Le raisonnement et ses biais

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 301
Inscription : 15 nov. 2014, 04:38

Le raisonnement et ses biais

Messagepar miraye » 08 déc. 2016, 17:26

Hello,

Comme dit ailleurs je suis en train de lire ça.

Thèse de doctorat d'Hugo Mercier. Théorie argumentative du raisonnement.

http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=3&ved=0ahUKEwib25Ot_tzQAhXMfRoKHRkGDPMQFggfMAI&url=http%3A%2F%2Fwww.risc.cnrs.fr%2Fmem_theses_pdf%2F2009_mercier.pdf&usg=AFQjCNEcDkh9Fk8dQkvh10ySVsEURnkOpQ&sig2=Qd9CDshD-rKoIvOKkGhikA

C'est une thèse qui touche à pas mal de sujets débattus ici.
(Dont nos capacités à ignorer les faits, a voir les erreurs de raisonnements des autres et pas les siens, comment le débat d'idée fait bouger nos lignes intérieures. Mais pas que, loin de là...)
Pour l'instant j'ai suspendu mon jugement le temps d'arriver au bout, mais je serai heureuse de pouvoir en discuter si certains ont le courage (c'est long, très long) de la lire.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 938
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Le raisonnement et ses biais

Messagepar Inso » 08 déc. 2016, 17:39

miraye a écrit :Hello,

Hello Miraye,
Théorie que j'avais trouvée très intéressante, J'avais lu des articles il y a 1 an ou 2 ( ici ou , je les avais gardés en marque-pages ) à ce sujet et j'avais trouvé ça passionnant. Je trouvais que ça explique pas mal de chose dans des comportements lors de discussions professionnelles ou privées (du moins pour un néophyte comme moi, mais ça ne doit peut-être pas être aussi simple).
Merci du lien, je n'avais pas eu le courage d'aller chercher la thèse de Mercier, je vais m'y plonger (tu me laisses un ti moment quand même hein :a4: )

Inso

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 301
Inscription : 15 nov. 2014, 04:38

Re: Le raisonnement et ses biais

Messagepar miraye » 15 déc. 2016, 20:02

Je viens de finir une première lecture quasi complète, (j'ai laissé de côté quelques paragraphes et la conclusion pour l'instant.)

Ce que j'ai compris :? de l'idée générale de la thèse :

Le raisonnement en "vision classique" permet de choisir la meilleure solution ou de déterminer ce qui est le plus vrai après avoir soupesé le pour et le contre ou après analyse des faits. Ce qui devrait plus ou moins impliquer que nous portons attention aux éléments dont nous avons connaissances dans leur ensemble et qu'après nous choisissons en appliquant certains critères. MAIS il existe des dysfonctionnements, un certains nombres de biais avec des origines différentes qui faussent nos résultats et nous trompent.

Pour la théorie argumentative le raisonnement est le choix à partir de nos conclusions (intuitives et à multiples couches) d'arguments pour les défendre.
Il a un double fonctionnement :
1) pour nous, nos conclusions sont les bonnes et on s'arrête à la première justification qui semble tenir la route. Si on cherche à les remettre en cause c'est pour se préparer au débat et aux arguments que les autres pourraient nous opposer, pour mieux convaincre.
2) les autres sont dans l'erreur quand ils arrivent à d'autres conclusions, nous sommes alors très critique envers les idées divergentes. Pour ne pas nous faire avoir.
Ce type de fonctionnement pourrai être perçu comme un désavantage dans notre dimension d'animaux sociaux communiquants.
Cependant quand un groupe est engagé dans une réflexion commune, et s'il n'y a pas de conflits majeurs personnels sur la finalité, les conflits dans les débats permettent un enrichissement de la réflexion par les différentes visions. Visions qui font émerger du plus performant que ce que nous produisons en individuel. Notre sensibilité aux arguments nous permettant quand même (parfois) de reconnaître que ceux des autres surpassent les notres.
Les biais ne sont plus vu comme des dysfonctionnements ou des erreurs mais comme partie intégrante de nos processus de réflexion.

Pour l'instant il est trop tard pour que je m'étende plus sur les biais, une grande partie de la thèse leur est consacré, ou mes conclusions perso. J'essaierai d'y revenir.


Revenir vers « Scepticisme »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit