et un vieillard chinois tiré au hasard, ça serait chaud aussi.

Toi, dans quel ordre appuierais-tu sur les 6 boutons ?

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
pépé
Messages : 98
Inscription : 26 août 2009, 14:49
Localisation : Limousin, France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#55

Message par pépé » 25 déc. 2009, 14:02

Bonsoir Denis,

Il est certain que l'éventualité 1 (Mort du poisson rouge de la concierge de pépé) nous paraît d'importance faible, à toi, à moi et à tous les autres participants de ce forum. Mais pour la concierge ? Peut-être que ce poisson est son seul compagnon, peut-être est-il vital pour elle. Alors l'ordre que cette concierge va établir peut être totalement différent du nôtre.

Cela dit, moi aussi je le placerais en premier. Quoique la proposition 4 (Mort de pépé) puisse avoir ses chances...

Allez, soyons raisonnables et mettons le 5 en premier, ça va sauver la vie de ton chinois !

Trasword

Re: Énormo modo

#56

Message par Trasword » 25 déc. 2009, 19:03

Denis a écrit :Salut DrowSArt,

Tu dis :
il est tout aussi meurtrier, criminel, de tuer un animal qu'un humain
Je ne suis pas d'accord. Je pense que la gravité du crime est fonction (entre autres facteurs) de la taille de l'âme détruite.

Par exemple, il serait environ 50 fois plus grave de tuer un homme qu'un chien, et un million de fois plus grave de tuer un babouin qu'une mouche.

Parmi les autres facteurs, il y aurait la cruauté physique de la mise à mort (éviter les souffrances inutiles) et l'âge de la victime (je pense que, à intensité psychique égale, il est plus grave de tuer un enfant qu'un vieillard).

Énormo modo, évidemment.

:) Denis
Je marche comme ca: Plus nous sommes nombreux, moin on a de valeur - c'est de plus notre méthode capitaliste de base;) - comparé a d'autres animaux qui certains sont essentiels pour l'équilibre naturel et sont en voie de disparition.

Je ne suis pas d'accord avec ta grandeur d'âme, j'estime un animal au niveau d'un humain, car un humain est aussi un animal, certe différent, plus connaissant, plus analyste, mais un animal est plus grand qu'un homme dans la nature. Je considere qu'un hibou par exemple, d'une famille ne possédant que quelques centaines d'individus, a plus de valeur que un simple homme venant d'une race de 7 milliards d'individus, surpeuplé et destructeur, pollueur...

Je me dis aussi, que dans le fond peu etre que nous n'avons rien compris a l'univers pour y chercher la vérité, alors que peu etre un animal lui sait ce qu'est la vie mieu qu'un homme, et cela pourrait etre la raison qui le pousse a ne pas chercher la vérité: Il la connait, il est en symbiose avec elle.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18664
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

La valeur d'une vie

#57

Message par Denis » 26 déc. 2009, 04:14


Salut DrowSArt,

Tu dis :
Je marche comme ca: Plus nous sommes nombreux, moin on a de valeur (...) comparé a d'autres animaux qui certains sont essentiels pour l'équilibre naturel et sont en voie de disparition.
J'admets que si un individu est d'une espèce menacée d'extinction, ça le rend génétiquement précieux. Toutes autres choses étant égales, ça lui accorde un bonus, une plus-value.

Mais c'est un critère un peu artificiel, qui ne dépend pas vraiment de l'individu lui-même, tel qu'il est. Il dépend du contexte dans lequel il est placé. C'est un peu comme si un rat était placé de telle sorte qu'on ne puisse pas le tuer sans actionner un bouton qui ferait péter une bombe H sur une grande ville. Dans un cas pareil, la vie du rat devient artificiellement précieuse. C'est un peu ça que tu fais en faisant intervenir la rareté précieuse de son génome. Mais j'ai déjà admis que c'était un critère admissible. Parmi d'autres. Admets tu que c'est un critère parmi d'autres?

Tu dis aussi :
Je ne suis pas d'accord avec ta grandeur d'âme, j'estime un animal au niveau d'un humain, car un humain est aussi un animal...
Bien sûr que l'homme est un animal. Ça ne veut pas dire que tous les animaux se valent. De même, le Taj Mahal et cette cabane sont tous les deux des bâtiments. Ça ne veut pas dire qu'ils se valent. En tout cas, si je devais détruire l'un ou l'autre de ces deux bâtiments, je sauverais le Taj Mahal. Pas toi?

Tu dis :
un animal est plus grand qu'un homme dans la nature.
Je suppose que tu veux dire que, tout nu, il a plus de chances de survivre. J'admets que c'est vrai dans plein de cas. Par exemple, si on te jetait dans l'océan en même temps qu'une morue, elle aurait plus de chances que toi de s'en tirer. Cela veut-il dire qu'elle t'est supérieure? Qu'elle a plus de valeur que toi? Que si je pouvais lancer une bouée de sauvetage à l'un des deux, je devrais la lancer à la morue?

Je n'admets pas ta facon nihiliste de voir l'affaire. À ce compte-là, aussi bien admettre que rien n'a de valeur et que ça ne vaut pas la peine de lever le petit doigt pour sauver une vie humaine, 1000 vies humaines, la planète entière ou l'Univers au complet.

En tout cas, moi, si je devais tuer l'un ou l'autre de ces deux êtres vivants ((1) - (2)), je n'hésiterais pas une seconde et je tuerais le moustique.

Pas toi? Vraiment?

Vraiment-vraiment?

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5756
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#58

Message par Cartaphilus » 26 déc. 2009, 08:40

N'ayant pas le talent pédagogique de Denis, ni la finesse de son ironie socratique (commment osé-je me comparer à un modérateur ?), après cette assertion :
DrowSArt a écrit :Je considere qu'un hibou par exemple, d'une famille ne possédant que quelques centaines d'individus, a plus de valeur que un simple homme venant d'une race de 7 milliards d'individus, surpeuplé et destructeur, pollueur...
... je pose cette question naïve : cela s'applique-t-il à tout être humain, s'appelât-il DrowSArt ? :mefiance:
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Freddy_Krueger
Messages : 8
Inscription : 15 déc. 2009, 21:43
Localisation : Elm Street

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#59

Message par Freddy_Krueger » 30 déc. 2009, 21:31

DrowSArt a écrit : On peut dire que un esprit faible est un mouton, qui n'est pas autonome ni critique dans ses pensées, qui a besoin de quelqu'un de fort pour le guider, qui crain l'étrangeté de la vie et qui doit se tourner vers une religion qui prétend expliquer tout, ou bien vers l'esotérisme, qui croit que sa mère défunte veille sur lui, que ses grands parents sont au paradis et qu'il ira les rejoindre, car s'il n'y croyait pas il sombrerait dans une profonde dépression...Il peut meme parler le soir a Jésus, Dieu ou Satan, prétendant avoir des conversations avec eux.
C'est drôle comment un esprit supérieur comme le tien peux redevenir faible lorsqu'une porte est vérrouillé:
Alors étrangement, je me met a prier, je sentais quelque chose aller extremement loin a l'interieur et a l'exterieur avec une véritable passion, sensation étrange d'un certain élargissement de l'esprit(en ésotérisme cela pourrait se comparer a l'ouverture des portes de chakra),
Selon ta définition, un esprit supérieur n'aurait probablement pas prié mais plutôt tenter de trouver une solution au problème

Trasword

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#60

Message par Trasword » 31 déc. 2009, 02:47

Utilises mes termes si tu veux me citer, j'ai utlisé le mot fort et non supérieur.
Freddy_Krueger a écrit :C'est drôle comment un esprit supérieur comme le tien peux redevenir faible lorsqu'une porte est vérrouillé:
Tout un raisonnement! Le psychisme, la fortitude de l'esprit se forge, avec du temps, de la conscience et de la volonté.
Freddy_Krueger a écrit :Selon ta définition, un esprit supérieur n'aurait probablement pas prié mais plutôt tenter de trouver une solution au problème
Généralisation simpliste, si on veut mais.. cela ne veut absolument pas dire: Si j'aurais voulu faire un test avec un esprit scientifique voir si cela aurait marché. Mais dans ma situation la seule solution était d'attendre ou m'en aller, à moin de défoncer une fenêtre ou une porte. Un scientifique n'a pas forcément un esprit fort de toute facon.

Je vais répété grossièrement, lis bien: Un esprit faible est un esprit soumis, à n'importe quoi; à quelqu'un de plus fort, à un groupe, au jeux, à l'alcool, a la nourriture, au sex, a la drogue, cette drogue peu etre une religion ou un dogme, une croyance... Il a une addiction qu'il ne peut surmonté faute de volonté ou par lâcheté, par peur... Il peut facilement se faire des illusions, il peut etre aussi soumis à ses pulsions, instabilité émotive... La volonté est un des critères de la fortitude d'esprit mais n'est pas exclusif.

Un faible d'esprit est plus souvent soumis a lui meme qu'aux autres.

Avatar de l’utilisateur
Freddy_Krueger
Messages : 8
Inscription : 15 déc. 2009, 21:43
Localisation : Elm Street

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#61

Message par Freddy_Krueger » 01 janv. 2010, 12:18

DrowSArt a écrit : Il a une addiction qu'il ne peut surmonté faute de volonté ou par lâcheté, par peur...
Comme une porte verrouillé par exemple ?

Trasword

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#62

Message par Trasword » 02 janv. 2010, 17:02

Freddy_Krueger a écrit :
DrowSArt a écrit : Il a une addiction qu'il ne peut surmonté faute de volonté ou par lâcheté, par peur...
Comme une porte verrouillé par exemple ?
Non.

Avatar de l’utilisateur
Freddy_Krueger
Messages : 8
Inscription : 15 déc. 2009, 21:43
Localisation : Elm Street

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#63

Message par Freddy_Krueger » 02 janv. 2010, 17:49

DrowSArt a écrit :
Freddy_Krueger a écrit :
DrowSArt a écrit : Il a une addiction qu'il ne peut surmonté faute de volonté ou par lâcheté, par peur...
Comme une porte verrouillé par exemple ?
Non.

mmmm... j'pense que oui ^^

Trasword

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#64

Message par Trasword » 04 janv. 2010, 16:32

Freddy_Krueger a écrit :mmmm... j'pense que oui ^^
Je vois pourtant une énorme différence entre un obstacle physique et un obstacle psychologique, pas toi?

celinebs
Messages : 1
Inscription : 19 janv. 2010, 12:30

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#65

Message par celinebs » 19 janv. 2010, 12:35

Bonjour DrowSArt

Ton temoignage m'interesse beaucoup. Je travaille sur le sujet de l'intuition maternelle et de la possible telepathie mere-enfant chez moi en France. Peux tu me contacter ? bousquet@coyote.fr

Merci

Drew01
Messages : 1
Inscription : 14 juil. 2013, 11:42

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#66

Message par Drew01 » 14 juil. 2013, 12:13

Salut drowSart je trouve ton témoignage intéressant moi aussi. Je ne saurais dire si il s agit bien d un message télépathique car je ne suis qu un jeune etudiant de 20 ans. Tout comme toi je ne suis pas dupe et je suis quelqu un d assez cartésien et je crois qu il est possible qu il y est une sorte de communication entre un fils et sa mère qu on pourrait qualifier de spirituel ou caché. J ai vécu une expérience assez troublante et j en suis venu à conclure la même théorie que la tienne qui est de dire qu il est possible qu un fils et sa mère puisse échanger des informations sans se voir ni même se parler. En réalité moi je ne le pense pas seulement j en suis intimement persuadé ou convaincu. Cette idée la à fait tilt chez moi, je ne soupçonnais même pas ce genre de chose avant. Je ne saurais expliquer comment une telle communication s effectue ça paraît inouï. Mais il est clair qu il y a des choses que l on ignore...

Avatar de l’utilisateur
Eve_en_Gilles
Messages : 1384
Inscription : 30 oct. 2012, 08:55

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#67

Message par Eve_en_Gilles » 15 juil. 2013, 03:28

Drew01 a écrit :Mais il est clair qu il y a des choses que l on ignore...
par exemple pour quoi ce pouvoir apranormal est aussi sexiste et n'implique des les FILS, et pas les FILLES.

Femen, à vos soutifs !
Srevne'l à eril zevas suov euq tse'c, esarhp ettec zennerpmoc suov is.
Ovarb !!! Spmet ertov udrep riova'd noisserpmi'l sap zeva'n suov ?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit