Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3811
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#1

Message par Wooden Ali » 18 juin 2017, 10:18

Malgré le dégoût aussi profond qu'affiché que manifeste un certain nombre de surhommes croisés sur ce forum, ils semblent, tels de grosses mouches vertes autour d'un étron fumant, ne pas pouvoir s'en détacher. Ils ne semblent pas rebutés par ce qu'ils dénoncent y trouver : une pauvreté intellectuelle et cognitive sans égale, aggravée d'une moralité plus que douteuse. En bref, la lie de l'Humanité.
On assiste ainsi à une succession de tonitruants faux départs, d'indignations chevrotantes, d'affirmations méprisantes ... qui pourraient être comiques s'ils n'étaient, au bout du compte, lassants.

Des raisons de cet étrange comportement ont déjà été proposées sur ce forum, par exemple :

-Plus malins que ce qu'on pourrait attendre en les lisant, ils trouvent en fait ce qu'ils venaient chercher : un diplôme de détestation des SdQ, d'une valeur considérable dans les douteux milieux qu'ils fréquentent par ailleurs. Ils veulent avoir une preuve que leurs prétentions sont rejetées par ce qui les met le plus en danger : le scepticisme, affublé pour l'occasion de tous les maux de la Terre.Toute réplique négative à leurs péremptoires affirmations n'est que le juste retour de ce qu'ils ont semé . Aucune raison de partir, donc.

-D'autres pensent peut être qu'il n'est pas inutile de rappeler le gouffre qui sépare leur auguste personne de la glèbe sceptique qui fréquente le forum et font leur la maxime : « vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage ». Une quête de la vérité par la répétition. Dans cette optique, leur départ n'aurait aucun sens.

-D'autres pensent nous rallier à leurs idées. Ce sont avec eux qu'un de ce qui ressemble à un débat est possible. Si la méthode sceptique fait plus que douter de la validité de leur cas, c'est que la méthode est mauvaise. La discussion s'étire alors interminablement et vainement sur les modifications à y apporter pour que leurs lubies décrochent enfin le label magique : « scientifiquement prouvé ». Là aussi, pourquoi s'en aller si ce but n'est pas atteint.

Il y en a d'autres, probablement. Celles décrites nous donnent des indications sur les actions à prendre par Terminator. Inutile d'attendre trop longtemps dans les deux premiers cas qui relèvent d'une certaine pathologie mentale. En revanche, dans le dernier cas, la discussion est réelle et il semble contre productif de l'arrêter brutalement.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5813
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#2

Message par Lulu Cypher » 18 juin 2017, 17:45

Je comprends la lassitude de répétition ... il y a 2 ans nous en discutions l'esprit plus léger (en tout cas sans être autant englués pae le climat un peu lourdingue que nous imposent tous les congres debouts de ces dernières semaines (derniers mois).

Ce forum est quelque part le tonneau des Danaïdes (Soupirs)

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Corwin
Messages : 448
Inscription : 03 déc. 2013, 19:58
Localisation : Mare Humorum, Lune

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#3

Message par Corwin » 20 juin 2017, 06:52

Mouche à merde…

La métaphore est peut-être un peu hardie.
Si le méchant zozo qui se cramponne au forum est ce genre de mouche, alors qu'est-ce qui est la merde ?

Au demeurant, dans la nature, ces bestioles ne foutent pas vraiment la merde (ou à peine quelques minuscules chiures) mais prospèrent sur celle des autres. Alors qu'ici, se serait plutôt le contraire.

Peut-être pourrait-on mieux comparer ces incommodants aux moucherons à fruits, qui prolifèrent à certaines époques et infestent les aliments…

Mais évidemment, l'invective serait sans doute moins lyrique…

Image
« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde » (Pierre Desproges)
La vidéo

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3811
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#4

Message par Wooden Ali » 20 juin 2017, 07:27

Si le méchant zozo qui se cramponne au forum est ce genre de mouche, alors qu'est-ce qui est la merde ?
Les participants de ce forum, bien sûr.
Pour prendre un exemple récent, cl777 consacre l'essentiel de ses derniers messages à chanter son dégoût pour les êtres vils et méprisables que nous sommes, qui osent le contredire et douter de sa santé mentale. C'est bien l'attraction morbide, pas immédiatement explicable, pour ce qui les révulse qui a motivé mon message.

PS Tu as quand même un peu raison : toute métaphore a ses limites : les mouches à merde ne cachent pas qu'elles aiment la merde, elles ....
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
Corwin
Messages : 448
Inscription : 03 déc. 2013, 19:58
Localisation : Mare Humorum, Lune

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#5

Message par Corwin » 20 juin 2017, 08:28

D'accord.

Oui, c'est très étonnant ce genre d'attachement.
C'est sans doute parce que la nature (humaine) a horreur du vide.
Certains préfèrent une mauvaise relation à pas de relation du tout…

Cela dit sans viser particulièrement cl777, que je ne connais pas vraiment.
Mais par rapport à d'autres, si on me disait le centième de ce qu'ils reçoivent ici, on ne me verrait plus pendant dix ans…

En même temps, il y en a qui ne se plaignent pas de la situation…

Image


Sans vouloir traiter quiconque de tapette.
« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde » (Pierre Desproges)
La vidéo

Florence
Messages : 8656
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#6

Message par Florence » 20 juin 2017, 09:39

Lulu Cypher a écrit : Ce forum est quelque part le tonneau des Danaïdes (Soupirs)
Peut-être que le but de ce genre de zozos est, comme le proclamait un souverain véhément autant que temporaire d'un petit pays méconnu, le Zotrland, de
[nous] en faire baver, que le tonneau des Danaïdes en aura l'air d'un dé à coudre d'occasion ! Hop ! Gnâarg !"
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5813
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#7

Message par Lulu Cypher » 20 juin 2017, 13:13

Florence a écrit :[...] le Zotrland [...]
Ah le Zotrland, pays ami du Bretzelburg ... il me semble en connaitre le roi temporaire ... et hop ! (Mort aux cuistres)

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1603
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#8

Message par lefauve » 20 juin 2017, 20:28

Ok, vous ne trouvez pas que c'est un peu geignards.
Les trolls, il y en a sur tout les forums, je ne vois pas pourquoi cela serait différent ici.
En plus c'est normal que les trolls ici soit des zozos ou nous sortes des zozoterie. C'est un moyen efficace de siphonner un maximum d'attention. C'était très évident que Cl007 prenaient un malin plaisir à vous provoquer.
...

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3811
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#9

Message par Wooden Ali » 21 juin 2017, 03:13

C'était très évident que Cl007 prenaient un malin plaisir à vous provoquer.
Même pas sûr ! De mon côté, je l'ai plutôt trouvé sincère, constant et d'une naïveté tutoyant l’imbécillité dans sa façon de nous prendre comme des crétins ignorants.
Il n'est pas nécessaire de soupçonner la malignité quand la stupidité suffit à expliquer le comportement considéré.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1603
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#10

Message par lefauve » 21 juin 2017, 19:09

Wooden Ali a écrit : Même pas sûr ! De mon côté, je l'ai plutôt trouvé sincère, constant et d'une naïveté tutoyant l’imbécillité dans sa façon de nous prendre comme des crétins ignorants.
Il n'est pas nécessaire de soupçonner la malignité quand la stupidité suffit à expliquer le comportement considéré.
Si c'était, de la stupidité simple, il se serait retourner de bord aprés une page pour allez ce plaindre sur un forum zozo. Toutefois il a persister sur plusieurs pages. Malignité et stupidité peuvent très bien coexisté en dans une même action.
...

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5813
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#11

Message par Lulu Cypher » 21 juin 2017, 20:10

lefauve a écrit :
Wooden Ali a écrit :Il n'est pas nécessaire de soupçonner la malignité quand la stupidité suffit à expliquer le comportement considéré.
Si c'était, de la stupidité simple, il se serait retourner de bord aprés une page pour allez ce plaindre sur un forum zozo. Toutefois il a persister sur plusieurs pages. Malignité et stupidité peuvent très bien coexisté en dans une même action.
Commentaire bizarre ... comment peut on imaginer un comportement cohérent et raisonnable si ce n'est que de la stupidité ?!?
Ses posts étaient incohérents et leur incohérence ne nous était pas réservée (il s'appliquait à démontrer le stupidité de ses propos sur d'autres forum ... et de manière identique)

La question que je me pose est plutôt : "as-tu bien suivi le fil sur le magerisme ?"

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1603
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#12

Message par lefauve » 21 juin 2017, 22:43

Lulu Cypher a écrit :Commentaire bizarre ... comment peut on imaginer un comportement cohérent et raisonnable si ce n'est que de la stupidité ?!?
Ce comportement n'est pas nécessairement "raisonnable et cohérent". Je ne sais pas pour toi, j'ai toujours concidéré la fuite (battre en retraite) comme étant un comportement instinctive des plus primaires qui se déclenche le plus souvent par stimulus émotif comme la peur, le sentiment de rejet ou l'humiliation.

Même chose pour le trollismes, quand un commentaire de sa part engendre trois réponses assez développée de personne différente, sans les lires, le troll comprends qu'il a généré une réaction importante et qu'il a juste à répété un commentaire du même type pour avoir une réaction similaire.

Ses posts étaient incohérents et leur incohérence ne nous était pas réservée (il s'appliquait à démontrer le stupidité de ses propos sur d'autres forum ... et de manière identique)
Oui, c'était extrêmement stupide comme le font plusieurs gamins en manque d'attention, mais encore là, pourquoi expliqué par la raison ce que l'émotion peut plus facilement expliqué. Il avait votre attention et il aimait ça tout simplement. De plus, le fait qu'il a sévit sur d'autres forum, ne montre que la profondeur de son manque d'attention.
La question que je me pose est plutôt : "as-tu bien suivi le fil sur le magerisme ?"
Sur le "magerisme" Non. :mrgreen: Sur le magnétisme, j'ai jeté un coup d'œil occasionnellement, mais ça m'a pas pris beaucoup de temps pour savoir comment ça allait finir. Suivre cette enfilade au jour le jour est une perte de temps. Pis honnêtement vous étiez assez nombreux à nourrir le troll d'attention sans que je m'y mette aussi. Néanmoins, les bouts que j'ai lu, il c'était fait à l'idée qu'il ne changerait personne et qu'il ne participait que pour obtenir vos réactions. A t'il été un trolls que durant les dernières pages, n'ayant pas satisfait sa mythomanie, c'est possibles.
...

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6236
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#13

Message par Kraepelin » 22 juin 2017, 07:23

Wooden,

Le sujet a été traité plusieurs dizaines de fois sur le forum.

Pour ma part, j'estime que le comportement de nos visiteurs est surdéterminé, c'est-à-dire qu'il est motivé par plusieurs mobiles simultanément et que la raison (la rationalisation) ouvertement affichée n'est pas nécessairement la plus importante.

Mais, dis-toi que c'est également le cas des zézés. Nous aussi avons de multiples raisons de nous trouver ici à casser du sucre sur le dos des zozos et que nos raisons affichées ne sont pas nécessairement les plus importantes.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3811
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#14

Message par Wooden Ali » 22 juin 2017, 09:33

Kraepelin a écrit :Mais, dis-toi que c'est également le cas des zézés. Nous aussi avons de multiples raisons de nous trouver ici à casser du sucre sur le dos des zozos et que nos raisons affichées ne sont pas nécessairement les plus importantes
Peut-être vrai mais hors-sujet. Il m'est arrivé de participer à des forums religieux prétendument ouvert à tous. Quand je me suis senti indésirable (assez vite, en général), j'ai laissé tomber. Que faire d'autre de raisonnable ?
Les zozos qui s'acharne à rester contre toute évidence montrent que s'ils ne savent pas utiliser leur raison, ce n'est pas seulement dans leur marotte mais aussi dans leur comportement sociétal. L'impression de discuter avec un insensé qui se place délibérément en marge, ou plutôt au-dessus, de la "meute" (ils adorent ce terme) est très désagréable : comment, d'un côté, le laisser dire les pires insanités et en le contredisant, alimenter le troll ?
Je répugne à utiliser pour les qualifier de termes relevant de la pathologie mentale : toute idéologie totalitaire l'utilise abondamment sans honte contre ses opposants. Mais enfin, est-ce parce qu'on est parano, qu'il n'y a pas quelqu'un, derrière la porte qui ... Autrement dit, est-ce une raison valable de ne pas soulever ce point sous prétexte qu'il peut être employé de façon tout à fait inacceptable ?
... c'est-à-dire qu'il (le zozo) est motivé par plusieurs mobiles simultanément et que la raison (la rationalisation) ouvertement affichée n'est pas nécessairement la plus importante.
C'est vrai que, bien souvent, on a l'impression qu'ils sont venus avant tout pour bouffer du sceptique ou, du moins, tout ce qui résiste à croire leurs incroyables prétentions.
Reste à savoir si croire l'incroyable n'est pas tout ce qu'ils ont (ou pensent avoir) pour prouver leur individualité ?
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5813
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#15

Message par Lulu Cypher » 22 juin 2017, 10:42

lefauve a écrit :[...]
Son comportement était sur la forme trollesque et sur le fond stupide.
Il requerrait de l'attention .... comme quasiment tout intervenant sur un forum et s'écoutait parler ... c'est plus un critère général que spécifique

(remarque : l’émotion n’explique pas c'est la raison qui explique ce que l'émotion a pour conséquence)

Déjà, même si je ne suis pas beaucoup intervenu sure le fil, j'ai du en lire la totalité en tant que modérateur (ce qui fut un peu pénible) alors honnêtement, je n'ai pas trop envie de passer du temps à supputer les raisons sous-jacentes et multiples qui pourraient compléter de manière superficielle le fait que cet ex membre a tenu des propos idiots de manière stupide et malhonnête dans le cadre de la discussion sur le magnétisme.

Je partage le point de vue de Wooden

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1603
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#16

Message par lefauve » 22 juin 2017, 21:07

Lulu Cypher a écrit :...
Mon point du premier de mes post. Lulu, C'est pourquoi se plaindre, alors qu'on leur perment de pondre une douzaine de page d'auto-victimisation totalement farfelu. Si on en a ras-le-bol des idiots qui troll, somme nous forcé de les tolérer jusqu'a en avoir la nausée. Pour ma part, après dix pages on peut simplement clore la discussion et arrêter de lui répondre. [edit] L'expulsion est aussi une option.
(remarque : l’émotion n’explique pas c'est la raison qui explique ce que l'émotion a pour conséquence)
Non. Il n'est pas question d'explication, mais de motivation. L'émotion est un moteur d'action au même titre que la raison. Sauf que l'émotion n'a pas besoin d'explication. Si ce n'était pas le cas les religions n'existerait pas
...

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5813
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#17

Message par Lulu Cypher » 22 juin 2017, 23:01

@ Le fauve,

Ce n'est pas moi qui l'ai dit ... d'ou ma remarque
Le fauve a écrit : [...] mais encore là, pourquoi expliqué par la raison ce que l'émotion peut plus facilement expliqué.
Sinon je ne me plains pas et je pense que tu mésinterprêtes les propos de Wooden et les miens ... nous sommes juste un peu lassés de remplir ce tonneau des Danaïdes en ressassant toujours les même arguments ... mais bon je ne vais pas en discuter plus longtemps ... ce serait remuer le couteau dans la plaie :grimace:

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Corwin
Messages : 448
Inscription : 03 déc. 2013, 19:58
Localisation : Mare Humorum, Lune

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#18

Message par Corwin » 23 juin 2017, 09:17

Lulu Cypher a écrit :nous sommes juste un peu lassés de remplir ce tonneau des Danaïdes en ressassant toujours les même arguments ...

Ces zozos doivent sans doute éprouver la même chose, puisqu'ils finissent par renoncer (certes, on les aide parfois).
Le problème c'est qu'ils se relayent.

Cela dit, c'est en prêchant inlassablement que le croyant gagne son paradis. De même, par une semblable opiniâtreté, l'athée entretient-il sa foi dans le grand soir (qui est en fait demain matin, mais chut!).

D'ailleurs, selon Platon, citant Calliclès : «  L’homme aux tonneaux pleins (…) n’a plus ni plaisir ni peine ; ce qui fait l’agrément de la vie, c’est d’y verser le plus qu’on peut. »

Cependant, lui aurait rétorqué Socrate, ces tonneaux percés sont en réalité les puits sans fond de nos désirs, auxquels il faut donc se garder de laisser libre court, sous peine d'entretenir une éternelle frustration.

Faut-il donc renoncer à la volonté de convaincre, ou au contraire se féliciter d'avoir sans cesse de nouveaux contradicteurs ?
Il n'y a pas si longtemps, d'aucuns regrettaient qu'ils se fissent rares…

Image
« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde » (Pierre Desproges)
La vidéo

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5813
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Les zozos collants ou le syndrome de la mouche à merde

#19

Message par Lulu Cypher » 23 juin 2017, 09:51

Corwin a écrit :Faut-il donc renoncer à la volonté de convaincre, ou au contraire se féliciter d'avoir sans cesse de nouveaux contradicteurs ?
Il n'y a pas si longtemps, d'aucuns regrettaient qu'ils se fissent rares…
Oh je ne renonce pas ... j'ai juste un "tit coup de mou". :mrgreen:

je réclame mon droit de ne pas être de motivation constante et de le dire ;)

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5755
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Citations.

#20

Message par Cartaphilus » 23 juin 2017, 11:28

Salut à tous.
Lulu Cypher a écrit :nous sommes juste un peu lassés de remplir ce tonneau des Danaïdes en ressassant toujours les même arguments ...
Tels sont l'œuvre et le sort de nos illusions :
Elles tombent toujours, et la jeune Espérance
Leur dit toujours : « Mes sœurs, si nous recommencions ! »
La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit