Où sont les sceptiques ?

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Florence
Messages : 8564
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Où sont les sceptiques ?

Messagepar Florence » 30 août 2016, 04:57

Emanuelle a écrit :Exigeant, le scepticisme ? Non mais je rêve.
Le peu que j'en ai vu c'est: insulter, ridiculiser, amalgamer, refuser de s'informer et insulter et insulter encore. Bref, tout sauf de la rationalité.
Le tout avec une autosatisfaction incroyable.


Je vais peut-être vous sembler en rajouter une couche, mais je crains que vous ne voyez que ce que vous voulez bien voir, et à travers les verres déformants de votre appréciation personnelle (de l'importance, voire de l'urgence et de la pertinence) de vos sujets de préoccupation.

A un certain stade d'obstination dans une direction vers laquelle la majorité des intervenants refuse de vous suivre, en vous en donnant des raisons argumentées, la lassitude s'installe et fait place à un mode de discussion sans doute moins accommodant que celui que vous aviez espéré ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1985
Inscription : 13 juin 2007, 19:40
Localisation : Blois, France

Re: Où sont les sceptiques ?

Messagepar Ptoufle » 30 août 2016, 05:29

Bonjour à tous,

il s'agit essentiellement une question de temps à passer sur le forum parmi les activités diverses. J'aime pouvoir contribuer lorsque j'arrive à être à jour sur un fil de discussion, ce qui est parfois difficile quand en une journée on a parfois plus de 100 réponses (qui à la lecture s'avèrent être à 50% hors sujet ou sans intérêt particulier, dommage qu'ici on n'arrive pas à faire mieux).

Cela dit, le ratio inscrits / actifs ne doit pas être très différents d'autres forum.
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Où sont les sceptiques ?

Messagepar Pepejul » 30 août 2016, 05:30

Pourquoi les pires zozo de la croyance s'acharnent ils à se prétendre sceptiques ? C'est un grand mystère pour moi...

Emmanuelle, vous réfutez le scepticisme par votre attitude même vis à vis de votre croyance. Ce que vient d'écrire Florence est tout à fait juste... relisez le attentivement.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3739
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Où sont les sceptiques ?

Messagepar Wooden Ali » 30 août 2016, 05:54

Emmanuelle a écrit : les comportements de pas mal de personnes sur ce forum se revendiquant du scepticisme me laissent très perplexe (euphémisme).

Le Scepticisme n'étant ni une morale, ni un ascèse, il ne peut donc avoir qu'une faible influence sur le comportement naturel de ceux qui s'en réclament. Même si certains, à des fins dialectiques et contre toute évidence), se plaisent à considérer que les sceptiques de ce forum forment une secte de moutons enragés suivant docilement (ils ne sont pas à une contradiction près) de malfaisants gourous à la vue basse et à l'esprit étroit, les sceptiques de ce forum sont des individus individuels qui n'engagent qu'eux-mêmes. Ils se comportent comme ils l'entendent et attribuer une quelconque responsabilité de l'attitude sceptique à ce comportement n'a pas grand sens.
Tu préfères certainement les prêcheurs qui, fort de leur haute spiritualité et de leur morale transcendante, se comportent ... de la même façon et quelquefois bien pire. Pourtant, eux prônent une idéologie spiritualiste, essentiellement basée sur des croyances, qui serait la clef de rapports humains plus harmonieux. Elle devrait donc leur donner patience, qualité d'écoute, empathie, sens du dialogue ...
C'est ceux là qui méritent des coups de pied au cul pour promouvoir une idéologie morale qui, manifestement, ne leur permet même pas de se distinguer de ceux qui ne l'ont pas.
Une croyance doit, si elle veut se propager, s'appuyer sur le fait qu'elle rend meilleurs ou, au moins, différents ceux qui la défendent. Ne s'appuyant pas sur la raison, elle n'a aucun autre moyen de montrer sa validité.
Je n'ai rien trouvé dans le comportement de Babamar, Lorangebleue, Schtoiing et autres brutes haineuses quoi que ce soit qui puisse donner à penser qu'ils sont animés par une idéologie qui puisse interpeler.
Ne te trompe pas de cible, Emmanuelle.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7484
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Où sont les sceptiques ?

Messagepar Nicolas78 » 30 août 2016, 06:07

C'est pas un problème de se tromper de cible.
C'est qu'elle crie à l'amalgame après en avoir fait un.
Puis s'insurge d'un manque de rigueur des sceptiques...
Le tout en deux phrases.
Dur...

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3739
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Où sont les sceptiques ?

Messagepar Wooden Ali » 30 août 2016, 09:32

C'est pas un problème de se tromper de cible.

Tu trouves ? C'est exactement ce que fait Schtoiing en nous accablant de tous les mots de la Terre pour une perception de ce que nous sommes totalement erronée. C'est stérile et très agaçant, ne penses-tu pas ?
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Emanuelle
Messages : 817
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: Où sont les sceptiques ?

Messagepar Emanuelle » 30 août 2016, 09:57

Inso a écrit :Sinon, je parle de la méthode pas des personnes, comme le disait Miraye un peu plus haut en répondant à Schtoiing.
Inso


Wooden Ali a écrit : Ils se comportent comme ils l'entendent et attribuer une quelconque responsabilité de l'attitude sceptique à ce comportement n'a pas grand sens.


Ce qui a du sens, me semble-t-il, c'est de penser que des personnes se revendiquant du scepticisme argumentent leur point de vue à partir d'éléments rationnels non en attaquant les personnes.
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3915
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Où sont les sceptiques ?

Messagepar unptitgab » 30 août 2016, 10:36

Emanuelle a écrit :Ce qui a du sens, me semble-t-il, c'est de penser que des personnes se revendiquant du scepticisme argumentent leur point de vue à partir d'éléments rationnels non en attaquant les personnes.

Qu'entends tu par attaques des personnes? Si je dis de quelqu'un que ses discours sont complètement stupides, sans logique et sans bases vérifiables et que ses croyances sont comme toutes de la fainéantise intellectuelle, elles demandent beaucoup moins de ressources énergétiques que le raisonnement, est-ce une attaque de la personne ou de son propos? Nous sommes sur un forum, ce que chacun écrit résulte du choix qu'il fait de le partager, ainsi chacun de nous finalement ne critique en positif ou négatif que des propos pas des personnes, après si un personne fait de ses croyances son identité je dirais juste tant pis pour elle, je ne vais pas plus considérer ce type de croyance qu'une autre pour autant.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7484
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Où sont les sceptiques ?

Messagepar Nicolas78 » 30 août 2016, 14:58

Wooden Ali a écrit :
C'est pas un problème de se tromper de cible.

Tu trouves ? C'est exactement ce que fait Schtoiing en nous accablant de tous les mots de la Terre pour une perception de ce que nous sommes totalement erronée. C'est stérile et très agaçant, ne penses-tu pas ?

Oui nan c'est vrai.
En faite je voulais dire que le plus "grave" pour le tireur n'est pas de rater sa cible, mais la façon de se planter tout en expliquant que c'est grave quand l'autre le fait...

Après bien évidement que c'est agaçant pour la cible.
Après concernant Ema, elle nous à fait une belle demonstration d'auto-plantage bouclée mais elle demeure globalement loin des insultes et ne chie pas partout à la manière d'un Orangebleue.
Meme si la elle à eu une petite diarhée mais ca arrive à tout le monde.
...ho purée faut que j'arrete de suivre Grimault je devient scato moi :lol:

Avatar de l’utilisateur
ABC
Messages : 737
Inscription : 11 mai 2014, 14:37

Re: Où sont les sceptiques ?

Messagepar ABC » 31 août 2016, 01:22

Wooden Ali a écrit :Les prêcheurs, fort de leur haute spiritualité et de leur morale transcendante, [ou de n'importe quoi d'autre d'ailleurs. Le contenu idéologique ou religieux ou culturel est, parfois, un moyen orienté vers un objectif : exercer un pouvoir et mépriser ceux qui pensent différemment pour se sentir plus fort], se comportent ... de la même façon et quelquefois bien pire...

...que les prêcheurs d'autre chapelles et auxquelles ils font ces reproches.
Wooden Ali a écrit :...des rapports humains plus harmonieux. Elle devrait donc leur donner patience, qualité d'écoute, empathie, sens du dialogue ...

Ça, pour moi, ce sont de vraies qualités. Une approche "laique", acceptant (entre autres) ces valeurs là, ce serait pas mal. Pour ma part, je pense qu'il ne faut pas forcément chercher à être d'accord sur tout. Ce n'est ni réaliste ni productif et si x ou y surréagit un peu de temps en temps parce qu'il a un point de vue différent, ce n'est pas forcément trop grave si ça reste raisonnable, peu fréquent et si l'excès d'émotion ne noie pas la part de message éventuellement juste.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Les débats sereins

Messagepar Denis » 31 août 2016, 02:50


Salut ABC,

Ta façon de caractériser les débats sereins vise un idéal proche du mien.

Quand tout le monde y met du sien, le style libre permet d'aller pas mal loin, mais si certains participants manquent de self-control (ou de suite dans les idées), je ne vois que le Redico pour les forcer à en avoir.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Dany
Messages : 1437
Inscription : 09 févr. 2004, 18:44

Re: Les débats sereins

Messagepar Dany » 31 août 2016, 06:51

Denis a écrit :Salut ABC,

Ta façon de caractériser les débats sereins vise un idéal proche du mien.

Quand tout le monde y met du sien, le style libre permet d'aller pas mal loin, mais si certains participants manquent de self-control (ou de suite dans les idées), je ne vois que le Redico pour les forcer à en avoir.

:) Denis


Heu, parce que, toi, tu crois vraiment que tu y mets du tien ?
Ta façon de faire ne me gêne pas, je sais y répondre, mais please, n'essaye pas de te revendiquer du même esprit que ABC, parce que ce serait plutôt risible.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Nuance

Messagepar Denis » 31 août 2016, 09:23


Salut Dany,

Tu dis :
Ta façon de faire ne me gêne pas, je sais y répondre...

Tu devrais plutôt dire « ... je sais y répliquer ».

Nuance.

:grimace: Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7484
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Où sont les sceptiques ?

Messagepar Nicolas78 » 31 août 2016, 09:50

ABC a écrit :
Wooden Ali a écrit :Les prêcheurs, fort de leur haute spiritualité et de leur morale transcendante, [ou de n'importe quoi d'autre d'ailleurs. Le contenu idéologique ou religieux ou culturel est, parfois, un moyen orienté vers un objectif : exercer un pouvoir et mépriser ceux qui pensent différemment pour se sentir plus fort], se comportent ... de la même façon et quelquefois bien pire...

...que les prêcheurs d'autre chapelles et auxquelles ils font ces reproches.
Wooden Ali a écrit :...des rapports humains plus harmonieux. Elle devrait donc leur donner patience, qualité d'écoute, empathie, sens du dialogue ...

Ça, pour moi, ce sont de vraies qualités. Une approche "laique", acceptant (entre autres) ces valeurs là, ce serait pas mal. Pour ma part, je pense qu'il ne faut pas forcément chercher à être d'accord sur tout. Ce n'est ni réaliste ni productif et si x ou y surréagit un peu de temps en temps parce qu'il a un point de vue différent, ce n'est pas forcément trop grave si ça reste raisonnable, peu fréquent et si l'excès d'émotion ne noie pas la part de message éventuellement juste.


Je like !
Image

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Où sont les sceptiques ?

Messagepar Pepejul » 31 août 2016, 11:09

la vraie question est : mais où est notre petit Schtoïng ??? :a7:
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5742
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Où sont les sceptiques ?

Messagepar Lulu Cypher » 31 août 2016, 13:10

Pepejul a écrit :la vraie question est : mais où est notre petit Schtoïng ??? :a7:
Il te manque ? :shock:

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1165
Inscription : 28 août 2013, 14:36
Localisation : france

Re: Où sont les sceptiques ?

Messagepar 86lw » 31 août 2016, 17:02

Pepejul a écrit :la vraie question est : mais où est notre petit Schtoïng ??? :a7:

Schoïng: " Alors voilà, on leur dit n'importe quoi, on leur fait perdre leur temps, on les insulte, et ces crétins ne sont même pas capables de vous bannir... quelle perte de temps!!!"
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Emanuelle
Messages : 817
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: Où sont les sceptiques ?

Messagepar Emanuelle » 01 sept. 2016, 08:35

Nicolas78 a écrit :Meme si la elle à eu une petite diarhée mais ca arrive à tout le monde.


Désolée. J'ai mal supporté les attaques contre l'un des nouveaux arrivants sur ce forum. (Cela m'a rappelé des mauvais souvenirs ici.)
Maintenant je découvre des discussions avec des liens que je trouve intéressants (celle sur l'effet placebo surtout)
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7484
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Où sont les sceptiques ?

Messagepar Nicolas78 » 01 sept. 2016, 09:04

Ça ne m'a pas choqué perso, et tes libre de réagir selon comment tu aime le faire hein.
Après j'ai juste appuyer une contradiction dans ton jugement, mais de une ça arrive à tout le monde, et de deux tu est loin du petit jeu fort lourd que jouait un Orangebleue par exemple. Rien à voir.
J'ai pas rejeté ce que tu défendait (comme valeurs).

Après concernant les attaques contre Shtoiing, sont premier message (à Shtoiing) été un loooonnng message ad-hominem contre Psyricien.
Ce message était intéressant dans le sens ou la critique était bien menée et inévitable (Denis à même dit à Psyricien d'y réfléchir), mais inutilement violente et dans un but qui reste flou.
Aussi, Psyricien est critiqué (son "comportement") par autant de scéptiques que de zozos (même si personnellement j'ai vraiment rien à lui redire, je m'entend très bien avec lui et il à tjr été courtois avec moi, j'ai appris pas mal de lui aussi).
Mais Shtoing à pensé que prendre cet exemple pour généraliser était un bon outil et une bonne excuse. Cette manœuvre n'a pas plus à certains, et je le comprend. La substance de ce qu'il dit ressemble à de la politique.

Ceci-dit, n’étant moi même pas parfait et ne connaissant personne qui le soit, j'ai aussi un peut de mal avec les occasionnels "boulets de leçons" qui fusent parfois...(et quand je suis pas de bon poil, je ne peut m’empêcher de faire une remarque moi aussi, dans ma grande cohérence :lol: ).
Mais bon, un petit coup dans le pif, ça fait du bien de temps en temps (je parle pour moi) :mrgreen:
Après ou prend la leçon, ou on la rejette (je parle pas de toi), mais c'est pas la mort du petit cheval non-plus ;)


Revenir vers « Scepticisme »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit