Renoncer à ses croyances

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3739
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Renoncer à ses croyances

Messagepar Wooden Ali » 19 août 2017, 07:32

Salut et bienvenue bebepinotte2. tu as écrit :
Par exemple, ce n’est pas parce qu’un scientifique croit à la théorie de la relativité qu’il a foi en ce concept.

Point n'est besoin d'aller jusqu'au mot foi et à sa connotation quasi religieuse. Déjà le mot "croire" en une théorie scientifique est inapproprié. On utilise un modèle basé sur une théorie parce qu'il donne des prédictions fiables dans son domaine d'application. C'est suffisant pour le déclarer valide. Nul besoin d'y "croire" : chaque utilisation réussie est une nouvelle preuve de sa validité. Le côté provisoire et précaire de toute théorie scientifique qui peut, par principe, être remplacée à tout instant par une meilleure, loin d'être une faiblesse est un atout : en lui retirant tout caractère sacré (recherche de la Vérité VraieTM), il l'éloigne surement des poisons de la connaissance que sont foi et croyance.

Laissons Richard à ses bouffées délirantes : lui pense que les faits doivent se plier à la théorie (la sienne, bien sûr) et non l'inverse. Il n'a toujours pas compris que se sont les applications quotidiennes de la Théorie de la Relativité qui la valide. La théorie qu'il propose, à peine née, est déjà réfutée par les faits. Ça ne le gène pas du tout.
Il continue à y fonder de grands espoirs et comme c'est souvent le cas avec ce genre de "savant", il nous annonce que sa théorie va être validée par des autorités scientifiques reconnues incessamment sous peu.
Cette phrase a le même mérite que le célèbre "demain, on rase gratis", elle reste vraie ... éternellement.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5241
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Renoncer à ses croyances

Messagepar richard » 20 août 2017, 10:47

Bon! Encore une fois, d'après la théorie de la connaissance une connaissance est d'abord une croyance mais une croyance vraie (juste) et justifiée.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5742
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Renoncer à ses croyances

Messagepar Lulu Cypher » 20 août 2017, 11:00

Ça c'est vrai ça... de même que le bleu c'est du rouge mais de longueur d'onde 450 - 500 nm.

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5241
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Renoncer à ses croyances

Messagepar richard » 20 août 2017, 11:39

On peut dire je crois que l'âme existe mais je ne sais pas si elle existe vraiment. On ne peut pas dire je sais que la théorie de l'évolution est vraie mais je n'y crois pas. Si l'on sait c'est aussi qu'on croit. Il y a donc des croyances qui ne tiennent qu'avec la foi et des croyances argumentées et validées par les faits.

[Image

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5701
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Les pièges de la polysémie.

Messagepar Cartaphilus » 20 août 2017, 13:39

Salut à tous.

richard a écrit :On peut dire je crois que l'âme existe mais je ne sais pas si elle existe vraiment. On ne peut pas dire je sais que la théorie de l'évolution est vraie mais je n'y crois pas. Si l'on sait c'est aussi qu'on croit. Il y a donc des croyances qui ne tiennent qu'avec la foi et des croyances argumentées et validées par les faits.

Le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales (CNRTL) a écrit :Croyance.
A.− [En parlant de celui qui croit] Action de croire :
1. Certitude plus ou moins grande par laquelle l'esprit admet la vérité ou la réalité de quelque chose.[...]
2. Adhésion de l'esprit qui, sans être entièrement rationnelle, exclut le doute et comporte une part de conviction personnelle, de persuasion intime. [...]
3. P[ar] ext[ension]. Assentiment que donne l'esprit, sans réflexion personnelle et sans examen approfondi.

B.− P. méton. Objet de la croyance, ce que l'on croit.
1. En mat[ière] relig[ieuse]. Croyance(s) religieuse(s); croyances chrétiennes.
2. P. ext. Opinions qui, sans être religieuses, ont le caractère d'une conviction intime et qui exclut le doute [...]

Le CNRTL a écrit :Conviction. [...]
B.− Domaine de la vie spirituelle et/ou active.
1. Certitude de l'esprit fondée sur des preuves jugées suffisantes. [...]

Dont-on souligner que la nature, le moyen et la force des preuves ne sont pas les même pour la science et la superstition religion ?
(C'est moi qui souligne.)
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5241
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Renoncer à ses croyances

Messagepar richard » 21 août 2017, 04:48

J'avais une copine qui croyait aux anges. J'ai failli lui dire que les anges n'existaient pas puis je me suis dit pourquoi pas, après tout si ça peut l'aider.

bebepinotte2
Messages : 10
Inscription : 01 déc. 2010, 17:49

Re: Renoncer à ses croyances

Messagepar bebepinotte2 » 23 août 2017, 16:41

Vu la façon dont l’humain se développe sur le plan psychologique en se bâtissant un ego auquel il s’identifie, il m’apparaît inévitable que même les scientifiques et autres partisans de la science pourtant soucieux du bon déroulement de la méthode scientifique en viennent à un moment ou à un autre à avoir « foi » à des théories scientifiques. C’est juste humain... Si quelqu’un défend la théorie de la relativité toute sa vie et s’il connaît les innombrables arguments qui la soutiennent et que, soudain, elle est réfutée dans le cadre d’une expérience, je pense que cette personne aura émotivement le réflexe de discréditer ou mettre en doute ladite expérience même si cette dernière a été menée avec toute la rigueur possible. Ne pas faire de ses croyances des objets de foi est un défi incessant, car nous avons la propension à nous définir par ce que nous pensons.
Comme je l’écrivais dans mon message précédent, IDÉALEMENT, ce ne serait pas le cas car, en effet, cette réaction émotive peut être un frein à l’exploration des connaissances. Mais attention, cette résistance naturelle peut quand même avoir un bon côté en forçant un très haut niveau de rigueur dans les arguments de réfutation. Et la solidité du processus scientifique réside dans la réfutation, mais également dans la répétition de tests de validation ou de réfutation.

J’assistais récemment à une présentation livrée par deux scientifique du climat où ils disaient « croire » en la nécessité pour l’humanité d’agir pour atténuer les impacts des changements climatiques. Lorsqu’une personne présente dans la salle leur a demandé pourquoi ils utilisaient le mot « croire », ceux-ci se sont regardés en répondant « Parce que nous sommes honnêtes. Ce n’est pas une certitude absolue. » Puis ils ont admis qu’il serait peut-être plus efficace et convaincant de leur part d’utiliser un terme du genre « quasi-certitude ». Reste qu’ils n’avaient rien dit de faux.

C’est tout le problème du terme « croyance », comme « amour » ou « dieu », sa signification peut varier du tout au tout selon le contexte, et il faut donc l’utiliser avec prudence en le définissant avant d’argumenter. Sinon, le débat risque de tourner en rond.

Dans un autre ordre d’idée, l’intervention de Richard par rapport à la croyance aux anges me laisse embrouillé. Peut-être je me trompe, mais il me semble vouloir ainsi réitérer que les croyances peuvent être utiles. Pourtant, juste auparavant, il le prouvait déjà amplement en arguant avec raison que toute connaissance est d’abord une croyance.

Cela dit, bien sûr, une croyance peut faire du bien (ou du mal) sur le plan personnel. Si vous voulez croire que vous parlez directement à l’entité créatrice de l’univers ou que votre voisin est imbécile, ça pourra contribuer selon la situation à vous rendre plus heureux ou plus malheureux. Mais il me semble que le vrai problème dans cette question est d’ordre social.

Pour moi, le danger de croire aux anges, par exemple, c’est que la personne concernée cherche des solutions hors du réel (que comme matérialiste, je définirais comme la réalité matérielle commune). La question cruciale ici est : à moyen et long terme, est-il préférable d’édifier une personnalité ou une société sur du faux. Si je pense que les anges n’existent pas, je tenterais donc d’aider la personne en la dirigeant plutôt vers d’autres moyens concrets, s’il y en a évidemment, pour notamment éviter les désillusions éventuelles.

De la même façon, j’éviterais de dire faussement à quelqu’un que ma sœur est amoureuse de lui, juste pour le rendre heureux à court terme...

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5241
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Renoncer à ses croyances

Messagepar richard » 24 août 2017, 06:50

Salut bebepinotte! Elle y croyait tellement à son ange gardien que je ne me sentais pas ledroit de la détromper. Certains enfants s'inventent un ami imaginaire, je ne suis pas psy mais je ne suis pas sûr que les détromper leur fasse plus de bien que de mal. Peut-être cela a-t-il une fonction similaire à celle du doudou. J'en parlerais peut-être à un ami psychanalyste qui a pas mal étudié la fonction du doudou.
:hello: A+

neuneutrinos
Messages : 256
Inscription : 06 juin 2017, 06:43

Re: Renoncer à ses croyances

Messagepar neuneutrinos » 24 août 2017, 06:55

Parles-en plutôt à un psychologue :)
Les croyances peuvent avoir des effets bénéfique.

tant que son ange gardien ne demande pas un sacrifice pour montrer sa dévotion ça me va !

et le père Noël...

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5241
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Renoncer à ses croyances

Messagepar richard » 24 août 2017, 08:36

Ben j'y ai pensé juste après avoir envoyer le message. Et les contes aussi, ils structurent également la personnalité.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7484
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Renoncer à ses croyances

Messagepar Nicolas78 » 24 août 2017, 15:11

Je plussois bebepinotte !


Revenir vers « Scepticisme »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit