Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

Peut-on réellement lire dans les pensées des gens? Qu'en pensez-vous?
Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5741
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#26

Message par Cartaphilus » 24 déc. 2009, 14:14

DrowSArt a écrit :la pathologie religieuse, la faiblesse de l'esprit.
Et pourquoi, parmi les religions existant actuellement, seraient-elle l'apanage du judaïsme ?

Et je ne comprends toujours pas le lien avec l'accusation de crime rituel.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Trasword

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#27

Message par Trasword » 24 déc. 2009, 14:31

Cartaphilus a écrit :
DrowSArt a écrit :la pathologie religieuse, la faiblesse de l'esprit.
Et pourquoi, parmi les religions existant actuellement, seraient-elle l'apanage du judaïsme ?

Et je ne comprends toujours pas le lien avec l'accusation de crime rituel.
Le judaisme fut un exemple, ils sacrifient des animaux lol, http://fr.wikipedia.org/wiki/Shehita

J'aurais pu mentionner aussi le christiannisme, qui diabolise un écureuil parce que "il est comme le malin(diable), il ne se laisse jamais attrapé."Source wiki ; - Cet animal roux qui fuit sans cesse à toute vitesse et ne se laisse jamais attraper fut considéré à l'époque chrétienne comme une véritable incarnation du Diable." "-d'après l'Encyclopedie des symboles La Pochothèque, Le livre de poche, ISBN 2253130109

Comme j'ai dit, il y a des religions plus respectables que d,autres dans leur pratique, ils sont déconecté de la réalité, illuminés dans leur monde, a des degrés différents.
Dernière modification par Trasword le 24 déc. 2009, 14:34, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ildefonse
Messages : 4522
Inscription : 21 déc. 2008, 17:11

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#28

Message par Ildefonse » 24 déc. 2009, 14:33

Le christianisme sacrifie et mange son dieu à chaque célébration eucharistique. C'est de la déophagie caractérisée.
La crainte des dieux est la fin de la sagesse.

Avatar de l’utilisateur
pépé
Messages : 98
Inscription : 26 août 2009, 14:49
Localisation : Limousin, France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#29

Message par pépé » 24 déc. 2009, 15:12

DrowSArt a écrit :Un esprit faible ... pourrait etre un fumeur qui n'est pas capable d'arreter de fumer, faute de volonté et de force.
Ma réponse n'est pas pour t'affranchir de tes propos précédents mais juste pour répondre de façon "épidermique" à ton assertion ci-dessus.

Ton affirmation prouve 1) que tu es très jeune comme tu nous l'as dit, 2) que tu n'es victime d'aucune adiction, ce qui me réjouit, 3) que cependant tu n'hésites pas à affirmer n'importe quoi sans savoir.

J'ai commencé à fumer à l'âge de 12 ans (à cette époque, c'était bien de fumer) et j'ai continué jusqu'à l'âge de 55 ans. Et pas des clopes de "demoiselle". Cela a commencé par le gris (que l'on roule, les anciens connaissent la chanson), les P4 (ça vous rappelle des souvenirs, les copains) et les bonnes vieilles "goldo" (les "Gauloises", je ne sais pas si vous connaissez ça au Québec), en tous cas rien à voir avec le "doux" tabac blond des américaines.

A l'âge de 55 ans, alors que je fumais quoditiennement une soixantaine de gauloises (sans filtre, of course), j'ai décidé, pour des raisons uniquement économiques (je le confesse) que le paquet que je tenais en main serait le dernier. Et ce fut le dernier.

Cela n'a rien à voir avec une quelconque force de caractère. J'avais décidé et j'ai tenu car en fait ce n'est pas si terrible que cela. Cependant, pas mal d'années après, je me ferais de temps en temps volontier couper une main en échange d'une cigarette.

Est-ce de la faiblesse d'esprit ?

Alors, pour en revenir au sujet de notre conversation, il me paraît difficile de qualifier de faible d'esprit celui qui s'est laissé embobiner par un beau parleur. Dans mon échelle de valeurs, je le traiterais plutôt de "grand con" ou de "gros couillon", le qualificatif adoucissant le substantif ...

Par contre, le "beau parleur" précédemment cité, je n'hésite pas à le traiter d'escroc, voire d'assassin. Les religions et leurs "prophètes" ne sont que de la poudre jetée aux yeux de pauvres gens en détresse ou prisonniers d'une éducation qui pour être parentale n'en est pas moins contestable. Il en est de même pour les tenants du paranormal que l'on voit fréquenter ce forum : que ce soit pour s'enrichir aux dépends de crédules, que ce soit pour briller au milieu de "l'obscurantisme" ou que ce soit simplement par bêtise, ces individus interfèrent de façon détestable sur leur société.

Trasword

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#30

Message par Trasword » 24 déc. 2009, 15:18

pépé a écrit :
DrowSArt a écrit :Un esprit faible ... pourrait etre un fumeur qui n'est pas capable d'arreter de fumer, faute de volonté et de force.
Ma réponse n'est pas pour t'affranchir de tes propos précédents mais juste pour répondre de façon "épidermique" à ton assertion ci-dessus.

Ton affirmation prouve 1) que tu es très jeune comme tu nous l'as dit, 2) que tu n'es victime d'aucune adiction, ce qui me réjouit, 3) que cependant tu n'hésites pas à affirmer n'importe quoi sans savoir.

J'ai commencé à fumer à l'âge de 12 ans (à cette époque, c'était bien de fumer) et j'ai continué jusqu'à l'âge de 55 ans. Et pas des clopes de "demoiselle". Cela a commencé par le gris (que l'on roule, les anciens connaissent la chanson), les P4 (ça vous rappelle des souvenirs, les copains) et les bonnes vieilles "goldo" (les "Gauloises", je ne sais pas si vous connaissez ça au Québec), en tous cas rien à voir avec le "doux" tabac blond des américaines.

A l'âge de 55 ans, alors que je fumais quoditiennement une soixantaine de gauloises (sans filtre, of course), j'ai décidé, pour des raisons uniquement économiques (je le confesse) que le paquet que je tenais en main serait le dernier. Et ce fut le dernier.

Cela n'a rien à voir avec une quelconque force de caractère. J'avais décidé et j'ai tenu car en fait ce n'est pas si terrible que cela. Cependant, pas mal d'années après, je me ferais de temps en temps volontier couper une main en échange d'une cigarette.

Est-ce de la faiblesse d'esprit ?

Alors, pour en revenir au sujet de notre conversation, il me paraît difficile de qualifier de faible d'esprit celui qui s'est laissé embobiner par un beau parleur. Dans mon échelle de valeurs, je le traiterais plutôt de "grand con" ou de "gros couillon", le qualificatif adoucissant le substantif ...

Par contre, le "beau parleur" précédemment cité, je n'hésite pas à le traiter d'escroc, voire d'assassin. Les religions et leurs "prophètes" ne sont que de la poudre jetée aux yeux de pauvres gens en détresse ou prisonniers d'une éducation qui pour être parentale n'en est pas moins contestable. Il en est de même pour les tenants du paranormal que l'on voit fréquenter ce forum : que ce soit pour s'enrichir aux dépends de crédules, que ce soit pour briller au milieu de "l'obscurantisme" ou que ce soit simplement par bêtise, ces individus interfèrent de façon détestable sur leur société.
Au contraire tu as combattu ta dépandance avec force et volonté, meme si ce fut pour des raisons économiques, tu as su te controler, tu n'étais pas soumis a ta dépandance malgrés qu'elle te tentait, elle t'était soumise.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5741
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#31

Message par Cartaphilus » 24 déc. 2009, 15:27

DrowSArt a écrit :Le judaisme fut un exemple, ils sacrifient des animaux lol, http://fr.wikipedia.org/wiki/Shehita
Si vous avez lu l'article dont vous avez donné le lien, vous n'avez pas manqué de lire :
Wikipédia a écrit :La shehita ou she'hita (héb. שחיטה shəḥiṭta) désigne l'abattage rituel des animaux [...] (C'est moi qui souligne.)
Aussi critiquable que vous paraisse la méthode, il ne s'agit pas d'un sacrifice ; et je me demande encore pourquoi le judaïsme vous est si spontanément venu à l'esprit, et quel est le rapport avec l'article sur le crime rituel.

Par avance, merci de votre réponse.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Trasword

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#32

Message par Trasword » 24 déc. 2009, 15:30

Cartaphilus a écrit :
DrowSArt a écrit :Le judaisme fut un exemple, ils sacrifient des animaux lol, http://fr.wikipedia.org/wiki/Shehita
Si vous avez lu l'article dont vous avez donné le lien, vous n'avez pas manqué de lire :
Wikipédia a écrit :La shehita ou she'hita (héb. שחיטה shəḥiṭta) désigne l'abattage rituel des animaux [...] (C'est moi qui souligne.)
Aussi critiquable que vous paraisse la méthode, il ne s'agit pas d'un sacrifice ; et je me demande encore pourquoi le judaïsme vous est si spontanément venu à l'esprit, et quel est le rapport avec l'article sur le crime rituel.

Par avance, merci de votre réponse.
Voulez vous me dire la différence entre sacrifice et abattage rituel?

Un sacrifice n'est donc pas un abattage, ni un rituel celon vous? Vous prétendez que sacrifice n'est pas synonyme d'abattage rituel?

Et en ce qui concerne votre deuxieme question, qui est un proces d'intention, je vous répond par une question, pourquoi un autre plus que le judaisme? Je vois dans le judaisme beaucoup de rapprochement avec ce que j'avance, et beaucoup dans la religion chrétienne aussi.

Et votre troisieme question, le rapport avec les crimes rituels est simple, la démence de la réligion, la régression, la déconnection avec la vie, pour argumenter beetlejuice qui me dit que les religieux ne sont pas idiots, et que la religion n'affecte pas notre discernement.
Dernière modification par Trasword le 24 déc. 2009, 15:39, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5741
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#33

Message par Cartaphilus » 24 déc. 2009, 15:38

DrowSArt a écrit :Voulez vous me dire la différence entre sacrificent et abattage rituel?
Wikipédia a écrit :Seule la viande abattue par un sho'het est considérée comme propre à la consommation.
À lire également ceci pour information.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Trasword

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#34

Message par Trasword » 24 déc. 2009, 15:52

Cartaphilus a écrit :
DrowSArt a écrit :Voulez vous me dire la différence entre sacrificent et abattage rituel?
Wikipédia a écrit :Seule la viande abattue par un sho'het est considérée comme propre à la consommation.
À lire également ceci pour information.
merci il y a une différence, mais un "Abattage rituel" n'est qu'une précision, elle reste tout de meme un sacrifice. Un sacrifice est un meurtre rituel dans un but précis touchant le divin; plaire aux dieux, plaire a un noble, s'attirer la chance, dévorer l'âme de la victime, avoir la jeunesse éternelle, et meme désinfecter un animal avant de le manger. Ils sont synonymes.

Avatar de l’utilisateur
pépé
Messages : 98
Inscription : 26 août 2009, 14:49
Localisation : Limousin, France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#35

Message par pépé » 24 déc. 2009, 16:21

DrowSArt a écrit :il y a des religions plus respectables que d'autre
Sans vouloir interférer dans ta discussion avec Carta que tu sembles avoir choqué avec le judaïsme, je ne peux me retenir d'apporter un grain de sel (trop salé ?) dans cet échange.

En quoi, selon toi, des religions seraient-elles "respectables" ? En quoi certaines le seraient plus que d'autres ?

Une religion, c'est au départ un faignant qui a dit :
"apportez-moi chaque jour un gros cuissot d'auroch et je ferai que vos chasses seront fructueuses".

Quand on lui a dit "mais comment feras-tu ?" il a répondu :
"c'est l'affaire de Dieu, ses desseins sont impénétrables, vous n'y comprenez rien, moi seul connaît la vérité. Et si vous n'êtes pas contents vous irez en enfer."

- "mais c'est quoi l'enfer ?"

"C'est un endroit ..................

Bref, je ne vais pas refaire la bible, le coran ou autres stupidités (oui, vous avez bien lu : "stupidités", persiste et signe) Enfin je pense que tu as compris, pour moi, aucune religion n'est respectable. Toutes ne sont que du bourrage de crâne destiné à l'asservissement du pauvre peuple.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5741
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#36

Message par Cartaphilus » 24 déc. 2009, 16:27

DrowSArt a écrit :Un sacrifice est un meurtre rituel dans un but précis touchant le divin
Vous voyez donc une équivalence entre l'abattage rituel d'un animal - aussi critiquable que soit la méthode - et un meurtre rituel ?

Meurtre : Action de tuer délibérément un être humain avec violence. (C'est moi qui souligne.]

Il va falloir vous expliquer un peu plus, sinon je vais être amené à penser que votre combat contre la religion est fortement orienté...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Trasword

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#37

Message par Trasword » 24 déc. 2009, 16:49

Cartaphilus a écrit :
DrowSArt a écrit :Un sacrifice est un meurtre rituel dans un but précis touchant le divin
Vous voyez donc une équivalence entre l'abattage rituel d'un animal - aussi critiquable que soit la méthode - et un meurtre rituel ?

Meurtre : Action de tuer délibérément un être humain avec violence. (C'est moi qui souligne.]

Il va falloir vous expliquer un peu plus, sinon je vais être amené à penser que votre combat contre la religion est fortement orienté...
Vous ne faites que jouer avec les mots, et vous insinuez que je suis antisémite - oui je le suis - Mais je ne suis pas plus antisémite que anti christianisme, anti islamiste, anti religieux en générale... et je ne déteste pas l'homme juif, plutot la religion. Arretez avec vos proces d'intention, cela ne mene a rien.

J'accorde aussi beaucoup d'importance a l'animal, si la définition du meurtre dans certain dictionnaire est: "meurtre, nom masculin
Sens : Fait de tuer volontairement quelqu'un" Alors, le mot "quelqu'un" peu etre attribué a un animal si celui ci est considéré comme une personne, un individu a part entiere, au meme niveau qu'un homme. dans ce cas, alors oui le meurtre rituel concerne aussi un sacrifice animal.

Avatar de l’utilisateur
pépé
Messages : 98
Inscription : 26 août 2009, 14:49
Localisation : Limousin, France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#38

Message par pépé » 24 déc. 2009, 16:56

DrowSArt a écrit :... vous insinuez que je suis antisémite - oui je le suis - Mais je ne suis pas plus antisémite que ...
Là bravo. Je crois que vous avez parfaitement résumé la situation.

Par contre, Cartaphilus a été, à un moment, choqué. Il est assez difficile de déterminer exactement où. On précise et on s'explique ...

Avatar de l’utilisateur
pépé
Messages : 98
Inscription : 26 août 2009, 14:49
Localisation : Limousin, France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#39

Message par pépé » 24 déc. 2009, 17:03

DrowSArt a écrit :J'accorde aussi beaucoup d'importance a l'animal
Il est certain qu'en cas d'agression je défendrais tout autant mon chien que l'un de mes enfants. Cela dit, ne me posez pas la question "Si vous aviez à choisir entre ..." sinon c'est vous que je vais choisir !!!

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5741
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#40

Message par Cartaphilus » 24 déc. 2009, 17:04

DrowSArt a écrit :Vous ne faites que jouer avec les mots, et vous insinuez que je suis antisémite - oui je le suis - Mais je ne suis pas plus antisémite que anti christianisme, anti islamiste, anti religieux en générale... et je ne déteste pas l'homme juif, plutot la religion.
Malheureusement, les mots ont des définitions précises :
Wikipédia a écrit :L’antisémitisme (originellement écrit anti-sémitisme) est le nom donné à la discrimination, l'hostilité ou les préjugés à l'encontre des Juifs.
L'antisémitisme n'est pas la critique de la religion juive.

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
pépé a écrit :Par contre, Cartaphilus a été, à un moment, choqué. Il est assez difficile de déterminer exactement où. On précise et on s'explique ...
Tout simplement par l'apparentement entre abattage et meurtre rituels.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Trasword

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#41

Message par Trasword » 24 déc. 2009, 17:04

pépé a écrit :
DrowSArt a écrit :il y a des religions plus respectables que d'autre
En quoi, selon toi, des religions seraient-elles "respectables" ? En quoi certaines le seraient plus que d'autres ?
Il y a des religions avec des doctrines, une pratique, moin déviante, bien plus élevé, avec une image plus épic que certaines, par exemple; les religions vérérant la nature, le soleil, la lune, la grandeur de la vie en générale, les planetes(ancienne religion romaine), est bien plus noble, que de vénérer un etre invisible, qui n'existe pas, et diaboliser tout ce qui existe et inconnu. Les symboliques d,une religion a l'autre pour un objet, le serpent par exemple, sont bien plus nobles que d'autres, comme la religion chrétienne qui diabolise le serpent en lui attribuant le vice, ou des religions de la nature qui lui attribu des forces comme la logique, l'intelligence..

L'écureuil, pour les chrétiens, était l,incarnation du malin car il ne se laisse pas attraper, pour d'autres religions, plus respectable; les indiens d'Amérique, avoir la force de l'écureuil se dit de l'homme qui est toujours en mouvement.
En héraldique l'écureuil est le symbole de la prévoyance, de l'agilité, de la vivacité et de l'indépendance ou bien encore des contrées boisées

ou bien la vie en générale qui pour les religions les moins respectables comme le christiannisme, est un endroit affreux qui fut une punition pour l'homme qui vivait au paradis avant le péché originel, nous naissons du pÉché et devons nous repentir toute notre vie...

Trasword

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#42

Message par Trasword » 24 déc. 2009, 17:06

Cartaphilus a écrit :L'antisémitisme n'est pas la critique de la religion juive.
Ha, alors je ne le suis pas.

Avatar de l’utilisateur
pépé
Messages : 98
Inscription : 26 août 2009, 14:49
Localisation : Limousin, France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#43

Message par pépé » 24 déc. 2009, 17:17

Cartaphilus a écrit :
pépé a écrit :Par contre, Cartaphilus a été, à un moment, choqué. Il est assez difficile de déterminer exactement où. On précise et on s'explique ...
Tout simplement par l'apparentement entre abattage et meurtre rituels.
C'est là où j'ai du mal à suivre. Qu'est-ce qui te choque ?

- abattage
- abattage selon certains rites
- abattage rituel (c.a.d. conséquence du rite lui-même)
- meurtre
- meutre rituel (c.a.d. conséquence du rite lui-même)

Trasword

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#44

Message par Trasword » 24 déc. 2009, 17:45

pépé a écrit :
DrowSArt a écrit :... vous insinuez que je suis antisémite - oui je le suis - Mais je ne suis pas plus antisémite que ...
Là bravo. Je crois que vous avez parfaitement résumé la situation.
Mais je dis aussi
drowSArt a écrit :je ne déteste pas l'homme juif, plutot la religion.
et ensuite
Cartaphilus a écrit :L'antisémitisme n'est pas la critique de la religion juive.
Donc je ne le suis plus...

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5741
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#45

Message par Cartaphilus » 24 déc. 2009, 18:02

pépé a écrit :C'est là où j'ai du mal à suivre. Qu'est-ce qui te choque ?
Il y a une différence entre :

1 - le meurtre = action de tuer délibérément un être humain avec violence [voir référence supra] ;

2 - l'abattage = action d'abattre pour tuer (un animal notamment de boucherie) [je cite].

Dans le premier cas, il s'agit de tuer un être humain dans un but criminel, dans la second - et je le répète, tout critiquable qu'elle soit - d'une méthode destinée à rendre propre à la consommation la chair d'un animal.

Que de telles pratiques soient fondées sur la superstition religieuse, ce n'est pas moi qui le contesterai ; mais les mots ont un sens, et en appeler sans nuance à une notion telle que l'accusation de meurtre rituel ne me semble pas la meilleure façon d'argumenter.

Encore moins si l'on veut paraître objectif.
Dernière modification par Cartaphilus le 24 déc. 2009, 18:04, modifié 1 fois.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
pépé
Messages : 98
Inscription : 26 août 2009, 14:49
Localisation : Limousin, France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#46

Message par pépé » 24 déc. 2009, 18:04

A DrowSArt , tout à fait d'accord.

Je suis un anti-religieux primaire, extrémiste, pratiquant, convaincu, ...

Et j'avoue détester les religions pratiquant des mutilations sexuelles (juiverie entre autres) autant que les autres.

Croah, croah

Trasword

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#47

Message par Trasword » 24 déc. 2009, 18:08

Cartaphilus a écrit :
pépé a écrit :C'est là où j'ai du mal à suivre. Qu'est-ce qui te choque ?
Il y a une différence entre :

1 - le meurtre = action de tuer délibérément un être humain avec violence [voir référence supra] ;

2 - l'abattage = action d'abattre pour tuer (un animal notamment de boucherie) [je cite].

Dans le premier cas, il s'agit de tuer un être humain dans un but criminel, dans la second - et je le répète, tout critiquable qu'elle soit - d'une méthode destinée à rendre propre à la consommation la chair d'un animal.

Que de telles pratiques soient fondées sur la superstition religieuse, ce n'est pas moi qui le contesterai ; mais les mots ont un sens, et en appeler sans nuance à une notion telle que l'accusation de meurtre rituel ne me semble pas la meilleure façon d'argumenter.

Encore moins si l'on veut paraître objectif.
Ha mais les mots ont un sens diférent au fil des ages. Je suis avant gardiste peu etre mais il est tout aussi meurtrier, criminel, de tuer un animal qu'un humain:) Il est vrai que je suis subjectif, mais je suis sure que d'ici quelques annés encore, ceci sera objectif:P
Dernière modification par Trasword le 24 déc. 2009, 18:09, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5741
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#48

Message par Cartaphilus » 24 déc. 2009, 18:09

pépé a écrit :[...] juiverie [...]
Désolé, pépé, mais je vais - encore - souligner l'emploi discutable du terme, à connotation péjorative, au moins dans une de ses acceptions.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5741
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Lien entre une mère monoparentale et son fils unique

#49

Message par Cartaphilus » 24 déc. 2009, 18:13

DrowSArt a écrit :Ha mais les mots ont un sens diférent au fil des ages. Je suis avant gardiste peu etre mais il est tout aussi meurtrier, criminel, de tuer un animal qu'un humain.
Fort bien ; il faudrait donc que vous fussiez végétarien.

Et ne jamais rien devoir à tout ce qui a pu coûter la vie à un animal.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18652
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Énormo modo

#50

Message par Denis » 24 déc. 2009, 18:24


Salut DrowSArt,

Tu dis :
il est tout aussi meurtrier, criminel, de tuer un animal qu'un humain
Je ne suis pas d'accord. Je pense que la gravité du crime est fonction (entre autres facteurs) de la taille de l'âme détruite.

Par exemple, il serait environ 50 fois plus grave de tuer un homme qu'un chien, et un million de fois plus grave de tuer un babouin qu'une mouche.

Parmi les autres facteurs, il y aurait la cruauté physique de la mise à mort (éviter les souffrances inutiles) et l'âge de la victime (je pense que, à intensité psychique égale, il est plus grave de tuer un enfant qu'un vieillard).

Énormo modo, évidemment.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit