Où sont les sceptiques ?

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 320
Inscription : 15 nov. 2014, 04:38

Re: Où sont les sceptiques ?

#51

Message par miraye » 25 août 2016, 17:51

Bonjour Schtoiing,
je n'ai pas l'impression de partager votre vision du sceptissisme. Votre questionnement me semble impliquer que deux types de personnalité s'opposent sur ce forum, d'un côté les croyants et/ou les contradicteurs, et de l'autre les sceptiques.
Mais pour moi être sceptique ce n'est pas un état, c'est une démarche.
En gros, on est sceptique quand on est en train d'appliquer la méthode.
Pour moi toutes sorte de choses cohabitent en nous, le scepticisme étant une méthode pour reflechir sur ce que notre cerveau nous propose comme analyse, des ressentis parfois un peu plus juste, parfois faux, pas trop nuancé souvent.
Par exemple je ne pense pas que simplement lire ce forum et partager une certaine vision des choses avec d'autres membres me range dans la catégorie des sceptiques. Quand je fait des recherches, poursuit une réflexion, et aussi interroge mes propres comportements, ça me semble un peu plus en adéquation avec le concept.
Peu de membres participent mais il y a quand même pas mal de concepts intéressants qui sont abordés. Pas mal de sujets de société , impliquant des opinions aussi si mélangent, ce qui renforce la confusion.
Le débats ici ont l'air stérile parce que parfois les intervenants s'enferment dans leur vision et restent sur leur position, mais les lecteurs moins impliqués ont accès à pas mal de piste de réflexion. Le mieux c'est quand on est intervenant dans une optique de dialogue, je crois que là on peu faire des bonds dans la réflexion. Tout cela ce n'est que mon avis, hein, je ne parle pas au nom des autres, et je ne dit pas que moi je sais faire, moi j'essaye et je me plante... aussi, :oops: .
Selon vous, pourquoi le scepticisme ou la zététique ne passionnent-ils pas plus les foules que ça et tombent-ils systématiquement en désuétude ?
J'ai tendance à considérer qu'il y a un fossé entre nos paroles et nos actes.
Se dire ou se penser sceptique, celui qui voit clair et sait séparer les bonnes réflexions des mauvaises par la seule force de sa personnalité brillante, et de son jugement éclairé, c'est attrayant, mais ce n'est encore qu'une croyance qu'on entretient sur nous.
Dans les actes, être sceptique, cela se rapproche pour moi de faire le ménage dans sa tête. Un truc assez humble, une mise au point sur nos coins sombres, où on réserve son avis pour trier les idées, ressortir de vieux machins qu'on réemploi ou bazarde, sans s'imaginer révolutionner quoi que soit, même pas son petit intérieur.
Faire le ménage ça ne passionne pas les foules en général. Mais c'est utile :a2: .

Mireille

Re: Où sont les sceptiques ?

#52

Message par Mireille » 25 août 2016, 17:58

Lulu Cypher a écrit :OK on joue ... c'est toi qui commence va-te cacher :mrgreen:
Idiot :lol:

Tu crois que notre nouvel ami va se commettre en nous en révélant un peu plus ?

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3885
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Où sont les sceptiques ?

#53

Message par spin-up » 25 août 2016, 18:04

Proxima20100 a écrit : Merci Schotling de m,avoir suffisamment hérissé le poil pour m,avoir enfin décidé à venir dire un petit bonjour à ce forum dont j,ai l,impression de connaître certains intervenants mieux que ma famille. Bonjour Mireille, quoi de neuf ? ;)
Signé : un sceptique contemplatif
Haaa ce bon vieux Proxima20100, on t'observe depuis un moment et on attendait avec impatience que tu t'inscrives.

:bienvenue: :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Proxima20100
Messages : 51
Inscription : 25 août 2016, 16:07

Re: Où sont les sceptiques ?

#54

Message par Proxima20100 » 25 août 2016, 18:28

Bonjour je suis la maman de Proxima20100 et je tenais à vous rassurer.
L,accouchement est long, tres long... Mais le gros bébé se présente bien, la tete apparait enfin et il pourra bientôt venir vous donner lui meme quelques precisions sur lui et les questions qui commenceront à l,agiter dès son premier cri.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5820
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Où sont les sceptiques ?

#55

Message par Lulu Cypher » 25 août 2016, 18:40

Mireille a écrit :
Lulu Cypher a écrit :OK on joue ... c'est toi qui commence va-te cacher :mrgreen:
Idiot :lol:
Tu crois que notre nouvel ami va se commettre en nous en révélant un peu plus ?
P'têt ben qu'oui, P'têt ben qu'non

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Proxima20100
Messages : 51
Inscription : 25 août 2016, 16:07

Re: Où sont les sceptiques ?

#56

Message par Proxima20100 » 25 août 2016, 20:13

Lulu Cypher a écrit :
Mireille a écrit :
Lulu Cypher a écrit :OK on joue ... c'est toi qui commence va-te cacher :mrgreen:
Idiot :lol:
Tu crois que notre nouvel ami va se commettre en nous en révélant un peu plus ?
P'têt ben qu'oui, P'têt ben qu'non
Que dois je donc diantre commettre et réveler. Dieu seul le sait et aussi le grand Lulu Cypher !
Enfin pour Dieu, p têt ben que oui ou p têt ben que non. Et qu,il le sache ou pas le grand sachem, ca ne l,empêchera pas de dormir.
Lulu Cypher, si faire sa presentation apres tant d,annees de solitude vous semble si facile, alors je préfère retourner dans ma caverne bouder quelques années... ou quelques heures. J,ai vu que c,etait une méthode efficace...

Je l,avais bien précisé je suis un sceptique adorateur du forum des sceptique du Quebec mais un Sceptique contemplatif et touché par la grâce divine de la procrastination.

Mais promis, je vais faire un effort et tenter de 'me présenter poliment dans la section officielle "présentation" comme à un entretien de recrutement. C,est simplement un peu difficile car depuis que je lis ce forum avec assiduité mes questions sans réponse et mes centres d,interet se multiplient comme les petits pains (j,ai,arrêté le vin)

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5820
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Où sont les sceptiques ?

#57

Message par Lulu Cypher » 25 août 2016, 21:28

Proxima20100 a écrit :Je l,avais bien précisé je suis un sceptique [...] contemplatif et touché par la grâce divine de la procrastination.
Alors à demain[1] :mrgreen:
Proxima20100 a écrit :Mais promis, je vais faire un effort et tenter de 'me présenter poliment dans la section officielle "présentation" comme à un entretien de recrutement. C,est simplement un peu difficile car depuis que je lis ce forum avec assiduité mes questions sans réponse et mes centres d,interet se multiplient comme les petits pains (j,ai,arrêté le vin)
En attendant ... bienvenue sur le forum

----------------------------------
[1] renouvelable par tacite reconduction

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

blabla
Messages : 74
Inscription : 10 oct. 2009, 06:41

Re: Où sont les sceptiques ?

#58

Message par blabla » 25 août 2016, 22:17

Bonjour/soir braves gens.

J'ai vraiment mal choisi mon pseudo en m'inscrivant ici à l'époque, manque d'inspiration.
Je lis souvent ce forum et n'interviens jamais ;) les échanges y sont enrichissant, et que je mette mon grain de sel bourré de fautes, ne ferait que me frustrer.
J'ai à peu près la même vision que Miraye sur le scepticisme/zététique : une démarche qui m'est utile tous les jours pour ne pas m'enfermer dans des certitudes qui pourraient être fausses, essayer de ne pas me faire avoir par une réthorique savamment concocté et c'est limite d'utilité publique ce genre de site au vu de toutes les fadaises qui trainent sur le net et si abondamment partagées.

Et même si les débats ont l'air de brasser du vent dans leur finalité, le voyage est bien plus intéressant que la destination.
Merci aux intervenants de faire de chaque sujet, des sortes de cas d'école, du subtil au bien gras qui tâche, de cette démarche et à ceux qui la subissent ; pour que des petites gens comme moi , arrive à mieux la mettre en pratique tous les jours et la propage à l'occasion par petite touche dans la vie quotidienne.
Les coupeurs de cheveux en quatre, se plient en deux et tournent sept fois leur langue dans leur bouche avant d'énoncer le principe de contradiction. C'est rigoureusement inutile mais ils trouvent ce déphasage dichotomique aussi transcendant que colloïdal. (Désencyclopédie - Zetetic Circus)

Avatar de l’utilisateur
Proxima20100
Messages : 51
Inscription : 25 août 2016, 16:07

Re: Où sont les sceptiques ?

#59

Message par Proxima20100 » 26 août 2016, 02:54

blabla a écrit :Bonjour/soir braves gens.

Je lis souvent ce forum et n'interviens jamais ;) les échanges y sont enrichissant, et que je mette mon grain de sel bourré de fautes, ne ferait que me frustrer.
J'ai à peu près la même vision que Miraye sur le scepticisme/zététique : une démarche qui m'est utile tous les jours pour ne pas m'enfermer dans des certitudes qui pourraient être fausses, essayer de ne pas me faire avoir par une réthorique savamment concocté et c'est limite d'utilité publique ce genre de site au vu de toutes les fadaises qui trainent sur le net et si abondamment partagées.

Blabla, tout pareil pour moi vieux lecteur assidu et passionné de ce forum enfermé depuis toujours dans mes doutes et inscrit hier en réaction épidermique à ce sujet évoquant l,extinction inéluctable de la sous espèce des sceptiques du Quebec.

Peut être la naissance du "club des sceptiques du Quebec disparus dans un univers parallèle". Attention sceptiques actifs, d,autres sceptiques vous observent quotidiennement qui trient, rient, pleurent souvent de bonheur à la lecture de ce forum et parfois de chagrin. Ils vous parasitent sans le savoir en allant chercher de l,information sans rien vous donner en retour.

En bref je cite Blabla "Le scepticisme une démarche utile tous les jours pour ne pas s,enfermer dans ses certitudes"
Blabla 100% Proxima 100%

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Où sont les sceptiques ?

#60

Message par Pepejul » 26 août 2016, 03:03

Proxima20100 a écrit :En bref je cite Blabla "Le scepticisme une démarche utile tous les jours pour ne pas s,enfermer dans ses certitudes"
Blabla 100% Proxima 100%
C'est certain à 100% ça ? :lol:
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18662
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

On manque de torque détordant

#61

Message par Denis » 26 août 2016, 03:17


Salut surtout à Proxima, à Blabla et à Pepe.

Puisqu'on est en accord fort sur cette affaire, on n'a rien à s'y détordre mutuellement.

Il est donc inutile de s'y attarder.

Mais j'admets que nos actions n'ont pas toujours besoin d'être utiles.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Où sont les sceptiques ?

#62

Message par Pepejul » 26 août 2016, 03:21

je n'avais pas vu le 100% en dessous ! Ma blague tombe à l'eau du coup.... :lol:
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Proxima20100
Messages : 51
Inscription : 25 août 2016, 16:07

Re: Où sont les sceptiques ?

#63

Message par Proxima20100 » 26 août 2016, 03:23

Pepejul a écrit :
Proxima20100 a écrit :En bref je cite Blabla "Le scepticisme une démarche utile tous les jours pour ne pas s,enfermer dans ses certitudes"
Blabla 100% Proxima 100%
C'est certain à 100% ça ? :lol:

J,ai arrondi donc je reformule
Proxima 100.01% environ mais pas définitif. Des doutes beaucoup, peu de certitudes..
Pepeljul ??? %

Il,faut être indulgent, c,est mon baptême du feu sur ce forum meme si j,en ai saisi,la substantifique moelle depuis des années.
C,est ma premiere inscription sur un forum. Je suis un contemplatif parasite et procrastinateur.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4058
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Où sont les sceptiques ?

#64

Message par Christian » 26 août 2016, 05:39

Blablabla, Proxima20100

Bonjour chez vous!

Êtes-vous branchés sur la sonde Stéréo-B qui vient d'être réactivée par la NASA après deux ans de silence? :D
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Proxima20100
Messages : 51
Inscription : 25 août 2016, 16:07

Re: Où sont les sceptiques ?

#65

Message par Proxima20100 » 26 août 2016, 08:56

Christian a écrit :Blablabla, Proxima20100

Bonjour chez vous!

Êtes-vous branchés sur la sonde Stéréo-B qui vient d'être réactivée par la NASA après deux ans de silence? :D

Gagné !
Moi je suis le soleil Proxima et j,attendais la réactivation de la sonde Stéréo Blabla pour vous faire découvrir ma face cachee.
La face brillante de Proxima20100 ne doit être observée que par un public averti, celui des sceptiques du Quebec, mais par étape tout de même

FIN DU HS les modérateurs veillent... C,etait ma phase test d,utilisation du forum. En quelque sorte le réveil de Proxima20100, beau au bois dormant sceptique depuis toujours et revenant à la vie apres le violent baiser de princesse Chaudeding.

Je vais travailler maintenant dans les prochains mois dans le calme de ma caverne à ma presentation pour tenter d,intervenir de maniere pertinente. Ce qui m,inquiete c,est qu,apres tant d,annees de silence je vais peut être constater que je n,ai pas grand chose à dire. Mais je vous le dirai... si finalement je n,ai rien d,intéressant à dire.

J,attends maintenant avec une copine à moi dénommée impatience le réveil d,autres sceptiques léthargiques et silencieux pour mettre Princesse Chaudeding de très mauvaise humeur.

palma34
Messages : 30
Inscription : 05 janv. 2011, 08:12
Localisation : France

Re: Où sont les sceptiques ?

#66

Message par palma34 » 29 août 2016, 10:39

Bonjour tout le monde,

Je suis généralement assez silencieux également mais je n'en pense pas moins. J'apprécie beaucoup la lecture de ce site que je parcours très régulièrement depuis longtemps. Ma réactivité à l'écrit est un peu lente, d'autant plus que mes réactions à chaud risque de ressembler à ce que je pourrais reprocher, sur la forme, à certains amis sceptiques. En conséquence, mes messages, à froid, dépourvus de l'émotivité suscitée par certains auteurs de messages et dont plus édulcorés, arrivent trop tard par rapport à l'évolution de la discussion.
Pour autant, Schtoiing, est loin d'être le plus "agaçant", notamment au niveau de la forme et peut-être les réactions de certains à son égard sont-elles un peu dures ?
Sauf éventuellement, s'il était certain, qu'il est un revenant masqué...

Pour finir une petite réflexion personnelle sur cette question de l'auteur du fil :
Selon vous, pourquoi le scepticisme ou la zététique ne passionnent-ils pas plus les foules que ça et tombent-ils systématiquement en désuétude ?

Probablement parce que :
- une grosse majorité de parents baignent leurs enfants dans un environnement de croyances diverses, religieuses, magiques (fées, monstres, Père-Noël), astrologie, etc... Même si certaines croyances sont remises en question tôt ou tard, les fondations et l'architecture des structures cérébrales qui permettent la réflexion, le raisonnement et la façon d'appréhender le monde en sont évidemment affectés. D'où la difficulté de s'en détacher totalement à l'âge adulte, peu nombreux ceux qui y parviennent, et de communiquer avec des "non-croyants". Hommage notamment à Mireille et Dash :a4:
- les "sceptiques" sont rares : dans mon environnement de travail, j'ai renoncé à m'exprimer sur certains sujets et même dans l'environnement familial, je m'abstiens parfois pour ne pas gâcher le repas :)
- les croyances partagées sont beaucoup moins exigeantes que la démarche sceptique.

Pour finir, je trouve ce site bien vivant et très loin de tomber en désuétude.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 991
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Où sont les sceptiques ?

#67

Message par Inso » 29 août 2016, 12:26

palma34 a écrit : - les croyances partagées sont beaucoup moins exigeantes que la démarche sceptique.
+1
:a4:

Avatar de l’utilisateur
Proxima20100
Messages : 51
Inscription : 25 août 2016, 16:07

Re: Où sont les sceptiques ?

#68

Message par Proxima20100 » 29 août 2016, 17:29

palma34 a écrit :
- les "sceptiques" sont rares : dans mon environnement de travail, j'ai renoncé à m'exprimer sur certains sujets et même dans l'environnement familial, je m'abstiens parfois pour ne pas gâcher le repas :)
- les croyances partagées sont beaucoup moins exigeantes que la démarche.

C est EXACTEMENT ce que je vis au quotidien depuis longtemps et j en souffre réellement.

Hier au repas du soir avec ma femme et ma fille, j ai prudemment abordè mon inscription sur ce forum dont je leur avais déjà parlé. Petit rappel c est ma 1ère inscription sur un forum alors que j en consulte des tonnes depuis longtemps sur des thèmes tres variés en plus d un peu de lecture à l ancienne.

Réaction de ma femme : "tu vis sur une autre planete". Ca c était plutot bien vu mais un tantinet énervé dans le ton.
Réaction de ma fille 20 ans, plutôt intelligente (ben oui c est ma fille) mais peu curieuse, études supérieures brillantes mais pas dans le domaine scientifique .... "TU NOUS SAOULES !!!" sur un ton très, TROP agressif. La soiree s est mal terminée.

Effectivement j ai l impression souvent de venir d une autre planète, exoplanète bien évidemment. Et ça me procure un mal être réel depuis longtemps qui s accentue dangereusement. Des solutions peut être : retourner à la messe le dimanche comme quand j étais jeune mais je commençais déjà à avoir des doutes, regarder la télé, l.alcool, la drogue, faire du prosélytisme pastafarien comme les temoins de jehovah.... Enfin des trucs qui,mettraient un peu en veille mon esprit un peu agité.

Mon entourage familial direct, femme et fille en souffre aussi et m exhorte à arrêter de me poser des tonnes de question. Et je suis incapable d,arriver à savoir ce qu elles pensent réellement sur des sujets qui me semblent essentiels, quelles sont leurs croyances si elles en ont réellement par ex. Et s ils elles me les confiaient un pe en confiance, je ne les frapperai même pas :aime: :aime: Embêtant pour des gens que j aime par dessus tout de ne pas arriver à aborder des sujets qui semblent tabous.

En réalité je pense qu elles n ont pas réellement de croyances à part sur des choses futiles comme l efficacité de l homéopathie. Pas bien grave, Je ne les empêche pas d en prendre même si elles connaissent mon avis sur la question.... En bref sans doute qu elles évitent tout simplement certaines questions comme une grande majorité par confort intellectuel.

Entourage familial plus large dont parents, frere et soeur etc, milieu professionnel ou autre, même constat désespérant pour moi. C est avec mon chat endormi actuellement sur genoux que je communique le mieux. C est grave Docteur ? Huiles essentielles, homéopathie, apucuncture ou alors on continue les anxiolytiques ?

Cette confession intime enfin terminée, le blues du sceptique solitaire en quelque sorte, je vais pouvoir m attaquer à participer de manière plus discrète et je l espère plus enrichissante à ce forum. Je ne vous ai pas fait trop pleurer amis sceptiques sensibles ?

Al DENTE

Emanuelle
Messages : 845
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: Où sont les sceptiques ?

#69

Message par Emanuelle » 29 août 2016, 18:11

Inso a écrit :
palma34 a écrit : - les croyances partagées sont beaucoup moins exigeantes que la démarche sceptique.
+1
:a4:
Exigeant, le scepticisme ? Non mais je rêve.
Le peu que j'en ai vu c'est: insulter, ridiculiser, amalgamer, refuser de s'informer et insulter et insulter encore. Bref, tout sauf de la rationalité.
Le tout avec une autosatisfaction incroyable.
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7806
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Où sont les sceptiques ?

#70

Message par Nicolas78 » 29 août 2016, 21:15

C'est sur que confondre scepticisme avec quelques sceptiques, c'est vachement rationnel et pas du tout un amalgame...

Dans la famille, "je me vide un chargeur de 9mm dans le pied toute seule", je demande Ema :P:

:lol:

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Où sont les sceptiques ?

#71

Message par Pepejul » 30 août 2016, 01:42

le croyant est beaucoup plus susceptible dès qu'un sceptique lui montre que sa certitude n'est qu'une croyance....

Pas vrai Emmanuelle et ses "témoignages" ?
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 991
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Où sont les sceptiques ?

#72

Message par Inso » 30 août 2016, 02:00

Bonjour Emmanuelle,
Emanuelle a écrit : Le peu que j'en ai vu c'est: insulter, ridiculiser, amalgamer, refuser de s'informer et insulter et insulter encore. Bref, tout sauf de la rationalité.
Le tout avec une autosatisfaction incroyable.
Vous me visiez ?

Sinon, je parle de la méthode pas des personnes, comme le disait Miraye un peu plus haut en répondant à Schtoiing.

Inso

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4024
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Où sont les sceptiques ?

#73

Message par unptitgab » 30 août 2016, 02:56

Emanuelle a écrit :
Exigeant, le scepticisme ? Non mais je rêve.
Le peu que j'en ai vu c'est: insulter, ridiculiser, amalgamer, refuser de s'informer et insulter et insulter encore. Bref, tout sauf de la rationalité.
Le tout avec une autosatisfaction incroyable.
Ne confonds tu pa rationalité et austérité? L'insulte est rare, la ridiculisation plus fréquente, mais ma brave dame si nous ne pouvons plus rire des croyances de quoi ririons nous? Quant au refus de s'informer, là c'est faux sauf qu'il y a une petite étape en plus dans le scepticisme c'est de questionner cette information, vérifier si elle est valide et pour ce faire il n'y a rien de plus efficace que de chercher à la détruire.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Où sont les sceptiques ?

#74

Message par Pepejul » 30 août 2016, 03:07

"croire à des témoignages" n'est pas une bonne façon de s'informer.... c'est en cela que les sceptiques sont plus exigeants que les croyants.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Emanuelle
Messages : 845
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: Où sont les sceptiques ?

#75

Message par Emanuelle » 30 août 2016, 04:23

Inso a écrit : Vous me visiez ?
Non. j'ironisais sur le terme "exigence".
Inso a écrit : Sinon, je parle de la méthode pas des personnes, comme le disait Miraye un peu plus haut en répondant à Schtoiing.
Le scepticisme j'approuve, dans une bonne mesure; les comportements de pas mal de personnes sur ce forum se revendiquant du scepticisme me laissent très perplexe (euphémisme).
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit